Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le topic de la L2

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Archangelo
    a répondu


    La seule chance pour Garcia de voir son contrat se poursuivre c'est ...



    Ah ben non . Heureusement y'a zéro chance !






    L'entraîneur de Caen en Ligue 2, Pascal Dupraz, évoque son avenir alors que son contrat prendra fin en juin 2021.

    Laisser un commentaire:


  • Harley Quinn
    a commenté la réponse de
    La carriere d'un joueur dure 4 ans ? Il rigole pas un peu lui...
    Donc le mec commence pro a 18 ans et a 22 ans il prend sa retraite ? Bah bien sur...Et la marmotte elle met le chocolat....

  • stamesien
    a commenté la réponse de
    alors que le capitalisme c'est formidable quand tu es patron de Centre L.....c tu peux te payer un club de foot et quand tu y es employé toucher 1500 euros a la fin du mois

  • Ron Svenson
    a commenté la réponse de
    Ca rejoint ce que je disais en partie à meet55 à savoir que ce sont les présidents qui décident d'ouvrir les cordons de la bourse et non les joueurs qui leur mettent le flingue sur la tempe.

    Un club de football reste une entreprise et ce ne sont pas les employés qui décident de leur salaire.

    Mais c'est fou cette manie de rejeter le capitalisme à partir du moment où on est dans le dur alors qu'on en a bien profité jusque là.

  • stamesien
    a répondu

    « Sur 1.300 joueurs pros en France, à part 150 mecs, les autres ont des carrières très précaires. »






    De Jean-Marc Furlan. Interrogé sur le débat qui secoue actuellement le football français concernant une éventuelle baisse des salaires, l'entraîneur auxerroisremet les pendules à l'heure. « La carrière d'un footballeur en France dure en moyenne quatre ans et demi. Un joueur avec un salaire de Ligue 2, en aucun cas il finira riche. En premier lieu, il faut sauver les clubs. On était dans une économie capitaliste et libérale mais la responsabilité est générale. S'il y a une course effrénée des présidents, ce n'est pas la faute des joueurs. »

    https://www.centre-presse.fr/article...precaires.html

    Laisser un commentaire:


  • stamesien
    a répondu
    “L’UNFP invite les joueurs à discuter rapidement avec leurs clubs”


    La réunion entre les représentants des joueurs (Philippe PIAT, Sylvain KASTENDEUCH, David TERRIER, Jérôme DUMOIS) et des dirigeants de Ligue 1 et de Ligue 2 (Jean-Michel AULAS, Jean-Pierre CAILLOT, Loïc FERY, Marc KELLER et Christian LECA) en présence de la LFP (Arnaud ROUGER) a permis d’analyser la gravité de la situation économique dans laquelle se trouve le football professionnel.

    L’UNFP, après échange avec les clubs, rappelle qu’elle est pleinement consciente de la situation.

    À court terme, l’UNFP invite les joueurs à discuter rapidement avec leurs clubs pour envisager les modalités de réduction de leurs rémunérations afin de sauver le football professionnel fortement affecté par cette crise et pour faire en sorte que la saison 2020/2021 aille à son terme. L’UNFP accompagnera les joueurs et les dirigeants dans leurs discussions dans chacun des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2.

    En parallèle, les parties se réuniront de nouveau pour envisager des mesures structurelles afin de participer à une réforme plus globale du football professionnel (format des compétitions, limitation des effectifs, redevances, formation, etc…)”, peut-on lire.

    https://www.24matins.fr/topnews/spor...laires-1262935

    Laisser un commentaire:


  • stamesien
    a commenté la réponse de
    ça peut aussi tourner en poule aux oeufs d'or
    la ligue s'en rend certainement compte
    les offres qu elle va recevoir maintenant seront peut etre inférieures a ce qu'elle percevait avant Mediapro et même avant les offres Canal car les médias privés sont en mauvaise position actuellement du fait du covid...baisse des revenus publicitaires etc

  • Kibis
    a commenté la réponse de
    Les présidents de clubs ont cru avoir découvert la poule aux oeufs d'or avec Mediapro. Mais la poule s'est transformée en vilain petit canard.

  • Ron Svenson
    a répondu
    Envoyé par stamesien Voir le message
    Foot : la baisse des salaires des joueurs, une solution qui ne peut être généralisée, selon un spécialiste de l'économie du sport


    Certains clubs sont au bord de la faillite, en raison notamment de la crise du coronavirus. Pour Pierre Rondeau, la baisse des salaires des joueurs est "une solution, mais il y en a d'autres".

    Pierre Rondeau : Il est évident, quand on regarde les charges et les comptes de fonctionnement des clubs de foot, que les salaires pèsent énormément. On est à 55% en moyenne au niveau des charges pour les clubs de football professionnels et c'est monté à 70% pour certains clubs de Ligue 2. Donc, les salaires pèsent. Face aux baisses de recettes liées à la fois à la crise sanitaire et à la faillite de Mediapro, les clubs doivent absolument trouver des solutions pour réduire la voilure, pour réduire leurs dépenses, sinon ils sont à deux doigts de la faillite et du dépôt de bilan. Donc oui, réduire les salaires est une solution.
    .......

    Le salaire médian des footballeurs est de 34 000 euros. Le salaire minimum dans le football, c'est 3 500 euros et le salaire maximum, c'est Neymar avec 3,06 millions d'euros [brut par mois,

    https://www.francetvinfo.fr/sante/ma...t_4254191.html
    Intéressant mais on est ici dans le cadre de pensée caractéristique à la française.
    Car, faire des économies est une chose vitale mais faire rentrer du cash en est une autre.

    Et ceci est souvent négligé par les patrons français

    Laisser un commentaire:


  • stamesien
    a répondu
    ce que nous annonçait les stats des coachs au regard de la saison passée


    les bilans des entraîneurs saison 2019-2020 Ligue 2

    Seul coach à avoir dépassé la barre des 500 matchs sur le banc à ce niveau (524), Philippe Hinschberger (GF38) sera le technicien le plus expérimenté en 2020/2021. Très confortablement assis dans le fauteuil de leader, il devance Jean-Marc Furlan (AJ Auxerre, 379 rencontres) et Olivier Pantaloni (AC Ajaccio, 344) sur le podium

    Après une première saison convaincante avec l’ESTAC, Laurent Batlles est le coach qui présentera le meilleur pourcentage de victoires du championnat sur la ligne de départ (57,1%). Une cadence à conserver si l’entraîneur troyen veut se mêler à la lutte pour la montée.
    Derrière lui, ce sont deux autres prétendants aux deux premières places qui afficheront les meilleurs pourcentages de succès : Jean-Marc Furlan (46,2%) et Patrice Garande (Toulouse FC, 46%)

    .Relégué de Ligue 1 Uber Eats avec l’Amiens SC, Luka Elsner découvrira quant à lui la Ligue 2 BKT, tout comme Sébastien Desabre (Chamois Niortais). Ils seront les deux seuls novices à ce niveau cette saison.

    les bilans des 20 entraîneurs en Ligue 2 BKT.

    Philippe Hinschberger (Grenoble Foot 38) : 524 matchs (149 victoires, 172 nuls et 203 défaites) ; 28,4% de victoires ;
    566 buts marqués, 649 buts encaissés (+83)
    Jean-Marc Furlan (AJ Auxerre) : 379 matchs (175 victoires, 93 nuls et 111 défaites) ; 46,2% de victoires ; 533 buts marqués, 406 buts encaissés (+127)
    Olivier Pantaloni (AC Ajaccio) : 344 matchs (125 victoires, 96 nuls et 123 défaites) ; 36,3% de victoires ; 405 buts marqués, 406 buts encaissés (-1)

    Jean-Louis Garcia (ASNL) : 290 matchs (101 victoires, 102 nuls et 87 défaites) ; 34,8% de victoires ; 338 buts marqués, 318 buts encaissés (+20

    )Didier Tholot (Pau FC) : 239 matchs (61 victoires, 66 nuls et 112 défaites) ; 25,5% de victoires ; 250 buts marqués, 345 buts encaissés (-95)
    Pascal Gastien (Clermont Foot) : 216 matchs (70 victoires, 80 nuls et 66 défaites) ; 32,4% de victoires ; 261 buts marqués, 243 buts encaissés (+18)
    Patrice Garande (Toulouse FC) : 76 matchs (35 victoires, 22 nuls et 19 défaites) ; 46% de victoires ; 113 buts marqués, 72 buts encaissés (+41)
    Fabien Mercadal (USL Dunkerque) : 63 matchs (20 victoires, 22 nuls et 21 défaites) ; 31,7% de victoires ; 74 buts marqués, 77 buts encaissés (-3)
    Nicolas Usaï (Châteauroux) : 55 matchs (18 victoires, 17 nuls et 20 défaites) ; 32,7% de victoires ; 52 buts marqués, 66 buts encaissés (-14)
    Omar Daf (FC Sochaux-Montbéliard) : 51 matchs (15 victoires, 16 nuls et 20 défaites) ; 29,4% de victoires ; 43 buts marqués, 52 buts encaissés (-9)
    Laurent Batlles (ESTAC) : 28 matchs (16 victoires, 3 nuls et 9 défaites) ; 57,1% de victoires ; 34 buts marqués, 25 buts encaissés (+9)
    Paul Le Guen (Havre AC) : 28 matchs (11 victoires, 11 nuls et 6 défaites) ; 39,3% de victoires ; 38 buts marqués, 25 buts encaissés (+13)
    Olivier Guégan (Valenciennes FC) : 28 matchs (11 victoires, 9 nuls et 8 défaites) ; 39,3% de victoires ; 24 buts marqués, 20 buts encaissés (+4)
    Bruno Luzi (FC Chambly) : 28 matchs (9 victoires, 8 nuls et 11 défaites) ; 32,1% de victoires ; 26 buts marqués, 32 buts encaissés (-6)
    Laurent Peyrelade (Rodez AF) : 28 matchs (8 victoires, 8 nuls et 12 défaites) ; 28,6% de victoires ; 31 buts marqués, 34 buts encaissés (-3)
    Sylvain Didot (EA Guingamp) : 20 matchs (8 victoires, 6 nuls et 6 défaites) ; 40% de victoires ; 31 buts marqués, 21 buts encaissés (+10)
    Pascal Dupraz (SM Caen) : 19 matchs (7 victoires, 7 nuls et 5 défaites) ; 36,8% de victoires ; 28 buts marqués, 22 buts encaissés (+6)
    René Girard (Paris FC) : 18 matchs (3 victoires, 6 nuls et 9 défaites) ; 16,7% de victoires ; 15 buts marqués, 25 buts encaissés (-10)
    Luka Elsner (Amiens SC) : 0 match
    Sébastien Desabre (Chamois Niortais) : 0 match
    Dernière modification par stamesien, 13 January 2021, 00h29.

    Laisser un commentaire:


  • stamesien
    a répondu
    Foot : la baisse des salaires des joueurs, une solution qui ne peut être généralisée, selon un spécialiste de l'économie du sport


    Certains clubs sont au bord de la faillite, en raison notamment de la crise du coronavirus. Pour Pierre Rondeau, la baisse des salaires des joueurs est "une solution, mais il y en a d'autres".

    Pierre Rondeau : Il est évident, quand on regarde les charges et les comptes de fonctionnement des clubs de foot, que les salaires pèsent énormément. On est à 55% en moyenne au niveau des charges pour les clubs de football professionnels et c'est monté à 70% pour certains clubs de Ligue 2. Donc, les salaires pèsent. Face aux baisses de recettes liées à la fois à la crise sanitaire et à la faillite de Mediapro, les clubs doivent absolument trouver des solutions pour réduire la voilure, pour réduire leurs dépenses, sinon ils sont à deux doigts de la faillite et du dépôt de bilan. Donc oui, réduire les salaires est une solution.
    .......

    Le salaire médian des footballeurs est de 34 000 euros. Le salaire minimum dans le football, c'est 3 500 euros et le salaire maximum, c'est Neymar avec 3,06 millions d'euros [brut par mois,

    https://www.francetvinfo.fr/sante/ma...t_4254191.html

    Laisser un commentaire:


  • Tukaani
    a répondu
    Oui, c'est un problème de certificat médicaux non transmis et non un problème de joueurs infectés au Covid. Et c'est tout à fait normal leur sanction. Les clubs ont obligation de transmettre les résultats des tests. À la fois pour certifier que les joueurs "sains" le sont bien. Mais aussi pour attester des joueurs malades (et donc d'un éventuel report).
    Sur 40 clubs pro en France, c'est le seul club qui a "réussit" à ne pas transmettre les certificats. Sans certificat le match a été reporté dans un premier temps (normal, impossible de certifier que les joueurs de Niort sur le terrain ne sont pas atteints du Covid). Puis finalement donné gagnant à VA face à l'amateurisme incroyable des dirigeants des chamois.
    Dès le report ont a eu aussi cette communication légendaire de Niort pour nous faire croire que le report portait sur le nombre de joueurs infectés. Du haut niveau.

    Laisser un commentaire:


  • Evan-Essence
    a répondu
    Comme le dit Bart , si Niort n'a pas transmis les certificats médicaux , c'est Niort qui n'a pas joué le jeu

    Laisser un commentaire:


  • Archangelo
    a répondu

    Laisser un commentaire:


  • bart
    a commenté la réponse de
    Je cru comprendre que ce qui est reproché aux Niortais c'est de ne pas avoir transmis de certificats médicaux des joueurs en question à la ligue comme c'est prévu par le règlement.
Chargement...
X