Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Honte à ces pseudos "supporters"

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #76
    Il y a 2 poids 2 mesures dans les sanctions voir le match de ligue 1 de cet après midi.
    Face à face

    Commentaire


    • #77
      c est les messins qui vont rigoler,on les insulte et eux sans nous insulter vont savourer les points de pénalités que l on va prendre
      a mediter les gars

      Commentaire


      • #78
        je serais messin j encouragerait les guignols de saturday pour nous insulter comme cela la ligue s en donnerait à pleine joie pour nous sanctionner

        Commentaire


        • #79
          rahan Qu'est-ce que ça peut leur faire ? Je te signale que eux aussi ont sorti une banderole ironique... c'est à eux aussi qu'on veut imposer le politiquement correct.

          Commentaire


          • #80
            pourquoi s entéter à dire enculé à tout le monde
            je comprends pas le but

            Commentaire


            • michka
              michka commenté
              Modifier le commentaire
              Va poser cette question à Adèle...

          • #81
            Je suis le premier à penser que des stades avec moins d'insultes serait une bonne chose (ne serait ce que pour les enfants dont les parents ne sont pas fiers de voir leur gosse de 7 ans faire des doigts et reprendre les insultes) et qu'on peut encourager son équipe sans forcément chercher à insulter les adversaires. Cependant, pour ceux qui donnent ici des leçons de bienséance, j'aimerais bien entendre le vocabulaire qu'ils emploient quand ils sont au volant et qu'un autre automobiliste leur fait un sale coup.

            Commentaire


            • Lloyd
              Lloyd commenté
              Modifier le commentaire
              Un enfant n'a pas besoin du stade pour entendre des insultes. Ecole, internet, rue, parents, télé, etc..

              On ne vit pas dans un monde de bisounours...

          • #82
            Envoyé par Brett Sinclair Voir le message
            Je suis le premier à penser que des stades avec moins d'insultes serait une bonne chose (ne serait ce que pour les enfants dont les parents ne sont pas fiers de voir leur gosse de 7 ans faire des doigts et reprendre les insultes) et qu'on peut encourager son équipe sans forcément chercher à insulter les adversaires. Cependant, pour ceux qui donnent ici des leçons de bienséance, j'aimerais bien entendre le vocabulaire qu'ils emploient quand ils sont au volant et qu'un autre automobiliste leur fait un sale coup.
            c' est donc bien un probléme sociétal qui ne sera réglé ni sur un forum ni dans un stade . On interdit la fessée et c' est peut-être un bien mais quand je vois les mots utilisés en cours de récréation par des mômes et des ados nos aieuls doivent se dire "quelle mauvaise éducation" .
            Cette education est un vaste débat qui serait impossible d' aborder ici .Quand je vois un gamin de 10 ans avec un telephone portable l' at-il vraiment mérité, des exemples comme ça on en trouvera à la pelle ....
            Dernière modification par Jackal, 01 septembre 2019, 08h49.

            Commentaire


            • #83
              Envoyé par nicolasd Voir le message
              Cherchons nous des excuses et des on a toujours fait comme ça. En attendant on va perdre des points ou prendre des huis clos pour quelques décérébrés qui ont voulu montrer qu'ils en avaient une plus grosse que celle de la ligue... Qu'ils ne se méprennent pas ils ne gagneront pas contre la ligue ou les autorités. Et qu'ils pensent à tous ceux que ces quelques phrases hors contexte peut heurter. Bref on demande un peu d'intelligence. C'est dommage parce que ces mecs à côté mettent une vraie belle ambiance. Un mot dans 2 phrases à changer. Je leurs propose de faire un sondage oour voir quel mot mettre à la olace.. Maintenant, s'ils refusent de changer leurs chants qu'on les sorte du stade. Il y a des cameras donc ça doit etre assez simple.
              Ça doit visiblement être trop compliqué pour certains de prendre le temps de lire notre communiqué donc on va résumer où on en est aujourd’hui :

              Afin de dénoncer le traitement de l’affaire au global (Médias + Ligue) on a agit en souterrain, nous (les abrutis décérébrés avinés - insérez la diffamation de votre choix) avons sollicité une rencontre avec la LFP et les associations LGBT qui aura lieu prochainement afin d’instaurer le dialogue qui n’a pas été mis en place en amont.

              Considérant que nous sommes dans notre bon droit et qu’aucune règle n’est encore définie quant à l’usage des termes reprochés, nous avons décidé d'appliquer le statu quo en tribune (maintien des chants, mais pas de surenchère avec des messages).

              Nous sommes en contact permanent avec le club afin d’échanger nos points de vue et actions en cours.
              Si la cause n’en valait pas le coup, nous ne prendrions pas le risque de fragiliser le club.
              Nous remercions d’ailleurs le Président Roussier pour ses prises de position en public, nous défendant d’être homophobes.
              Le SFC et les autres groupes Ultras de France - étant une nouvelle fois stigmatisés et servant de cobayes à une justice influencée par le monde politico-médiatique sur des fondements injustifiés - sont entrain de faire front tous ensemble pour ne pas se laisser marcher dessus et démontrer l’absurdité des griefs et de la méthode employée.


              Par toutes les actions mises en place au niveau national :

              La LFP, enfin surtout sa commission de discipline, se retrouvent face à leur incompétence et vont avoir beaucoup de mal à justifier les sanctions prises le 28 Août
              (Petite pensée au club de Luzenac par la même occasion )

              Le gouvernement est mis face à ses contradictions et sa démagogie sur le traitement à géométrie variable de l’homophobie et là ministre des sports, après avoir soufflé sur les braises pour flatter certains électeurs, se retrouve à dire « que ce n’est pas à elle de trouver une solution »
              https://www.francebleu.fr/infos/soci...tre-1567062745

              Et la Presse, après avoir bien pris son buzz en ce mois d'août vide d’actualité, commence à rétropédaler; et l’on commence même à voir fleurir des articles sur le traitement des supporters (arrêtés prefectoraux...).
              (Une autre pensée à notre ami Christian Frichet de l’Est, à qui nous avons dû rappeler une nouvelle fois l’essence même de la déontologie journalistique)

              Pour précision, nous n’avons rien contre les association LGBT, et à notre niveau allons faire le maximum pour expliquer notre positionnement par le dialogue.
              Dernière modification par SATURDAY FC, 01 septembre 2019, 09h54.

              Commentaire


              • Phil68000
                Phil68000 commenté
                Modifier le commentaire
                Je comprends le point de vue des Saturday : "C'est pas homophobe, ça ne contient pas des mots que la Ligue interdit, alors on chante pour montrer qu'on ne pensait pas à mal", certes.

                Cependant, il y a deux soucis :

                1) La ligue (de ce que j'ai capté) a bien précisé dans la motivation de sa sanction (fermeture de tribune) que la phrase "Les Messins c'est des pédés" posait problème. Donc la rechanter revient quand même un peu à titiller la ligue.


                2) Puisque cette affaire devient ridicule (selon moi, parler avec emphase de défense de la liberté d'expression pour des chants de supporters revient à faire exactement ce qu'a fait Roxana Maracineanu : en faire des caisses sur un sujet sans réelle portée sociale ou historique et, par là-même, tomber un petit peu dans le ridicule. Ce n'est que mon opinion, on a le droit de trouver celle-ci un peu abrupte.), il faut donc décortiquer le mot qui pose problème et focalise tout le débat depuis vendredi : "pédé"

                Prenons l'exemple du film "Les petits mouchoirs" : à un moment, Lellouche demande une gorgée de bière à Lafitte, celui-ci refuse, l'autre lui répond "Vas-y, fais pas ton pédé !". Tout le monde comprend que cela signifie "Fais pas ta pute, ton égoïste, bois pas en Suisse…." bref, vous avez compris. Et, si j'ai bien compris le message des SFC avec la reprise de leur chant, pour eux , Messins pédés revient à peu près au même : un mot insultant déconnecté de toute orientation sexuelle.

                Sauf qu'un gamin, dans le film, ne comprend pas et demande "c'est quoi un pédé ?". Et Cluzet répond tout en finesse : "Demande à ton père". Pour ceux qui n'ont pas vu le film, c'est le point d'orgue de la détérioration de sa relation avec Magimel. En effet, Magimel lui a expliqué que leur amitié forte a débouché sur de l'amour et sur la découverte de son homosexualité, et Cluzet assume pas du tout (et comme il en fait des tonnes dans son genre énervé, c'est marrant !).

                Bref, le terme "pédé" est immédiatement renvoyé à sa signification d'origine : orientation sexuelle dévalorisante.


                Et c'est ça le nœud (bravo….. finesse……) du problème : si des homosexuels se sentent blessés par la connotation sexuelle du mot "pédé", vous pourrez leur dire 50 fois que, pour vous, ça veut dire "les Messins sont des petites bites", ils se sentiront offensés.

                Comme les deux parties ne sont pas d'accord et risquent de ne jamais l'être (mais ça peut aussi très bien se passer, je l'espère d'ailleurs, lors de vos réunions avec les LGBT), il faut bien que l'état s'en mêle et légifère. C'est très con mais c'est comme ça.

                On peut alors, effectivement, estimer que laisser un groupe de pression (ici LGBT) s'emparer d'une loi régissant la vie des stades est illégitime et la porte ouverte aux lobbyings débiles divers et variés (la porte, soi-dit en passant, ça fait longtemps qu'elle est ouverte !) et il est normal que les Ultras fassent eux aussi entendre leur voix. Mais il m'aurait semblé judicieux d'accompagner votre chant d'une banderole explicative : "on chante nos chants traditionnels parce que ça fait partie du plaisir et des traditions du stade, mais on n'a rien contre les gays". Parce que votre message, les SFC, et votre communiqué, le grand public n'en saura certainement rien et les gens vont juste retenir "Ils ne pouvaient pas se calmer un match ces excités ?".


                Pour ma part, je n'interviendrai plus sur ce sujet : je suis en train de faire ce que je reproche à d'autres, à savoir gloser pendant des plombes sur un sujet qui n'a qu'une importance mineure au final. (Le vrai sujet ASNL, je crois, c'est : "Faut-il refaire jouer Bassi au vu de nos derniers résultats et des blessures au milieu du terrain ?")

              • Fabriziog
                Fabriziog commenté
                Modifier le commentaire
                j'ai simplement dit que je n'aime pas le début de ta prose ==> Ça doit visiblement être trop compliqué pour certains de prendre le temps de lire notre communiqué
                tu te prends pour qui ? pour me traiter de vierge effarouchée …
                prenez plutôt exemple sur les banderoles des différents stades qui sont plus explicites ( ex TFC ) pour exprimer vos revendications.
                continuez votre binzzz et vous verrez que ça va nous retomber sur la gueule, facile à comprendre , non ??

              • SATURDAY FC
                SATURDAY FC commenté
                Modifier le commentaire
                Je maintiens ce que j’ai pu dire, tu ne prends même pas la peine de lire nos différentes explications, tu te braques pour un « vierge effarouchée » quand je réponds sur le même ton à «ils s’y prennent comme des manches».
                On aurait fait les banderoles que tu souhaites tant, je suis sûr que tu aurais tenu le discours inverse

            • #84
              Moi ce qui me fout les boules dans cette histoire c’est que l’on Risque gros... et j’ai bien peur que l’on se prenne soit un huit clos soit un voir 3 points de pénalité !!! Vous voulez quoi ? Le bien du club ou sa disparition pure et simple ? Ça m’a fait mal de voir notre bon vieux JR essayer de calmer le saturday FC qui continuait de plus bel les chants...un peu de reconnaissance bon sang !! Sans lui c’etait Le national !! Mais bon peut être que nous n’aurions pas eu cette exposition médiatique en national....

              Commentaire


              • Thomasnl
                Thomasnl commenté
                Modifier le commentaire
                Tout simplement car avant de défendre notre club, on défend notre liberté d'expression, peu importe le maillot que l'on porte. C'est aussi simple que ça.

            • #85
              Envoyé par chardon92 Voir le message
              Moi ce qui me fout les boules dans cette histoire c’est que l’on Risque gros... et j’ai bien peur que l’on se prenne soit un huit clos soit un voir 3 points de pénalité !!! Vous voulez quoi ? Le bien du club ou sa disparition pure et simple ? Ça m’a fait mal de voir notre bon vieux JR essayer de calmer le saturday FC qui continuait de plus bel les chants...un peu de reconnaissance bon sang !! Sans lui c’etait Le national !! Mais bon peut être que nous n’aurions pas eu cette exposition médiatique en national....
              Donc pour toi, nous devrions être un gentil troupeau de moutons ,la ligue outrepasse ses droits en imposant un droit repressif alors qu' il n' y a rien d' homophobe dans tout son cinéma.Elle se pose en legistateur alors qu' elle est juge et partie .Pourquoi ne porte-elle pas l' affaire en justice ?
              Ben non ,elle a déjà perdue avec la non montée en L2 de Luzenac , ça lui suffit peut-etre, alors elle crée son propre réglement en inventant des pretextes à la repression. En réalité, ce qu' elle voudrait pour faire plaisir au medias notamment audiovisuels et complices de l' executif , c' est des stades sans chants ni banderoles .

              Commentaire


              • SATURDAY FC
                SATURDAY FC commenté
                Modifier le commentaire
                Pas plus pas moins.
                Nous sommes TOUS ( Club - Supporters - Spectateurs - Ultras et j’oserai même dire LFP a un certain niveau) pris en otage par la commission de discipline de la LFP (organe indépendante) et l’application non concertée avec les acteurs du foot, d’une prise de position idéologique et démagogique de la part de certains membres du gouvernement.
                Dernière modification par SATURDAY FC, 01 septembre 2019, 10h59.

            • #86
              Jackal certainement que cette affaire dépasse la ligue (qui doit certainement avoir des consignes venant "d'au dessus") et quoi qu'il arrive c'est un combat qui s'annonce perdu par avance pour les supporters s'ils continuent de s'y prendre en "attaque frontale" comme ça lors des matchs. Autant des banderoles et chants ironiques ou jouant sur les mots peuvent passer, autant continuer à chanter les chants anti-Metz ne fera qu'engendrer fermeture de tribune, huis clos, sanction contre l'asnl et IDS.

              En mettant de côté les histoires d'homophobie, et le folklore de supporters, je ne suis pas persuadé que ça reste de toutes manières très légal d'insulter des gens en bande dans un lieu public, même si ça se fait depuis des dizaines d'années dans les stades de football.
              Dernière modification par Brett Sinclair, 01 septembre 2019, 10h50.

              Commentaire


              • Jackal
                Jackal commenté
                Modifier le commentaire
                On est d' accord mais ce n' est certainement pas à la ligue de décider ce qui est légal ou pas.!

            • #87
              Ceci dit et pour rester constructif. J'apprécie le fait que le SFC ait pris le temps d'expliquer sa position de façon construite et claire.
              Même si je ne la partage pas. Le forum doit rester un lieu d'échanges. Merci pour ça. @ SFC.

              Commentaire


              • SATURDAY FC
                SATURDAY FC commenté
                Modifier le commentaire
                ​​​​​​​

            • #88
              De toute façon il hors de question de céder à de nouvelles règles liberticides et non établies.

              Tout cela a commencé par l'interdiction des fumigènes et autre pyrotechnie, puis par l'interdiction de banderoles soit disant insultantes (affaire bienvenue chez les chtis), ensuite par des arrêtés d'aller et venir dans notre pays, tiens encore ce week end:
              Après les supporters de Strasbourg le 24 août, ce sont leurs homologues de Lille qui devront être invisibles dans le centre de Reims, de 6 heures du matin jusqu’à minuit ce dimanche 1er septembre, jour du match du Losc contre les Stadistes à Delaune. Le préfet de la Marne a pris ce nouvel arrêté pour « prévenir la survenance de troubles à l’ordre public qui seraient causés par la présence en une même unité de lieu et de temps par les supporters des deux équipes ».

              Il est donc interdit au public lillois d’exhiber sa qualité de supporters « aux abords du stade » et dans un large périmètre qui s’étend d’ailleurs bien au-delà de l’hyper-centre. Les cars seront escortés dès leur arrivée au péage de Courcy. « Les supporters venant en voiture devront se rendre directement au stade Delaune », ordonne le préfet.
              Ce genre d'arrêté que se multiplient depuis 10 ans maintenant sont extrêmement grave pour notre "démocratie ".

              et maintenant on veut interdire un chant lexical. Si on laisse passer ça encore une fois, on va ouvrir la porte à des interdictions de porter tel ou tel vêtement, puis telle coupe de cheveux, puis tel tatouage,...

              Stop à un moment donné!

              Ce ne même pas une question de mouvement ultra, ça concerne tout le monde. On ne peut pas accepter tout et n'importe quoi, et encore moins négocier nos libertés individuelles et collectives.

              Quand la ligue cessera son racket incessant, ses décisions anti ultras et anti petits clubs, d'accepter l'argent d'un pays homophobe comme le Qatar, elle sera en position de discuter. Pour le moment elle n'a aucune crédibilité et ferait bien de passer le balai devant chez elle avant de faire chier les gens pour 3 insultes qui n'ont rien d'homophobe.
              Oué gros, on est champion du monde nous.

              Commentaire


              • #89
                La Ligue n'y est pour rien.
                Les ordres viennent d ' "en haut"...

                Commentaire


                • Lloyd
                  Lloyd commenté
                  Modifier le commentaire
                  La ligue y est pour quelque chose: rien ne l'oblige à obeir. Et rien d'oblige les arbitres à arrêter les matchs.

                  La ligue est complice.

              • #90



                Bah ils sont sérieux avec leur tableau ??????
                Ils n'ont pas l'impression d'en faire des TONNES ??

                Sans compter que dorénavant, va falloir faire gaffe avant de baiser avec son homme (ou avec vos femme dans vos cas...)
                ​​​​​​
                ​​​​​​- Chéri, tu me fais un petit broute-minou en préliminaire ?
                ​​​​​​- certainement pas !! Espèce de lesbienne
                ​​​​​​- bah dans ce cas, tu peux toujours rêver pour me faire la rondelle, espèce de tarlouze....

                Ca va devenir chaud le sexe dans le couple....
                Certaines personnes sont des loutres, et d'autres des cailloux....
                (Sheldon Cooper BBT)

                Commentaire

              Chargement...
              X