Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Bilel hassaini

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #31
    En tout cas il était présent hier au centre de formation

    Commentaire


    • #32
      Également en discussions avec le PSG pour deux jeunes du centre de formation (Warren Bondo, Bilel Hassaini) , l’ASNL n’est donc pas dans l’obligation de vendre à tout prix avant son nouveau passage devant la DNCG, même si ça ne ferait pas de mal évidemment.
      Extrait de l'article de l est republicain


      https://www.estrepublicain.fr/sport-...adera-personne
      Du sang rouge et blanc coule dans mes veines !!!
      Supporter de l' ASNL depuis près de 24 ans déjà !!!
      NANCÉIEN un jour, NANCÉIEN toujours !!!

      Commentaire


      • #33
        En tout cas c’est à vomir ce tournant qu’on a pris dans notre centre de formation depuis le cas Cuisance. Toutes nos pépites ne veulent plus signer leur premier contrat pro chez nous c’est franchement écœurant..

        Commentaire


        • Djaydy54
          Djaydy54 commenté
          Modifier le commentaire
          La faute à qui ??

        • Lolo54
          Lolo54 commenté
          Modifier le commentaire
          Excellente question qui a mon avis Ne trouve aucune réponse simple. Cela tient à plusieurs facteurs:
          Déjà au fait que d'un point de vue administratif ce soit possible alors même que cela semble totalement aberrant
          Ensuite à la présence des agents, qui jouent déjà un rôle essentiel à ces âges là et sont omniprésents de plus en plus tôt
          Ensuite à l'état d'esprit des jeunes qui pour une partie sont de plus en plus autocentres (mais peut il en être autrement dans un univers hyper concurrentiel ou c'est chacun pour sa gueule des le plus jeune age)
          Probablement aussi y'a t il un lien avec l'aptitude d'un club à créer un esprit club faisant en sorte de rendre bcp plus solide le lien entre le jeune joueur et SON club....
          Enfin l'effet de l'argent...de plus en plus, de plus en plus tôt...ça fait tourner les têtes...

      • #34
        Malheureusement, les jeunes en Centre de Formation voient arriver les rapaces sous forme de recruteurs externes et d'agents. Les clubs tels que l'ASNL se retrouvent confrontés à des marchandages/chantages qui deviennent ingérables.
        Un gars très prometteur, tout comme sa famille se trouve confronté à des enjeux qui les dépassent.
        On a le cas de pépites qui pris dans l'engrenage des agents peuvent (pourquoi pas) prendre subitement une attitude nihiliste voire caractérièle qui leur est conseillée afin de ne pas se voir proposer un contrat pro à Nancy tout étant déjà la tête ailleurs dans un club qui tire les ficelles.
        Oui c'est écœurant et cela le restera tant que le haut niveau des fédérations n'évoluera pas pour mieux protéger les clubs formateurs et les jeunes.

        Commentaire


        • #35
          Je ne suis pas calé en contrat donc excusez moi si je fais erreur,
          Mais quelque chose me choc.

          il faudrait protéger les jeunes et surtout un plus grand respect au club formateur.
          Si un jeune du plus bas age est formé dans un club
          avec son évolution jusqu'au contrat pro
          il faut impérativement imposer une clause de signature d'une année voir deux années au sein même du club formateur avant de mettre les voiles.

          La si je comprends le système, un jeune peu très bien être formé puis il peut envoyer bouler le club formateur car un club du top 5 L1 lui a proposé quelque chose.
          Ces gros clubs peuvent donc laisser les centres de formation faire le job sans eux même dépenser un rond
          et ainsi bénéficier de pépite à moindre cout.

          j'ai faux ?

          Commentaire


          • #36
            C'est surtout que JR fait le gros pingre, sous prétexte de traiter tous les jeunes de la même manière sauf que (!), TOUS ne sont pas identiques, ne sont pas promis au même avenir. JR a fait le choix de ne pas jouer la surenchère mais au final, c'est pari perdu puisqu'ils se barrent tous ! Et c'est le club qui en pâtit et ne rentre plus un kopeck.

            Commentaire


            • #37
              En croisant les discussions entre elles au final JR devrait :
              - mettre le paquet sur les contrats proposés à des jeunes promis à un hypothétique avenir
              - réduire les dépenses pour ne pas mettre le club dans le rouge.

              La schizophrénie totale.
              Être ou ne pas être, telle est la question, sinusoïdale, de l'anachorète... hypocondriaque...

              Commentaire


              • #38
                Envoyé par blork Voir le message
                En croisant les discussions entre elles au final JR devrait :
                - mettre le paquet sur les contrats proposés à des jeunes promis à un hypothétique avenir
                - réduire les dépenses pour ne pas mettre le club dans le rouge.

                La schizophrénie totale.
                Et surtout si on se plante en faisant signer un jeune : "c'est la faute à JR".

                Commentaire


                • #39
                  Sans compter que nous aussi on récupère des jeunes formés ailleurs. On est tous le riche et le pauvre de quelqu'un.
                  Qu'est-ce qui est rouge et blanc, qui monte et qui descend ? C'est mon avatar quand il est bien secoué ! :P

                  Commentaire


                  • #40
                    Ce centre de formation est-il une bonne idée ? Nos voisins du nord investissent au Sénégal, récupèrent régulièrement des joueurs revendus très correctement et ça leur coûte 800 K€/an (entendu dans un reportage C+). Notre centre de formation nous revient 3M€/an et nous ne rentrons pas dans nos frais et, de plus, dès qu'on sort un gamin à peu près correct, il refuse de signer son premier contrat chez nous. Quel est l'intérêt d'entretenir une telle danseuse ?
                    Question : un club pro est-il tenu d'avoir un centre de formation ?
                    On aime la vérité... mais on croit que ce qu'on aime est la vérité (E. Klein)

                    Commentaire


                    • #41
                      on peut se poser la question : est ce judicieux pour un club comme le notre, empêtré en L2 sans moyen, de continuer à utiliser ce modèle, et surtout est ce nécessaire de dépenser 3M€ par an dans un centre de formation qui a du plus en plus de mal à sortir ne serait-ce qu'un jeune prometteur par an.

                      Je ne suis pas persuadé que tous les clubs de L2 dépensent 3M€ dans leur centre de formation.

                      De plus, en prenant froidement les chiffres, si chaque année tu arrives à sortir un jeune que tu revends 2 à 3M€, au mieux tu équilibres, au pire tu perds de l'argent...

                      Peut être y a t'il moyen (comme pour le reste de la structure d'ailleurs) de faire un peu plus light tant qu'on est en L2 et qu'on a pas remonté la pente.
                      Dernière modification par Brett Sinclair, 22 June 2019, 07h25.

                      Commentaire


                      • #42
                        C'était surtout ça le but de mon poste, est ce vraiment utile de former des jeunes sans voir un jour ces jeunes sous nos couleurs,
                        moi perso je ne fait pas le débat sur JR mais plutôt sur le mode de fonctionnement des CDF en général.
                        Je trouve plus judicieux de laisser le club choisir si départ ou non, et non l'inverse,
                        Si une proposition est faite avec un autre club et que le joueur n'est pas talentueux d'après les éducateurs pourquoi pas c'est la responsabilité des encadrants qui entre en jeu,
                        mais si le joueur est très prometteur la clause doit prendre effet.
                        Actuellement les clubs formateurs dépensent des sommes dans le verger sans voir murir le fruit !

                        Même si c'est inscrit "Michel Platini" sur la façade les jeunes s'en cognent, ils n'ont jamais connu ( sauf dans les médias avec la justice.. )
                        Dernière modification par Fab, 22 June 2019, 11h35.

                        Commentaire


                        • #43
                          Je crois qu'il faut regarder la réalité en face. Les instances dirigeantes du foot mondial n'ont rien à faire des clubs formateurs. Une seule chose les intéresse, les gros clubs qui font vendre des droits (télé, sponsoring etc...). Les Nancy, Sochaux, Auxerre, etc... ne les intéressent absolument pas. Du coup, on n'est pas prêts de voir apparaître une règlementation obligeant les jeunes à signer leur premier contrat dans leur club formateur, surtout si ces jeunes semblent prometteurs. Plus vite ils intègrent une grosse structure et plus vite ils sont susceptibles de générer des profits.
                          Dernière modification par Kibis, 22 June 2019, 17h07.
                          On aime la vérité... mais on croit que ce qu'on aime est la vérité (E. Klein)

                          Commentaire


                          • Brett Sinclair
                            Brett Sinclair commenté
                            Modifier le commentaire
                            Oui je me faisais le même réflexion.Et puis le jour où les clubs formateurs comme Auxerre, Sochaux, Nancy auront crevé les gros clubs arriveront toujours à s'en sortir en trouvant d'autres modèles.

                          • stamesien
                            stamesien commenté
                            Modifier le commentaire
                            d'ailleurs la formation qui fit le bonheur de clubs comme Auxerre ou Nancy en a pris un coup dans l'aile dans ces clubs et c'est peut etre pas pour rien qu ils sont en fond de tableau de L2

                        • #44
                          c'est peut être un peu délicat d'arrêter complètement la formation en forêt de Haye, mais est-ce vraiment obligatoire d'y consacrer 3M€ chaque année. N'y a t'il pas moyen d'accueillir un peu moins de jeunes ou de diminuer les coûts?

                          Commentaire


                          • #45
                            Déjà les jeunes ne devraient pas être contactés par d'autres agents, le contact devrait être entre les agents et la hiérarchie du CDF,
                            si offre intéressante pour les deux parties ( jeune et CDF ) le club peut éventuellement en parler au joueur.
                            C'est quand même surréaliste d'avoir un schéma comme celui d'aujourd'hui,
                            après comme je dis plus haut je ne connais pas parfaitement toutes ces règles.

                            Vous vous imaginez former un jeune de 14a à 18a le cout totale de l'opération ?
                            la bouffe enfin l'hospitalité totale + l'éducation + le matériel à disposition sans compter le personnel qui est payé par le club,
                            Comptons également l'entretient des bâtiments et certainement encore quelques taxes par l'état..

                            Commentaire

                            Chargement...
                            X