Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Bilan sur la situation du Club

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • stamesien
    a commenté la réponse de
    c'est pour ça qu il faut créer un choc psychologique et que je suis pour un changement d entraineur

  • Scapinetto
    a répondu
    Il reste 87 points à prendre, c'est possible. Inch'allah

    Laisser un commentaire:


  • ruben
    a répondu
    ce qui commence a m'inquiéter c'est le nombre de points (1) après 9 journée ….et la saison dernière on s'est sauvé avec 38 pts ...si on se base sur grosso modo la meme chose …..il nous faut 37 pts en 29 journée ….c'est sans doute encore tot de parler de ça ..mais il faut se le mettre dans le coin de sa tête...! pas impossible de faire la meme chose et meme mieux j'espère ...mais faut que la machine se mette rapidement en route maintenant ….sinon ?

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Non, je ne pense pas que ce soit une question de relation internationales.
    Je pense plutot que la différence entre un club comme l'ASNL et Metz, c'est qu'à Metz ils ont compris que le foot français est un milieu impitoyable qui ne fait pas de cadeau.
    Alors qu'à Nancy, j'ai l'impression que jR fait des cadeaux en espérant un retour ou une aide ultérieure. Par exemple, comme si Rennes allait donner un coup de fil parce qu'on leur a bradé Maouassa, ou encore en espérant toucher un bonus de Séville sur le transfert de Lenglet au Barça. Et Bien non. Les clubs sont concurrents , pas copains.
    C'est assez contradictoire d'être à la fois impitoyable dans la gestion de son propre club (à savoir virer sèchement plusieurs coachs, et tenter de vendre ses jeunes du centre au plus offrant), et faire du sentimentalisme avec les autres dirigeants qui n'hésiteraient pas une seconde à couler l'ASNL s'ils le pouvaient. Pourtant la ré-élection de Le Graet à la FFF était un avertissement.

    Sur France Bleu l'autre jour ils expliquaient également que le départ de Holveck vers Monaco a aussi énormément joué, et, qu'on aimait ses méthodes ou pas, il avait des relations, et le club était pris au sérieux.
    Je veux bien le croire.

    Laisser un commentaire:


  • nicolasd
    a commenté la réponse de
    Parce que Correa a eu en face un incapable nommé Fischer incapable de proposer des recrutements cohérents.

  • mimisec
    a répondu
    En matière de foot ne comparons pas Metz à Nancy nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde. Au fil des ans Metz a su tisser des liens et partenariats hors de nos frontières que nous n'avons pas. Déjà Carlo M était un ambassadeur exemplaire en Italie. Ne serait-ce qu'en terme de notoriété sur la place du football, la leur est supérieure à la nôtre, c'est indiscutable. Et malheureusement ces dernières années elle s'est nettement dégradée : élection Fédé, résultats médiocres, préservation des postes...Le bilan fait par Guigui me semble juste. Et puis y'a un moment il faut arrêter de porter notre seul espoir sur des entraîneurs, qui d'ailleurs se sont succédés. On l'a déjà dit, si t'achètes pas les bons joueurs pour maintenir le bateau à flot tu coules. La galère de la saison passée aurait du être un déclic pour mettre les choses à plat mais comme on pas d'attaquant on a pas fini de s'enfoncer.

    Laisser un commentaire:


  • Brett Sinclair
    a répondu
    oui mais pourquoi quand Metz descend et décide de remanier l'effectif (à commencer par se séparer de pas mal de joueurs) il y parviennent là où Nancy échoue même si Correa souhaitait le faire?
    Sans même parler de fric, je pense qu'on est mauvais niveau comm, image et réseaux, du coup à part essayer de venir nous acheter un jeune espoir le moins cher possible, tout le monde s'en fout de nous.
    Et on s'en tamponne tellement depuis des années du fond de jeu que les joueurs deviennent de plus en plus mauvais chez nous et qu'ils n'intéressent personne. Là on est arrivé au bout de ce modèle où tout repose sur des bouts de ficelles (on doit reconnaître que Correa était fort pour faire des miracles dans ce contexte) et où on se moque du jeu et du football et on ne sait plus comment remonter la pente puisque nos seules ventes comblent à peine le déficit structurel.
    Dernière modification par Brett Sinclair, 30 September 2018, 09h23.

    Laisser un commentaire:


  • Avatar de « Invité »
    Invité a répondu
    Envoyé par Guigui_de_nancy Voir le message
    moi ce qui m'épate, c'est que Metz ait plus de moyens que l'ASNL. J'avoue ne pas comprendre pourquoi...
    Tant mieux pour Metz, tant pis pour nous
    Plutot logique parce que Metz descend de Ligue 1.
    Et aussi a niveau des transferts, ils ont fait exactement le contraire de l'ASNL après leur descente. :
    Regardez ça, leur effectif a été totalement chamboulé: http://www.forum-fcmetz.com/viewtopic.php?f=2&t=21465

    D'ailleurs ça rappelle que Pablo Correa souhaitait aussi changer l'effectif en profondeur, pour ne pas garder une équipe démoralisée et traumatisée par la descente (ce qui n'a pas été fait). La suite lui a donné raison.
    Dernière modification par Pardaillou, 30 September 2018, 01h44.

    Laisser un commentaire:


  • Lolo54
    a répondu
    Hier soir au bord du terrain il avait qd même l'air inquiet, pour ne pas dire déconfit.

    C'est triste.

    Et oui, monsieur Rousselot. Nos joueurs ne sont pas simplement en manque d'amour, mais surtout en manque de talent. Et la situation du club aujourd'hui, qd on a le courage de la regarder en face, elle fait très peur.

    On peut jouer moche mais être capable de marquer des buts, malgré tout. Mais nous...

    Dans notre cas, les stats (1 but marqué en 9 matchs) sont le strict reflet du talent de notre attaque. Pas d'une quelconque poisse ou d'un passage à vide.

    Il faut essayer de tenir jusqu'à la mi championnat, ne pas être trop decroché...et tenter des trucs au mercato d'hiver, en ne se focalisant QUE sur l'attaque.

    Laisser un commentaire:


  • Brett Sinclair
    a commenté la réponse de
    on en revient toujours au même, JR ne doit pas demander des clopinettes car il pense toujours que l'asnl a un statut de club de L1, sauf qu'en réalité il n'en a que le coût dû à la structure. Structure qu'il doit vouloir que le repreneur garde.
    Ca doit refroidir pas mal de monde.
    Dernière modification par Brett Sinclair, 29 September 2018, 21h05.

  • stamesien
    a commenté la réponse de
    un prix abordable
    vu la saison passée
    vu la saison en cours
    ce prix va être très très abordable

  • jello b
    a répondu
    Je pense que si JR ne se résout pas à vendre à un prix abordable pour un qu'investisseur se lance (de préférence pour moi si possible autre qu'un fonds de pension plus ou moins exotique, surtout que pour l'instant même ça ça ne le fait pas) ça va très mal finir pour le club.
    Il me semble assez clair qu'il ne veut plus mettre de fric dans le club depuis environ deux ans : c'est son droit le plus strict mais alors qu'il fasse le nécessaire pour passer la main et dans des conditions correctes sinon je me répète je pense qu'on est très mal.

    Laisser un commentaire:


  • Brett Sinclair
    a commenté la réponse de
    chaque année on raque 2M€ il me semble pour éponger le déficit structurel. Je pense que cette somme n'est pas négligeable non plus si on la met en balance avec des indemnités de licenciement d'entraîneurs et du salaire de quelques joueurs médiocres.

  • jello b
    a commenté la réponse de
    Ils ont fait de biens plus gros transferts "sortants" que nous ces dernières saisons et on a un actionnaire principal qui est assez clairement pour moi en phase de désengagement financier.
    Plus effectivement une structure peut-être moins lourde et/ou plus performante chez eux.
    Dernière modification par jello b, 29 September 2018, 19h11.

  • michka
    a répondu
    Envoyé par Lloyd Voir le message
    Certes mais la raison de tous ces points c'est que Rousselot pense qu'il va vendre d'abord aux chinois et maintenant aux américains/chypriotes et donc il refuse d'investir un kopek.

    Sauf que la vente ne se fait pas et traine en longueur. A partir de là, le sportif en prend un coup.
    Je pense que c'est rigoureusement ça. Avec en plus du fric dépensé en pure perte pour payer les indemnités de licenciement des coaches virés et pour salarier des joueurs plus ou moins médiocres qu'on empile en urgence pour pallier les manques criants de notre effectif.

    Faudra pas continuer longtemps parce qu'on est dans un cercle vicieux.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X