FORUM d'asnl.net
  Le café des sports

  Bridge : on a déjà gagné l'Euro

 

Il y a 98 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Bridge : on a déjà gagné l'Euro

n°33365
klajnerm
Contre tout ce qui est pour.
Profil : International
Posté le 09-10-2015 à 19:28:27  profilanswer
 

L'équipe de France féminine de Bridge est championne du monde pour la 3e fois en 10 ans.
http://www.leparisien.fr/societe/l [...] 170859.php


Message édité par klajnerm le 27-06-2016 à 08:48:53

---------------
Mesdames, Pour rester belle après 40 ans...
Suicidez-vous à 39 ans et demi.
Pierre Desprosges
n°33366
Profil sup​primé
Profil : Ballon d'or
Posté le 09-10-2015 à 19:42:44  answer
 

Est-elle majoritairement composée de dentistes?

n°33367
ncy54
Profil : Ballon d'or
Posté le 09-10-2015 à 20:18:16  profilanswer
 

Nan mais elles viennent de Pont.

n°33368
popopo
Profil : Ballon d'or
Posté le 09-10-2015 à 21:15:04  profilanswer
 

Il y a du neuf chez les vieux. Ce topic est parti sous les meilleurs hospices.  :lol:


---------------
The greatest pleasure in life is doing what people say you cannot do. Walter Bagehot.
n°33372
Profil sup​primé
Profil : Ballon d'or
Posté le 09-10-2015 à 22:12:39  answer
 

Manque plus que le Bingo!  :D

n°33385
klajnerm
Contre tout ce qui est pour.
Profil : International
Posté le 10-10-2015 à 04:07:12  profilanswer
 

Heureux les simples d'esprits, car ils ne savent même pas ce qu'ils manquent...
 
Il est vrai que ce jeu, bien plus profond et complexe que les échecs (pour le go je ne suis pas sûr) demande tant d'années d'apprentissage que, même talentueux, voire génial, il faut attendre une certaine maturité pour pouvoir se mesurer aux plus grands.
 
Mais il n'est point besoin d'être un champion pour y prendre un plaisir bien plus fort qu'en jouant à la belote ou au tarot.  
 
Et pis, j'arrête de me justifier, vos préjugés parlent pour vous (voir vos messages ci-dessus), vous devriez déjà être contents que la France brille.

Message cité 1 fois
Message édité par klajnerm le 10-10-2015 à 04:14:48

---------------
Mesdames, Pour rester belle après 40 ans...
Suicidez-vous à 39 ans et demi.
Pierre Desprosges
n°33386
klajnerm
Contre tout ce qui est pour.
Profil : International
Posté le 10-10-2015 à 04:25:08  profilanswer
 

D'ailleurs, voici le discours d'un vieux:

  

Discours de François-Michel SARGOS, président honoraire du Comité de Lorraine de Bridge
à l’attention des jeunes bridgeurs de la colo à Madine :

 

Salut à tous et à toutes, vous qui voulez faire travailler votre tête pour chercher d'autres bonheurs que les selfies ou les jeux de ballon... quoique le bridge n'interdise pas le reste !

 

J'ai commencé le bridge un peu plus jeune que vous, à sept ans ; à l'époque il n'y avait ni profs, ni stages, ni bouquins pour les débutants, on se débrouillait tout seul et pas trop bien ! Un peu plus grand, je m'intéressais au tennis, au ski nautique et au tir, mais diverses disgrâces de toute nature m'ont interdit ces sports. Il me restait le bridge. En amateur exclusivement, à 7 ans, comme à 68 ans. Je n'ai pas trop de regrets, le bridge remplit la partie de la vie consacrée aux distractions, et même bien plus que ça.

 

C’est une distraction, parce que je ne conseille à personne d'en faire sa vie : il faut être dans les tout meilleurs pour faire une belle carrière, et même dans ce cas on gagne beaucoup moins bien sa vie que dans la politique, la finance ou toute autre activité idiote semblable. Priorité donc : ne ratez pas vos études pour le bridge. D’ailleurs, de bonnes études amélioreront votre bridge.

 

Mais c’est un peu plus qu'une distraction quand même, parce vous trouverez au bridge une infinité de plaisirs et d'avantages. Je n'ai pas dit tous les avantages, ne comptez pas sur le bridge pour devenir Mr Univers grâce à la dilatation de vos biceps, ni Miss Monde par celle de... comment dire, vos pectoraux.

 

Mais pour le reste, vous y trouverez beaucoup, beaucoup :

 

- Le plaisir du jeu, tout simplement, mais vous le saviez déjà.

 

- Des amis, qu'on rencontre dans les clubs, puis chez soi : bien sûr il est mieux de ne pas jouer trop régulièrement le rôle du sous-doué, mais même ainsi le côté amical est gratifiant et peut-être prépondérant.

 

- Une passion si vous avez le goût de la compétition, même en amateur (car les amateurs sont beaucoup moins défavorisés au bridge qu'au football !). Vous aurez le plaisir de vous battre contre des adversaires coriaces, dont le pire sera toujours vous-même ; certains disent que leur pire adversaire est leur partenaire ;  mais non, votre pire adversaire, même si vous ne consentez à lui trouver aucun défaut, c’est bien vous-même.

 

- Une autre passion si vous aimez la recherche théorique : beaucoup de forts théoriciens ne sont pas de grands joueurs (par émotivité, lenteur, manque de volonté de vaincre... ) mais sont souvent de plus grands créateurs que les bêtes à concours, surtout à l'enchère.

 

- Encore une autre passion pour ceux qui ont des horizons plus vastes, et qui constateront vite que la pratique du bridge de compétition ouvre à deux battants des portes professionnelles absolument gigantesques : évaluation de l'adversaire, analyse probabiliste rapide d'une situation, évaluation comparée des gains et des pertes possibles, invalidation des "recettes" toutes faites mais inefficaces, et même dosage du bluff... tout ça fonctionne dans le monde des affaires et de la finance bien plus efficacement que des études stéréotypées, ou mieux, c'est l'aboutissement parfait d’études plus générales.

 

Quant au jeu... voulez-vous être un partenaire recherché, un grand joueur, une vedette qui sait ?

 


Alors...

 

Si vous vous sentez en pole position, ne relâchez jamais, jamais, votre concentration, car d'autres sont peut-être dans la même situation.

 

Si vous (ou les cartes) êtes dans un mauvais jour, aucun tournoi n’est complètement raté si quelques donnes vous enseignent quelque chose - ça arrive souvent - ou vous font rire malgré la grisaille de la journée - ça arrive souvent aussi. Et allez dîner avec les copains !

 

Sachez qu’il vaut mieux garder un partenaire solide, amical et dont vous connaissez bien le “style” et les réactions que courir au hasard des partenaires d’occasion à la fidélité douteuse dont vous ignorez le comportement dans les nombreuses situations délicates que vous rencontrerez.

 

Soyez bon gagnant dans vos jours de chance, pensez que certains adversaires valeureux auraient peut-être tout autant mérité de gagner.
Soyez également bon perdant, sachez féliciter plus heureux que vous, et vous serez mieux applaudi dans les moments plus favorables.
Et enfin, ne vous créez pas d'ennemis pour des motifs futiles ou épidermiques : mieux vaut de loin assurer votre réputation de joueur sympa et fair-play.

 

Réfléchissez (surtout à vos mauvais coups) ; inventez : sachez que plus vous avez déjà progressé, plus vous allez continuer à progresser et à découvrir de nouveaux horizons, car le bridge est quasi illimité ; construisez une paire de complices (et un système) avec un partenaire durable ; engueulez-vous vous même pour vos erreurs et tirez-en profit... et gagnez ainsi votre premier, votre deuxième, votre dixième tournoi, et... amusez-vous, de plus en plus, car plus on en perce de mystères, plus en apparaissent de nouveaux, et plus le bridge devient passionnant !


Message édité par klajnerm le 10-10-2015 à 04:28:24

---------------
Mesdames, Pour rester belle après 40 ans...
Suicidez-vous à 39 ans et demi.
Pierre Desprosges
n°33387
Profil sup​primé
Profil : Ballon d'or
Posté le 10-10-2015 à 08:28:43  answer
 

Soit... Mais est-il vrai que de nombreux joueurs de bridge sont fans de Queen et que "Bohemian Rhapsody" est l'hymne officiel de la fédération internationale?


Message édité par Profil supprimé le 10-10-2015 à 08:29:28
n°33390
Mister G
Profil : Ballon d'or
Posté le 10-10-2015 à 10:32:00  profilanswer
 

klajnerm a écrit :

Heureux les simples d'esprits, car ils ne savent même pas ce qu'ils manquent...
 
Il est vrai que ce jeu, bien plus profond et complexe que les échecs (pour le go je ne suis pas sûr) demande tant d'années d'apprentissage que, même talentueux, voire génial, il faut attendre une certaine maturité pour pouvoir se mesurer aux plus grands.
 
Mais il n'est point besoin d'être un champion pour y prendre un plaisir bien plus fort qu'en jouant à la belote ou au tarot.  
 
Et pis, j'arrête de me justifier, vos préjugés parlent pour vous (voir vos messages ci-dessus), vous devriez déjà être contents que la France brille.


 
Alors là tu t'avances !  Les échecs sont un jeu où le facteur chance est égal à zéro. les 2 joueurs ont exactement le même jeu, ce qui n'est pas le cas au bridge et tous les autres jeux de cartes où le facteur chance existe donc.
Si tu reçois des bonnes cartes (genre les 4 as et les 4 rois en exagérant), tu gagnes sans problème la donne.
 
Aux échecs, pas de place pour la chance si ce n'est au tirage au sort entre les blancs et les noirs (et encore c'est vraiment au haut niveau que les blancs ont un réel avantage je pense), tu te débrouilles pour mettre "mat" le roi adverse en usant de stratégie.
 
Je ne suis pas un joueur de bridge, mais de là à dire qu'un jeu de cartes et plus profond que les échecs, hummm....


---------------
Il faudrait s'efforcer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. (Prévert)
n°33392
Profil sup​primé
Profil : Ballon d'or
Posté le 10-10-2015 à 11:15:28  answer
 

Je joue aux échecs mais pas au Bridge (Je ne suis pas très jeu de cartes) donc je ne m'avancerai pas.
 
Mais, comme Mister G, je dirais que j'ai pu compter plus souvent sur la chance dans les jeux de cartes qu'aux échecs.
 
 
 

n°33395
klajnerm
Contre tout ce qui est pour.
Profil : International
Posté le 10-10-2015 à 13:20:35  profilanswer
 

Bande d'ignares !
Au bridge les 2 équipes ont les même jeux !

 

Il y a deux tables au cours d'un match.
Appelons les joueurs de l'équipe A, A1, A2, A3, et A4 et ceux de l'équipe B, B1 à B4 :

 

A une table on a, en Nord-Sud : A1 et A2 contre B1 et B2 en Est-Ouest et à l'autre table, on a B3 et B4 en Nord-Sud contre A3 et A4 en Est-Ouest, avec les mêmes jeux.

 

C'est la différence entre les résultats aux deux tables qui compte.
Donc, si tu as les 4 As, ton adversaire les a aussi.
 

Message cité 1 fois
Message édité par klajnerm le 10-10-2015 à 13:20:47

---------------
Mesdames, Pour rester belle après 40 ans...
Suicidez-vous à 39 ans et demi.
Pierre Desprosges
n°33396
Ajax Sempe​r Fi
Rouge & Blanc ©®
Profil : Ballon d'or
Posté le 10-10-2015 à 17:09:41  profilanswer
 

Rien compris :D
Pourquoi ils ont les mêmes jeux ? Jamais rien compris au bridge. Une fois, j'ai essayé de lire la règle du jeu, j'ai eu bobo la tête pendant 3 jours :lol:
C'est vrai que ça a l'air assez technique et pointu comme jeu. Peut être trop. Ce qui rebute les gens non ?

n°33397
Profil sup​primé
Profil : Ballon d'or
Posté le 10-10-2015 à 18:12:01  answer
 

klajnerm a écrit :

Bande d'ignares !  
Au bridge les 2 équipes ont les même jeux !
 
Il y a deux tables au cours d'un match.
Appelons les joueurs de l'équipe A, A1, A2, A3, et A4 et ceux de l'équipe B, B1 à B4 :
 
A une table on a, en Nord-Sud : A1 et A2 contre B1 et B2 en Est-Ouest et à l'autre table, on a B3 et B4 en Nord-Sud contre A3 et A4 en Est-Ouest, avec les mêmes jeux.
 
C'est la différence entre les résultats aux deux tables qui compte.
Donc, si tu as les 4 As, ton adversaire les a aussi.
 


 
C'est comme une course d'orientation en fait...
La boussole t'aide à trouver la bonne table? Et en extérieur, on regarde sur quel pied de table pousse le lichen?

n°38557
klajnerm
Contre tout ce qui est pour.
Profil : International
Posté le 27-06-2016 à 08:49:39  profilanswer
 

L'Euro 2016 vient d'être remporté par la France :
http://licencie.ffbridge.fr/sites/ [...] te=105,627


---------------
Mesdames, Pour rester belle après 40 ans...
Suicidez-vous à 39 ans et demi.
Pierre Desprosges
n°38558
archangelo
Profil : Ballon d'or
Posté le 27-06-2016 à 09:16:42  profilanswer
 


 :bounce:  [:alexis57:1]  
 
 [:fab88]  
 
 
 


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM d'asnl.net
  Le café des sports

  Bridge : on a déjà gagné l'Euro