Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Les investisseurs

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • TonyASNL
    a répondu
    Ca se met en place doucement !.. en attendant d'autres changements dans les différentes fonctions du club !

    Suite à la finalisation de la reprise de l’AS Nancy Lorraine par les nouveaux investisseurs à la fin de l’année dernière, une assemblée générale des actionnaires s’est tenue afin de procéder à la nomination de nouveaux membres du conseil d’administration. Messieurs Randy Frankel, Paul Conway et Michael Kalt sont nommés administrateurs et monsieur Chien Lee est nommé président du conseil d’administration.

    Chien Lee, président du conseil d’administration : « Dans cette période d’incertitude, la composition de ce nouveau conseil d’administration apporte une solide connaissance financière et business à même de supporter le nouveau management mis en place récemment et s’engage à sauvegarder la pérennité et le sucées de notre grand club.»
    ASNL - Site officiel de l'AS Nancy Lorraine

    Laisser un commentaire:


  • Juuu54
    a commenté la réponse de
    Pour Garcia il minimise ses responsabilités par rapport aux erreurs individuelles à répétition donc voilà...

  • Maître vénéré
    a commenté la réponse de
    Leur stratégie, investir le moins possible (le titre du sujet devrait être les repreneurs), dégraisser ici ou là, compter sur la formation et les achats malins, monter revendre. Si ca passe pas, ils tenteront un autre pari ailleurs, ils suivent bien le dicton de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

  • King54
    a commenté la réponse de
    Comme d'hab', parfaitement résumé jello !
    Autant le mercato est très calme pour l'ensemble des clubs donc je peux comprendre qu'on ait un peu de mal de ce côté (et encore...). Mais pour moi, le plus incompréhensible est de laisser en place Garcia alors qu'on voit clairement que l'équipe n'arrive plus à gagner avec lui. Et le succès assez incroyable à Valenciennes paraît désormais bien loin et me fait plus penser à une parenthèse enchantée d'une mi-temps qu'autre chose...

  • chris
    a commenté la réponse de
    jello b je suis tout à fait d'accord avec toi rien à ajouter

  • jello b
    a répondu
    Il est évidement bien trop tôt pour juger de leur action, surtout de manière "définitive", mais on peut en tout cas en juger à l'heure actuelle et dans la situation qui est la nôtre.
    Perso je n'arrive pas à comprendre leur stratégie ou absence de stratégie actuelle : ils ont acheté le club tard par rapport aux contraintes de la DNCG mais d'après plusieurs déclarations ils le suivaient depuis un moment et avaient donc pu évaluer les difficultés qui étaient les nôtres, pourquoi dans ce cas prendre le risque d'une descente en National qui nous pend au nez si ils ont la possibilité de mettre du fric dans le club (ce que je pense et que j'espère même si je suis certain que ça ne sera pas dans des proportions très importantes) ?
    Je suis persuadé qu'il y avait moyen en s'y prenant autrement de faire lever les sanctions de la DNCG, ce qui aurait permis de recruter davantage à ce mercato et de changer de coach, là le mercato n'est pas fini mais presque et on ne voit pas l'ombre d'une autre recrue que Scheidler y compris en profitant de la synergie avec Ostende par exemple, Scheidler a l'air de faire du bien à l'équipe mais enfin j'ai du mal à croire que sa seule arrivée nous permettra de nous en sortir.
    Pour l'instant leur comportement, apparent en tout cas, me laisse perplexe et inquiet.
    Dernière modification par jello b, 31 janvier 2021, 11h31.

    Laisser un commentaire:


  • mimisec
    a répondu
    Bon et bien c'est maintenant qu'on va voir si les repreneurs ont envie que le club se maintienne

    Laisser un commentaire:


  • MOEKAN
    a répondu
    10 Millions pour le national...cela pourrait faire cher non !

    Laisser un commentaire:


  • Genzô
    a répondu
    Pas de quoi en tirer quelconque conclusion. Un article qui ne dit que du vent.
    Mais si ça en fait rêver certains.

    Laisser un commentaire:


  • Lloyd
    a commenté la réponse de
    Merci bien!

  • stamesien
    a commenté la réponse de
    merci .........

  • Rouge et Blanc
    a répondu

    Comment Troyes a accueilli l'arrivée de City Football Group

    L'arrivée du City Football Group à Troyes suscite énormément d'enthousiasme au club, en ville et dans la région. Même si les premières tensions sont apparues ces derniers jours.
    Laurent Grandcolas, à Troyes (avec P.-E.M.)
    30 janvier 2021 à 00h10
    partager

    Mercredi 16 septembre, la séance des photos officielles de l'Estac a marqué un tournant dans l'histoire du club. Pour la première fois depuis 2009, Daniel Masoni, maintenant ancien président, avait laissé son siège à son successeur, l'Anglais Simon Cliff. Un rendez-vous que l'ancien responsable juridique du City Football Group (CFG), le nouvel actionnaire majoritaire, ne voulait absolument pas manquer. Afin de marquer une nouvelle fois l'implication de CFG dans le projet.


    Dixième club à faire son entrée dans le giron de ce géant mondial du ballon rond, Troyes a basculé dans un autre univers. Les salariés avaient déjà pu s'en rendre compte lors de l'audit effectué par des membres du board de CFG il y a plusieurs semaines : « Ils sont venus avec beaucoup d'humilité, nous disait l'un d'entre eux. Leur démarche a été constamment constructive. Ils ne sont pas arrivés avec des gros sabots en nous faisant la morale ou en disant de laisser la place. Pour schématiser, leur discours, c'était plutôt qu'on faisait du bon travail et qu'ils venaient en support. »

    lire aussi
    Pourquoi le City Football Group a racheté Troyes
    Cet engouement est largement partagé à Troyes. À commencer par le maire, François Baroin (LR) : « C'est un honneur pour notre territoire de pouvoir faire partie du projet de cet investisseur reconnu. Cet actionnaire pourra compter sur nos collectivités, qui se sont toujours mobilisées pour accompagner le développement du sport de haut niveau et de notre territoire », pouvait-on lire dans un communiqué publié conjointement avec Philippe Pichery, le président du conseil départemental de l'Aube.

    « On ne va pas se mentir, on sent bien une montée en gamme avec City Group »

    Eric Peters, propriétaire de deux Intermarché de la région
    Si tout le monde à Troyes a tenu à saluer le travail et la dévotion de Daniel Masoni, la mainmise de CFG laisse entrevoir de nouvelles perspectives : « On ne va pas se mentir, on sent bien une montée en gamme avec City Group. L'entrevue avec Simon Cliff nous a rassurés sur ce point », lâche Éric Peters, propriétaire de deux Intermarché de la région. Même discours chez Bruno Babeau, PDG des Maisons Babeau-Seguin, le sponsor maillot : « C'est très positif. On attend de voir la suite, mais on espère profiter d'une plus grande curiosité au niveau national. » Cet enthousiasme mesuré correspond également à l'avis des supporters, relayé par Anthony Alexandre, le responsable des Magics : « CFG a pris son temps et on trouve que c'est un gage de sérieux. Mais on attend de voir. On en a marre de faire le yoyo entre la L1 et la L2. Alors, si déjà on pouvait s'installer dans l'élite durablement. »

    Batlles n'acceptera aucune ingérence dans le domaine sportif
    Mais la semaine dernière, les premières tensions se sont fait jour. L'annonce, dans l'Est Éclair, non confirmée par le club, du départ de Luis de Sousa, le directeur sportif, remplacé par François Vitali, ancien de Lille et Monaco, en a surpris certains au club. Dont l'entraîneur Laurent Batlles, proche de De Sousa, qui se serait aussi agacé des propos d'Érick Mombaerts, dans France Football, où l'ancien entraîneur de Yokohama et de Melbourne, autres entités du CFG, a détaillé la philosophie de jeu, prônée par City Group. Un domaine dans lequel Batlles n'acceptera aucune ingérence.

    lire aussi
    La fiche de Laurent Batlles
    Sportivement, l'Estac devrait profiter du réseau CFG et accueillir, sous forme de prêts, des jeunes en quête de temps de jeu. Comme ce fut le cas avec Gérone en Espagne. Et si le centre de vie, tant espéré au club, regroupant siège social, centre d'entraînement et celui de la formation, voyait enfin le jour, ce ne serait déjà pas si mal. Cet investissement semble en tout cas indispensable pour le CFG, qui ambitionne à terme d'attirer et de former à Troyes des talents prometteurs venus de tout l'Hexagone, après avoir constaté que les Français partis très jeunes à Manchester City s'y imposaient rarement.

    publié le 30 janvier 2021 à 00h10




    Laisser un commentaire:


  • Lloyd
    a répondu
    Une âme charitable pour poster les 2 articles de l'Equipe du jour concernant le City football group?

    Laisser un commentaire:


  • ASNLLLLL
    a commenté la réponse de
    Oh que oui ! Sans parler d'abergel également qui ne voulait pas jouer ArD, ce qui se cimprend.....

    Au final, tholot a perdu et ns à fait perdre nos 2 meilleurs joueurs avec ce repositionnement aberrant qd tu connais un peu le foot....

  • meet55
    a répondu
    Envoyé par jello b Voir le message
    On peut reprocher bien des choses à la cellule de recrutement mais pas la non prolongation de Cuffaut, le responsable de ça c'est Tholot.
    C'est juste !! Ça était une très grosse perte pour notre club, car Cuffaut est exactement le type de latéral qu'il nous manque depuis deux saisons !!

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X