Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Équipe de France

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Phil68000
    a commenté la réponse de
    Pour info, 4-2
    Ça doit faire 4-1 si Lloris ne concède pas un but gag.
    On est menés une seule fois de tout le tournoi.
    On met 4 buts en huitièmes, 4 en finale et 2 en quarts.
    Pas trop mal pour la soi-disant redite de Grèce 2004.

  • Ron Svenson
    a commenté la réponse de
    Je n'ai jamais vu la finale contre la Croatie.

    Je ne connais même pas le score exact mais juste le nom du vainqueur.

  • Phil68000
    a répondu
    A cause du confinement, j'ai revu France-Argentine, France -Belgique et France - Croatie 2018. Je n'ai pas re-visionné France-Uruguay dont j'avais le souvenir d'un match globalement maitrisé sans réel suspens.

    Voir ça la tête froide, ça permet d'analyser tranquillou. D'autant plus que, de toute façon, j'étais plus calme en 2018 qu'en 1998.

    Je fais typiquement partie de la génération traumatisée par 1982, et j'avais vécu 1998 comme une expérience presque métaphysique sur le thème "La France peut-elle gagner dans un truc important ?". Je ne crois pas être le seul à avoir été dans ce cas, tendu du slip du Paraguay jusqu'au premier but de Zidane en finale !

    J'ai donc vu 2018 dans un esprit plus apaisé. J'attendais juste confirmation par les résultats que l'on était réellement devenus une nation majeure de ce sport. Et c'est donc le cas.



    De ce que j'ai revu, je retiens finalement ceci :

    - Le sketch des Belges, c'est objectivement n'importe quoi ! On fait tout sauf un match défensif jusqu'au premier but (les stats montrent d'ailleurs qu'on a tiré au but plus souvent que les Diables Rouges). Les Belges s'excitent dans tous les sens pour remonter mais c'est désuni.

    Ils me semblent au final dans la même situation que nous en 1986 contre l'Allemagne : une belle équipe, qui joue, qui fait le match de sa vie contre le Brésil en quart et qui arrive carbonisée (nerveusement surtout) en demie, contre une machine sûre de sa force.
    Par ailleurs, j'estime que les Croates en finale ont mieux joué et nous ont posé plus de problèmes que les Belges en demie.
    Enfin, le 2-0 n'aurait pas été délirant si Giroud avait été plus en réussite.


    - Les Bleus 2018 me semblent l'équipe la plus forte de notre histoire en coupe du monde (je mets à part la France de l'Euro 2000, c'est un autre contexte). La génération Platini était la plus joueuse et la plus romantique, mais aussi la plus friable mentalement. La génération 98 était, je crois, la plus déterminée moralement. Les gars étaient tous des warriors qui ne supportaient pas la défaite.
    France 2018, sur ces matchs à élimination directe, donne l'impression d'être sereine, sûre de sa force. Les gars sont motivés mais sans un esprit de tueurs systématiques. Ils jouent bien, ils le savent, et ils ne forcent jamais leur talent, sauf quand c'est vraiment important.

    D'où leurs matchs bizarres.

    Le non-jeu contre le Danemark, par exemple.
    Se retrouver menés contre une Argentine clairement en-dessous, après 25 mn de feu, pourtant.
    La boulette de Lloris en finale à 4-1.

    Mais quand il faut se sortir le doigt, ça donne 3 buts en 10 mn contre l'équipe du multi-ballon d'or Messi, et 2 en 6 mn contre une équipe face à laquelle on mène déjà.


    - Si on analyse sur le papier le pedigree des joueurs, il est au final normal que les Bleus 2018 soient les plus forts de notre histoire et les plus forts de la coupe du monde 2018.

    * Si on prend le 11 de base et Juve, Bayern, Barça et Real comme les 4 plus grands clubs du monde, qui en fait partie (ou les rejoindra quelques mois après), en tant que titulaire ou joker de luxe ? : Varane, Umtiti, Hernandez, Pavard, Matuidi et Griezmann

    * Tu ajoutes M Bappé, qui (s'il confirme) fera peut-être partie du cercle fermé des joueurs historiques style Beckenbauer ou Ronaldo.
    Kanté, élu meilleur joueur de Premier League cette année-là (sauf erreur...)
    Et Giroud, qui va peut-être battre le record de Platini de buts en bleu.

    * A la limite, le CV de Lloris et Pogba en fait presque les maillons faibles du lot, si on peut dire.
    Ca donne une idée du niveau stratosphérique ! Un niveau que n'avaient pas les Janvion, Lopez, ni même Leboeuf ou Dugarry.


    - Dire que "L'équipe Deschamps, c'est chiant, ça défend trop", je ne suis pas d'accord après avoir revu ces matchs. Pour moi, les Bleus ont 2 visages, adaptés au foot moderne.

    J'ai trop souvent l'impression que certains matchs à enjeu se résument à des duels chiants et physiques autour de la ligne médiane. Vers la 60 ème minute, l'équipe qui est la plus fatiguée laisse des espaces. C'est chiant. Si on excepte l'Espagne 2010, qui a quasiment inventé un style, avec 300 passes puis but, et l'Allemagne plaisante de 2014, franchement, ces dernières années, le foot c'est souvent un peu ça, non ?

    Moi, les Français (typiquement contre les Croates) me donnent l'impression que ce truc les emmerde. En gros, ils laissent les autres s'exciter autour de la ligne médiane, et quand ça arrive vers nos 25 mètres, ils interviennent. Et quand ils décident enfin de prendre le ballon au milieu, ils créent systématiquement des décalages et une possession efficace.

    Je trouve les commentaires sur les 2 premiers buts contre la Croatie totalement caricaturaux (1 tir, 2 buts !!!) : les 2 coups de pied arrêtés viennent de séquences de possession intéressantes, pas de contres.

    Après, en plus, bien sûr, on est super bons pour choper le ballon dans nos 30 mètres et faire une longue ouverture sur Beep Beep M Bappé... Mais ce n'est pas notre seul jeu, je trouve...

    Laisser un commentaire:


  • fourteeners
    a commenté la réponse de
    il se fait Messi en 8e , puis Suarez en 1/4 et Rakitic en finale donc ils ont pas dû aimé forcément, il pousse le bouchon Grizou !

  • Phil68000
    a répondu
    Je regarde France Argentine 2018.
    Outre tout le sketch de la vidéo pour dire qu'il restait à Madrid qui avait gonflé Messi, Griezmann lui met 2 fois la misère dans ce match, il a pas dû aimer.
    Ça partait mal entre ces 2 là.

    Laisser un commentaire:


  • Rhadamanthe
    a répondu
    Même si c'est toujours amusant ce genre de sélections, il faut quand même ne pas trop se prendre la tête là dessus. Ça ne reste qu'un amusement avec plein de faiblesses : comparer des époques différentes, on est toujours nostalgiques de nos premières années, plus t'es jeune bah logique moins tu connais les anciens, ...
    Quand il s'agit de faire une équipe-type de l'ASNL par exemple, je suis bien embêté. J'ai beau connaître l'histoire du club, les Rouyer, Umpierrez, Curbelo père et cie je ne les ai jamais vus jouer hormis sur sur quelques images d'archive. Alors bon choisir entre Puygrenier et Curbelo ou entre Rouyer et Kim, franchement

    Laisser un commentaire:


  • Lloyd
    a répondu
    Logique de retrouver cette défense là avec Barthez. L'équipe de France n'a perdu aucun match quand ces 5 là étaient alignés ensemble. Ça situe le niveau.

    Laisser un commentaire:


  • Phil68000
    a commenté la réponse de
    Et Kopa ! Sur le fond d'accord, mais si tu dois choisir 11 gars, il est normal que le palmarès (donc les jeunes générations) donnent une prime. Et la logique du poste : Kopa est un joueur plus important pour l'histoire de l'équipe de France que Thuram (encore que Thuram est historiquement celui qui aura permis à la France de franchir le palier de la finale en coupe du monde), mais il n'y a pas bousculade pour le poste d'arrière-droit tandis qu'il y a foule au milieu. Trézeguet dehors aussi c'est injuste, mais le mettre à la place de M Bappé me semblerait encore plus injuste.... C'est un peu des classements à la con ces trucs là !

  • Harley Quinn
    a commenté la réponse de
    Et Just Fontaine ? Tigana ? Giresse ? Bats ? Et plein d'autre...
    C'est ce que déplore l'Équipe dans son article... Y a que des "jeunes" qui ont voté.
    Du coup, avant 1998, apparemment y avait pas d'équipe de France digne de ce nom

  • Phil68000
    a commenté la réponse de
    Y'a photo quand même, entre Vieira et Kanté. Entre Hernandez et Liza peut-être aussi. Et difficile de ne pas avoir Griezmann du tout là dedans.

  • Harley Quinn
    a répondu
    Les Bleus de 1998 et de l'Euro 2000 trustent neuf des onze places dans ce Panthéon tricolore pour lequel nous vous avons proposé de voter cette semaine.

    Laisser un commentaire:


  • fourteeners
    a commenté la réponse de
    Ah mais je n'ai pas dit que c'était un peintre, j'ai juste dit que sans CR7, il n'aurait pas les 4 Champions league dont parle sans cesse les fans de Benzema pour en faire un très grand joueur. Ce serait juste un très bon joueur avec un palmarès moyen comme le montre les 2 dernières années.

  • Lloyd
    a commenté la réponse de
    Au delà des stats qui sont à l'avantage de Giroud en EDF, il faut rappeler les tâches défensives qu'il a apporté durant toute la coupe du monde sans parler du nombre de corner défensifs qu'il a sorti de la tête. Dans le système de Deschamps, outre le fait que c'etait un point d'appui essentiel pour notre attaque, il a fait plus que le taf défensivement. Ce n'est pas ce qu'on demande à un attaquant certes mais c'est ce que Deschamps lui demandait. Et les faits lui ont donné raison.

    Que Benzema soit meilleur intrinsèquement, ça paraît évident mais les faits sont là : on est champion du monde avec Giroud et sans Benzema. Et ça restera toute sa vie au pépère Benzema comme pour Ginola et Cantona. Et il en voudra à Deschamps et Giroud par pur Sum.

  • Harley Quinn
    a commenté la réponse de
    Oui enfin ça marche aussi dans l'autre sens...
    Si Benzema est resté si longtemps l'attaquant titulaire du plus grand club du monde, c'est qu'il ne doit pas être un peintre non plus....
    A Chelsea, Giroud n'était pas non plus tout seul pour gagner les titres...

  • fourteeners
    a répondu
    Et puis franchement, quand on voit le niveau de Giroud à la base, c'est quand même exceptionnel d'avoir une carrière comme la sienne aussi longue et à un aussi haut niveau......

    Il est quand même
    -meilleur buteur de L2 avec Tours
    -meilleur buteur et champion de France de L1 avec Montpellier
    -Champion du monde bien entendu
    -Vainqueur de l'Europa League en étant encore meilleur buteur avec Chelsea
    -4 coupes d'Angleterre avec Arsenal et Chelsea
    -et pour le fun, il a gagné aussi le prix Puskas en 2017 pour son but reprise de volée en aile de pigeon sous la barre avec Arsenal

    Pas mal pour un kart..... et je suis persuadé que si Môssieur Benzema n'a pas la chance de tomber dans la période CR7 au Réal, même en y restant 10 ou 15 ans, son palmarès se limiterait aux années OL et point barre et on parlerait de lui autant qu'un Martial, Ben Yedder ou Gameiro qui sont tombés dans des très bons clubs mais qui n'avait pas un extra terrestre à leurs côtés pour faire pencher la balance !

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X