Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Homophobie dans les stades

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Homophobie dans les stades

    Je me permets de créer un topic parce que la discussion a largement dépassé le cadre des tribunes de Picot. Si un modo le ferme parce que ça risque de déraper trop vite je ne crierai pas au scandale.

    Je voulais poster cet article que je trouve pas mal du tout. Vu tout le mal que je dis du Monde habituellement ça fait de noter que le blog de Jérôme Latta relève le niveau (mais c'est pas une découverte).

    Alors si je ne serais pas d'accord pour dire que les insultes dites homophobes dans les stades participent à la discrimination, l'ensemble du discours appelle à la concertation et au dialogue tout en soulignant la maladresse de la démarche des ministres et ça c'est foutrement bienvenu dans ce débat.
    En optant pour la communication plutôt que pour le discernement, le gouvernement a poussé les ultras à la faute et le débat dans l'ornière. « Il faut arrêter de se parler par banderoles et chants interposés et que chacun se responsabilise », a déclaré Roxana Maracineanu, dans une interview au Parisien, mardi. La ministre des Sports ne … <p class="link-more"><a href="https://www.lemonde.fr/blog/latta/2019/09/05/la-lutte-contre-lhomophobie-bloquee-au-stade-de-la-demagogie-et-des-provocations/" class="more-link">Continuer la lecture<span class="screen-reader-text"> de « La lutte contre l’homophobie bloquée au stade de la démagogie et des provocations »</span></a></p>

  • #2
    Envoyé par michka Voir le message
    Je me permets de créer un topic parce que la discussion a largement dépassé le cadre des tribunes de Picot. Si un modo le ferme parce que ça risque de déraper trop vite je ne crierai pas au scandale.

    Je voulais poster cet article que je trouve pas mal du tout. Vu tout le mal que je dis du Monde habituellement ça fait de noter que le blog de Jérôme Latta relève le niveau (mais c'est pas une découverte).

    Alors si je ne serais pas d'accord pour dire que les insultes dites homophobes dans les stades participent à la discrimination, l'ensemble du discours appelle à la concertation et au dialogue tout en soulignant la maladresse de la démarche des ministres et ça c'est foutrement bienvenu dans ce débat.
    J'ai lu cet article ce matin et j'ai direct pensé à toi, parce qu'effectivement il relève le niveau, je l'aurais posté si tu ne l'avais fait.
    "Alors vous les verrez... les rivages blancs, et au-delà, la lointaine contrée verdoyante, sous un fugace lever de soleil..."

    Commentaire


    • #3
      Si tu penses à moi quand tu vois un article de bonne qualité Bobo54 je peux te dire que je me sens très flatté.

      Commentaire


      • Bobo54
        Bobo54 commenté
        Modifier le commentaire
        Disons que j'ai eu vent de ton amour pour Le Monde et que je me demandais si cet article trouverait grâce à tes yeux.

      • Lloyd
        Lloyd commenté
        Modifier le commentaire
        C'est beau l'amour.

        Je peux sortir une vanne homophobe ?

    • #4
      Excellent article !! Et maintenant qu'est ce qu'on fait ? Que propose cette Ministre et cette Secrétaire d'État maintenant qu'elles ont foutu la pagaille (je reste poli) dans tous les stades : Un Grenelle du supporters de foot ? Une panoplie de nouvelles sanctions ? Il faut agir au plus vite maintenant, car lors du match contre Rodez ça a quand même faillit partir en vrille à Picot et pour la deuxième fois de ma vie à après les hooligans bataves en coupe de l'UEFA j'ai eu peur que ça dégénère !!
      Toujours présent !!

      Commentaire


      • #5
        La rédaction du Monde proprement dite est par contre un peu plus conforme à l'idée que je me fais du journal.

        Il est vrai qu'il est satisfaisant de voir qu'ils "lâchent" la stratégie de Roxana Maracineanu. Cependant, je suis irrité dès le début de l'article:

        Alors que les banderoles homophobes se multiplient dans les tribunes de Ligue 1 et Ligue 2 en France depuis mi-août, les supporteurs de football homosexuels se félicitent des mesures disciplinaires qui ont été prises
        Ça laissera le lecteur non informé de penser que le gouvernement réagit - certes maladroitement - à une vague d'homophobie qui se serait déclenchée soudainement (même si c'est contredit par la photo d'illustration qui montre une banderole ironique et le reste de l'article qui rappelle que c'est des comportement déjà établis qui sont pourchassés). Connaissant Le Monde, c'est probablement délibéré.

        Ils ont effectivement trouvé des supporteurs et joueurs homosexuels pour montrer à quel point ils sont blessés par les insultes "homophobes"... pour constater que la plupart les chantent eux-mêmes et non sont pas du tout gênés ! Le seul problème qu'ils arrivent à identifier est interne aux équipes de foot: "Gabriel" et Alexandre Adet ont arrêté de jouer car ils ne se sentaient pas à l'aise avec leur homosexualité... pourtant ils restent supporters !

        En clair, à vouloir dire l'inverse, Le Monde confirme que les insultes dites "homophobes" dans les stades ne gênent même pas les homosexuels. Sachant que quand bien même ça serait le cas je ne considèrerais pas que ça aurait la moindre pertinence.
        Joueurs et supporteurs homosexuels saluent la volonté de la Ligue de football professionnel de lutter contre l’homophobie dans les stades, et appellent à des actions de sensibilisation dès le plus jeune âge.

        Commentaire


        • #6
          Et si...??????

          http://www.francesoir.fr/politique-f...-premiere-dame
          Face à face

          Commentaire


          • #7
            https://www.parismatch.com/Actu/Spor...box=1567766180
            Face à face

            Commentaire


            • #8
              LFP et lutte contre l'homophobie : vraie prise de conscience ou cheval de Troie anti-Ultras ?
              http://www.toutlemondesenfoot.fr/cho...t-lhypocrisie/
              "Alors vous les verrez... les rivages blancs, et au-delà, la lointaine contrée verdoyante, sous un fugace lever de soleil..."

              Commentaire


              • #9
                Belle intervention de Noel le Graet.

                Commentaire


                • #10
                  Il a raison le Graet, enfin quelqu'un qui monte au créneau. Parce qu'entre la ligue et les présidents de club, y a pas grand monde pour l'ouvrir face aux politiques.
                  Leur syndicat "premiere ligue", il sert à quoi? Les mecs ils se font sanctionner et racketter par la Ligue et y en a pas un pour réellement monter au créneau. Ça sanctionne sans règle ou cadre défini au préalable , faut arrêter tout là !

                  On va le répéter mais la discrimination dans les stades elle situe au niveau des supporters dans leur ensemble qui ont de moins en moins de droits.
                  Oué gros, on est champion du monde nous.

                  Commentaire


                  • #11
                    Le Graet me met sur le cul, il est sortit de sa tombe et pour quelque chose de juste, enfin !
                    Follow Monsieur Locke On Twitch TV

                    Commentaire


                    • #12
                      Envoyé par Ron Svenson
                      Sur Mirabelle TV, une élue de Metz soulignait que les violences verbales dans les stades étaient uniquement le fait d'hommes.

                      Put... de société patriarcale.
                      Cela me fait penser à Lilian Thuram

                      Commentaire


                      • #13
                        Roxana Maracineanu persiste et ressasse le même verbiage malhonnête qui vise à disqualifier comme nécessairement homophobe toute contradiction, tout en faisant mine d'ignorer les arguments qui lui ont été opposés (difficile d'y répondre en même temps...).

                        En particulier, l'affirmation suivante, même si elle est péremptoire, ne me semble reposer sur rien:

                        Parce que proférer des paroles homophobes est un délit. Que ce soit une intention ou non.
                        - Les injures publiques sans provocation sont un délit. L'homophobie est une circonstance aggravante. Mais la personne (ou groupe de personnes) ciblée doit être homosexuelle. L'intention est évidemment nécessaire.
                        - La discrimination envers des homosexuels est un délit. Non applicable ici.
                        - Les menaces de commettre un crime ou un délit (comme une agression homophobe) sont un délit. Non applicable ici.

                        Rien de tout cela s'applique au fait de tenir des propos homophobes qui, donc, n'est pas un délit en soi. Je peux demain dire publiquement que je n'aime pas les homosexuels pour telle ou telle raison et la justice ne pourra rien contre moi. Et encore heureux: on a quand même encore le droit d'avoir tort, non ? D'ailleurs c'est le meilleur moyen d'avoir une réponse courtoise et argumentée qui pourra me faire changer d'avis.

                        Si on remet les choses dans leur contexte, elle veut évidemment parler des injures à caractère homophobes dont les ultras se rendent coupables dans les stades. Sauf que ces injures ne visent pas des personnes homosexuelles et ne tombent pas sous le coup de la loi protégeant certaines catégories de la population. C'est bien pour ça que les journalistes sont obligés de rajouter "à caractère".
                        Je suis étonnée par les propos de Noël Le Graët. Je le sais engagé dans la lutte contre les discriminations, nous en avons parlé en avril dernier...

                        Commentaire


                        • Lloyd
                          Lloyd commenté
                          Modifier le commentaire
                          Et nous on est étonnée qu'une ministre des sports découvre le sport numero 1 en France et s'en serve pour se faire de la pub à bon compte à grands coups de saillies démagogiques.

                          Qu'elle écoute Le Graet, pour une fois il ne raconte pas n'importe quoi.

                      • #14
                        Et revoilà Rouyer !

                        Or, je l'avoue, je ne suis pas abonné au Monde. Donc je ne peux pas dire s'ils ont rappelé dans leur article que Rouyer avait lui-même été le premier à dire qu'il n'y avait rien d'homophobe dans ces chants.

                        Dans le cas contraire, les journalistes du Monde sont soit incompétents, soit malhonnête. Au choix. (Les deux n'étant pas forcément mutuellement exclusifs.)
                        L’ancien footballeur professionnel et premier joueur français à avoir fait son coming out, souhaite que les clubs soient plus durement sanctionnés pour les banderoles et les chants homophobes de leurs supporteurs.

                        Commentaire


                        • Lloyd
                          Lloyd commenté
                          Modifier le commentaire
                          Insupportable le type.

                      • #15
                        Envoyé par michka Voir le message
                        Et revoilà Rouyer !

                        Or, je l'avoue, je ne suis pas abonné au Monde. Donc je ne peux pas dire s'ils ont rappelé dans leur article que Rouyer avait lui-même été le premier à dire qu'il n'y avait rien d'homophobe dans ces chants.

                        Dans le cas contraire, les journalistes du Monde sont soit incompétents, soit malhonnête. Au choix. (Les deux n'étant pas forcément mutuellement exclusifs.)
                        Ramassis mensongers, son nez est aussi allongé que les cafés dans son bar.... j ' ai dit son nez pas autre chose que l' on se meprenne pas

                        Commentaire

                        Chargement...
                        X