Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Les tribunes à Picot ( Ambiance , Animations , Sanctions , etc ...)

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		ECHz6IRXkAAuwyw?format=jpg&name=medium.jpg 
Affichages :	853 
Taille :		139,9 Ko 
ID : 			168446
    Oué gros, on est champion du monde nous.

    Commentaire


    • Harley Quinn
      Harley Quinn commenté
      Modifier le commentaire
      Au Qatar, le port du voile n'est pas obligatoire pour les occidentales en visites, les femmes de travailleurs expatriés...
      Une tenue décente est juste requise....
      Donc pas la peine de lui faire un faux procès sans se renseigner avant....

    • BRADE PITRE
      BRADE PITRE commenté
      Modifier le commentaire
      Exact. Le vrai procès de Tartuferie, d'hypocrisie et de lâcheté suffira.

    • Jackal
      Jackal commenté
      Modifier le commentaire
      Y a pas de faux procés , c' est bien un pays qui condamne l' homosexualité sinon ? le voile c etait du 2 eme degré

  • Opération tolérance zéro

    La LFP et la direction de l’arbitrage veulent se montrer strictes dès le début de saison au sujet des insultes homophobes.

    • L'Équipe
    • 18 Aug 2019
    • THOMAS DOUCET ( avec la rubrique football)
    Certains membres des Gladiators nîmois ont entonné des chants à caractère homophobe, hier.
    La rencontre entre Nîmes et Nice n’avait pas encore démarré, hier soir, que le groupe de supporters gardois les Gladiators entonnait un chant à caractère homophobe pour insulter les Niçois. Ce chant ne s’est pas répété ensuite, mais il pourrait malgré tout coûter cher aux Crocos car la Ligue sera particulièrement vigilante cette saison en matière de lutte contre les discriminations.

    Le ton a été donné il y a deux jours, sur la pelouse de Nancy ( L 2), lors du match face au Mans ( 2- 1). Après avoir entendu des propos à caractère homophobe dans un chant de supporters nancéiens adressé aux Messins, l’arbitre, M. Mokhtari, a suivi les consignes données cette saison par la Direction technique de l’arbitrage en appliquant l’étape 1 du protocole d’actions dont il dispose (*), à savoir interrompre brièvement la rencontre pour signaler les chants au délégué et demander au speaker de réclamer l’arrêt des chants. Cette décision a provoqué l’ire d’une partie des spectateurs nancéiens qui ont entonné : « La Ligue, la Ligue, on t’enc… » . Un refrain repris hier, notamment à Toulouse, Nîmes, Bordeaux et Lens. À Bordeaux, l’ arbitre a d’ailleurs été insulté dans les mêmes termes, et n’a pas bronché.

    La LFP a indiqué hier que la commission de discipline se saisirait du dossier nancéien lors de sa prochaine réunion, mercredi. Pour sa part, Jean- Michel Roussier, le président lorrain, est clair, il « condamne les propos homophobes » . Avec d’autres dirigeants, il a contribué à faire cesser ces chants en intervenant auprès des spectateurs, vendredi. La phrase à caractère homophobe, destinée à affirmer la supériorité des Nancéiens sur les Messins, est en règle générale reprise par plusieurs tribunes, à chaque match. « Mais pourquoi on nous montre aujourd’ hui du doigt a lorsque ça fait vingt ans qu’on la chante ? s’interroge Jean- Michel Gonçalves, président de l’ASNL fan connections, un groupe qui n’est pas à l’origine du lancement des chants. Nous, on n’a rien contre les homosexuels. Quand on insulte Metz, c’est plus pour le folklore, la tradition. »

    Roussier a prévu de rencontrer les supporters à ce sujet. « Je vais leur dire que ce chant- là, je n’en veux plus à Picot. » La pression politique est forte : l a secrétai re d’ État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, Marlène Schiappa, ainsi que Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, ont félicité sur Twitter l’action de M. Mokhtari. L’ancienne nageuse avait impulsé en mars le mouvement en s’émouvant de la teneur des propos entendus lors du Classique entre le PSG et l’OM ( 3- 1). Le boss de l’ASNL ne laisse pas de place à l’ambiguïté mais regrette la façon dont les choses se sont passées. « On a l’impression de servir de bouc émissaire. L’ampleur de l’événement me paraît démesurée. » Il s’interroge sur le champ d’action des clubs, pas sensibilisés en début de saison, et sur les moyens de prévention.

    À Marseille, on prend aussi le sujet au sérieux. Les responsables sécurité de l’OM ont prévu d’organiser une réunion avec les groupes de supporters pour évoquer cette question. Mais au sein du club, on reste dubitatif : « Certaines expressions font partie du phrasé marseillais depuis très longtemps, c’est un problème sociologique, d’éducation à régler bien en amont du stade. »

    L’ancien international français Olivier Rouyer ( 63 ans), l’un des rares footballeurs à avoir fait son coming- out, tentera de faire évoluer les mentalités lorsqu’il interviendra à Nancy, le mois prochain. Une rencontre organisée à la demande de la Ligue, avant les incidents de vendredi.

    “C’est un problème sociologique UN DIRIGEANT MARSEILLAIS

    (*) L’étape 2 est l’interruption plus longue ( quelques minutes), et l’étape 3, l’arrêt de la rencontre.

    Commentaire


    • Tout d'abord, n'ayant pas pris le temps de lire tous les posts sur le sujet, veuillez m'excuser si je reprends des propos qui ont déjà été émis par d'autres. Après avoir assisté au match de vendredi sur BeinSport, j'ai attendu de lire les réactions des uns et des autres avant de me faire une opinion. Puis je suis allé faire un tour sur le site officiel du club pour voir la réaction des dirigeants. Or, je n'ai encore rien vu, deux jours après des événements qui tournent pourtant en boucle aussi bien sur les chaines nationales que sur les réseaux sociaux. Pire, j'ai regardé la conférence de presse de JLG, juste après le match, pour constater que le coach nancéien avait été (in)opportunément coupé au moment précis où il allait s'exprimer sur le sujet. Certes, le président s'est exprimé, mais rien sur le site. Avec le recul, plusieurs réflexions me viennent à l'esprit que j'aimerais partager avec vous.

      1. Etant moi-même intimement convaincu de la nécessité de lutter d'arrache-pied contre toutes les formes de discrimination, je suis partisan de la plus grande fermeté contre le racisme, l'homophobie, le sexisme, etc. lorsque des comportements vont dans ce sens. Or, j'ai beau avoir revu et écouté très attentivement les chants incriminés, à aucun moment je n'ai entendu des reproches, un rejet ou une stigmatisation adressés à qui que ce soit en raison de son inclination sexuelle. A moins que l'on considère que tous les Messeins sont homosexuels et qu'il en est de même de tous les dirigeants de la LFP. Si les supporters avaient interpellé nommément la présidente de la Ligue en l'attaquant sur son homosexualité supposée, j'aurais été le premier à réagir violemment contre un acte homophobe inexcusable et impardonnable. En tout cas, j'ai hâte de voir les matches arrêtés à Paris, Marseille, St-Etienne, Lyon, etc. (Messieurs les arbitres si vous me lisez ...)

      2. Cela fait des années que je condamne les clubs (dont mon ASNL) pour la complaisance coupable avec laquelle les dirigeants tolèrent les propos injurieux, grossiers et violents qui s'échappent des tribunes. Des groupes organisés et reconnus comme des interlocuteurs privilégiés continuent impunément à insulter (au choix) les adversaires, les rivaux régionaux, l'arbitre, les dirigeants nationaux, voire leurs propres joueurs qu'il n'hésitent parfois pas à agresser en cas de mauvais résultats sportifs. Un argument utilisé ces derniers temps suffit à faire comprendre l'ampleur et la gravité de la situation : "Ces chants (haineux et insultants) existent depuis plus de 40 ans et font partie du folklore" (sic)

      3. J'ai lu, comme tout le monde, qu'Olivier Rouyer s'apprêtait à faire oeuvre de pédagogie en sensibilisant les spectateurs de Picot sur les conséquences de l'homophobie (et de toutes les manifestations de discrimination, j'espère). Je pense que c'est une bonne chose, indépendamment de ce qui s'est passé vendredi. J'ai hâte d'entendre le passage où la Rouille appellera à boycotter la prochaine coupe du monde, organisée dans un pays qui assassine les homosexuels. (La Rouille, si tu me lis ...)

      4. Je terminerai par un point qui n'a rien à voir avec le sujet mais qui concerne le même match. J'ai lu et entendu beaucoup de critiques négatives concernant l'arbitrage de cette rencontre. Or, j'ai beau être un inconditionnel de l'ASNL, je ne pense pas que l'arbitre ait pris beaucoup de mauvaises décisions. A mon avis, les trois cartons rouges et les deux pénalties sont entièrement justifiés, malheureusement.

      Commentaire


      • jello b
        jello b commenté
        Modifier le commentaire
        Bah idem pour moi : "à mon avis", je considère à la lumière de ce que j'ai dit dans mon commentaire précédent que l'application du règlement n'a pas été correcte dans un certain nombre de cas que j'ai cités pour partie.

      • Jackal
        Jackal commenté
        Modifier le commentaire
        Allez voir un match de rugby, l' arbitre est respecté .. que ce soit pour un jaune ou un rouge ils sont pas 10 joueurs à l' entourer aprés sa prise de décision. Sans doute une question d' education apprise dés la formation.

      • SAULNOIS 57
        SAULNOIS 57 commenté
        Modifier le commentaire
        sauf le pénalties qu'il à omis de siffler et qui a entrainé l'expulsion de SEKA

    • ben vous allez être déçus ... y a pas d' homophobes au qatar , mais elle porte pas le voile non plus

      Commentaire


      • Commentaire


        • Histoire sans sens, poussée par des ministres et secretaires d'etat qui ont les dents qui rayent le parquet, et les associations d'extremistes comme la LGBT
          Leurs buts etant de supprimer la marseillaise et les chants "homophobe" des ultras.
          En attendant en 2022 le qatar organise une CDM au calme, et des vieux pervers pedophiles sont a la tête des plus grands pays du monde, tout va bien

          Commentaire


          • Le rouille ca le dérange pas d'aller en Indonésie par contre..
            Cohérent tout ca.

            Commentaire


            • encore une fois, qu'on éradique la violence, la grossièreté, les insultes, injures... dans les stades, c'est une bonne chose, on peut très bien soutenir son équipe voir même chanter "la Lorraine est rouge et blanche" sans se sentir obligés d'insulter les adversaires ou les messins.
              Mais qu'on ne se serve pas de l'homophobie comme prétexte alors que cela n'a rien à voir dans ce cas là.
              Et pourquoi alors ne pas penser également aux joueurs de football qui ont une mère prostituée tant qu'on en est à tout mélanger?
              Dernière modification par Brett Sinclair, 18 août 2019, 16h54.

              Commentaire


              • Envoyé par Lloyd Voir le message
                Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		ECHz6IRXkAAuwyw?format=jpg&name=medium.jpg 
Affichages :	853 
Taille :		139,9 Ko 
ID : 			168446
                Je souscrit totalement au message de cette banderole.
                Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien.
                My name is Icosaèdre musclé, but call me Hugues !
                Tu t'es vu sans Cabu ?

                Commentaire


                • Arrêtons aussi de parler d'homophobie pour ces insultes, ça leur donne un peu raison.
                  De l'homophobie ce serait par exemple un joueur homo se faisant insulter pour la seule raison de sa sexualité. Ce n'est pas le cas ici.

                  Commentaire


                  • Comment Monsieur ROUYER peut-il passer ses vacances dans un pays ouvertement homophobe et venir ensuite envisager de donner des leçons de vierge outragée à Nancy ?
                    A moins qu'un lieu de vacances soit un " no-man's land humanitaire " ?
                    Ou bien que nous ayons affaire à un Tartuffe... Un de plus...

                    https://www.humanite.fr/l-homosexual...donesie-636439

                    Commentaire


                    • Le Dabe
                      Le Dabe commenté
                      Modifier le commentaire
                      C'est décevant de la part d'un type comme Olivier Rouyer qui à toujours été dans le cœur des supporters de l'ASNL

                    • Scatman
                      Scatman commenté
                      Modifier le commentaire
                      On n'a toujours pas fait appel à ses services même en plein crise, il est vexé, il chier dans les bottes du club, point. Cette dernière intervention de sa part ne m'inspire que le mépris.
                      Cette victimisation des homos, y'a rien de pire je crois...

                    • SAULNOIS 57
                      SAULNOIS 57 commenté
                      Modifier le commentaire
                      du temps ou il était entraineur les chants c'était les mêmes il n'a jamais rien dit à l'époque mais c'est vrais que maintenant on protège les choses non naturelles

                  • Propre intervention de Mathoux dans le canal football club qui dit que les trois quart des matchs auraient pu être arrêtés dans cette journée de ligue 1. Et Menés qui appui le n'importe quoi des interdictions de déplacements des supporters.
                    Follow Monsieur Locke On Twitch TV

                    Commentaire


                    • Guigui_de_nancy
                      Guigui_de_nancy commenté
                      Modifier le commentaire
                      et finalement, reportage de 1mn pas plus

                    • Lloyd
                      Lloyd commenté
                      Modifier le commentaire
                      Voilà, 1mn, donc tout le monde s'en fout.

                    • clique54
                      clique54 commenté
                      Modifier le commentaire
                      Très soft et c'est pas plus mal,d'ailleurs cela ne méritait pas plus.....canal+ reste une chaîne sportive cohérente .

                  • Je n'ai pas eu le temps de réagir jusque là.
                    Présent au stade vendredi, quelle fut ma surprise que le match soit arrêté pour cette raison !
                    J'ai survolé le multiplex de ligue 1 hier rien que pour voir si d'autres matchs allaient être arrêtés. Ben rien, nada !
                    Bref on va clairement servir d'exemple. Ce qui me dégoute c'est que le public de Picot n'est pas connu pour des incidents racistes, antisémites, ou homophobes, et là aux yeux de la France entière on passe pour des putains d'homophobes... Bref je suis bien content de ne pas bosser la semaine prochaine.

                    J'ai peur également que Vagner soit suspendu après ses déclarations sur l'arbitrage à la fin du match...

                    Commentaire


                    • ARRACHE
                      ARRACHE commenté
                      Modifier le commentaire
                      Vagner y a de grandes chances vu ses dires sur l arbitrage....

                    • cardo rosso
                      cardo rosso commenté
                      Modifier le commentaire
                      Vagner est étranger, il n'a pas dit "arbitre catastrophique" mais "arbitrage catastrophique", genre faits de jeu d'arbitrage catastrophiques pour l'équipe (jouer à 9)

                  • Du travail pour la Ligue
                    Un spectateur, supporter d'un match de foot à Bègles portait un maillot du sponsor Nike (Nique).
                    En pleine campagne contre l"homophobie il faut bannir ces maillots de tous les stades car c'est de la provocation d'autant qu'un personnage de la ville s'appelle 'Ma mere".
                    Une belle opportunité d'interdire la marque "à la virgule" en France pour éviter toute incitation pouvant faire annuler un match

                    Commentaire


                  • Je viens d’entendre Olivier ROUYER sur RTL.....il propose et demande que le match soit déclaré perdu pour l’équipe
                    dont le stade est victime de chants homophones
                    Quelle ineptie.....désormais le championnat sera souvent modifié et ne répondra plus aux critères sportifs. En effet il suffira
                    à n’importe quel club de financer le déplacement d’une centaine de supporters appelés à chanter ces chants soit disants homophones pour gagner un match sur tapis vert. Monsieur ROUYER ? Ou sera alors l’équité sportive .On ne règle jamais un problème en voulant laver plus blanc que blanc

                    Commentaire

                    Chargement...
                    X