Annonce

Réduire
Aucune annonce.

N°20 : Aurélien NGUIAMBA

Réduire
Cette discussion est fermée.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #61
    Quelle est l'explication scientifique pour qu'un athlète de saut en hauteur ait les muscles plus fins que s'il n'en avait pas fait ? J'aimerais beaucoup une réponse à cette question

    Soit il y a une preuve soit on admet avoir tort

    Une pratique qui peut rendre un muscle plus fin est :
    -la course( ou autre) lente et longue, à condition d'être aussi en déficit calorique
    -Ne rien faire
    -Etre en deficit calorique

    DONC NON en commençant même à 5ans le saut en hauteur on ne va PAS AVOIR les muscles plus fins et allongés que si on en avait pas fait, c'est faux faux et faux

    En science quand on ne sait pas un truc on n'insiste pas, c'est un domaine ou on s'en fout de se tromper ! On doit être humble

    L'ego pousse à l'rrationalité
    Dernière modification par Ronaldo, 20 octobre 2018, 11h38.

    Commentaire


    • #62
      Et que pensez vous du joueur ?

      Commentaire


      • #63
        Envoyé par Ronaldo Voir le message
        Quelle est l'explication scientifique pour qu'un athlète de saut en hauteur ait les muscles plus fins que s'il n'en avait pas fait ? J'aimerais beaucoup une réponse à cette question

        Soit il y a une preuve soit on admet avoir tort

        Une pratique qui peut rendre un muscle plus fin est :
        -la course( ou autre) lente et longue, à condition d'être aussi en déficit calorique
        -Ne rien faire
        -Etre en deficit calorique

        DONC NON en commençant même à 5ans le saut en hauteur on ne va PAS AVOIR les muscles plus fins et allongés que si on en avait pas fait, c'est faux faux et faux

        En science quand on ne sait pas un truc on n'insiste pas, c'est un domaine ou on s'en fout de se tromper ! On doit être humble

        L'ego pousse à l'rrationalité
        https://archipel.uqam.ca/5361/1/M12626.pdf


        On obtient une action musculaire pliométrique lorsqu'un muscle qui se trouve dans un état de tension est d'abord soumis à un allongement et qu' ensuite, il se contracte en se raccourcissant (Bosco, Vitasalo, Korni et Luthanen, 1982). Les physiologistes nomment ce phénomène « the stretch-shortening cycle » soit le cycle étirement-raccourcissement (CER). Cavagna, Dusman et Ma ra gia démontrent gu'un muscle en contraction ayant subi un étirement au préalable génère plus de force qu 'un muscle n'ayant pas subi d'étirement (Thomas, 1988). En guise de comparaison, il faut simplement penser à une bande élastique. Lorsque cette dernière est étirée, il existe un potentiel d'énergie pouvant la ramener rapidement à sa forme initiale. En fait, le terme le mieux adapté pour décrire cette situation est appelé réactivité élastique (Gambetta, 1986). Cette réactivité élastique se définit par la force générée pour débuter le mouvement ainsi que le mouvement produit par cette force (Radcliffe, 1999). Cela dit, l'intervention du CER requiert trois conditions soit une bonne pré-activation des muscles avant la phase excentrique, une phase excentrique courte ainsi qu' une transition immédiate entre la phase d' étirement et de raccourcissement (Korni & Gollhofer, 1997). Ces conditions sont facilement représentées dans la plupart des disciplines sportives. Par exemple, lors d'un triple saut, nous notons une absorption du contact au sol par la flexion de la hanche, du genou ainsi que de la cheville. Cette action est rapidement suivie par une extension de ces régions musculaires lors de la poussée. L' énergie entreposée pendant la phase excentrique sera en partie redistribuée lors de la phase concentrique, ce qui permet à l' athlète d' avoir une meilleure performance (Chu, 1983). Bosco réalise de nombreux ouvrages portant sur ce phénomène d'entreposage d'énergie (1981, 1982, 1992). Il démontre que la variation de la vitesse pendant la phase de pré-étirement ainsi que celle du temps de couplage (le temps entre la portion excentrique et concentrique) peut être associée à l'augmentation de la performance (Bosco & Komi, 1981). Il observe aussi dans la composition mécanique des muscles, que la stratégie pour maximiser le travail élastique dépend notamment de la vélocité appliquée dans le mouvement (Bosco & Belli, 1992).
        L' élasticité musculaire nécessite une attention particulière afin de bien comprendre les fondements du CER. En fait, Bosco (1992) suggère que les propriétés élastiques des muscles est le principal facteur favorisant une augmentation de l' efficacité musculaire lors du CER. Cela dit, on trouve dans le muscle une composante élastique en série intervenant dans l'efficacité de l'action musculaire. Cette composante détient une fraction passive se retrouvant dans les tendons et une fraction active se trouvant dans les ponts actine-myosine (Cometti, 2007). Selon Cometti (2007), la phase excentrique sollicitée lors des exercices pliométriques permet d'augmenter le nombre de ponts. En fait, au cours de 1' allongement, le nombre de ponts serait 1.8 fois supérieur à celui de la contraction isométrique.
        Le réflexe d'étirement, aussi appelé réflexe myotatique, a son ongine dans les fuseaux neuromusculaires que l'on trouve dans la plupart des muscles. Ce réflexe joue un rôle primordial dans le cycle d'étirement-raccourcissement. Effectivement, lors de l'allongement musculaire, les fuseaux neuromusculaires envoient des influx nerveux à la moelle épinière pour qu'elle puisse assimiler cette information (Purves & Coquery, 2005). Ce trajet neurologique active le réflexe myotatique causant alors une contraction musculaire afin de résister au changement de la longueur du muscle (Pritchard & Alloway, 2002). Par conséquent, plus la modification de l'allongement du muscle est rapide, plus l'implication du reflexe d'étirement sera importante résultant en une contraction du muscle étiré plus forte (Thomas, 1988).
        Finalement, l'ouvrage des frères Cometti (2007) mentionné ci-haut illustre brièvement plusieurs facteurs nerveux pouvant influer sur la physiologie de muscle lors de l'entraînement de type pliométrique. En fait, on note une diminution de l'inhibition du réflexe myotatique, une augmentation du seuil des récepteurs de Golgi, une amélioration de la sensibilité des fuseaux 17 neuromusculaires, une diminution du temps de couplage et une augmentation de la raideur musculaire.

        Commentaire


        • #64
          Et sinon ils sont comment ses muscles à Nguiamba ?

          C'est intéressant ce que vous dites tous les 2, même si vous n'êtes pas d'accord...

          Commentaire


          • #65
            Ils en discuteront encore que N'guiamba aura le temps de se re-blesser et de se re-remettre...

            Mais on apprend plein de trucs

            Commentaire


            • #66
              On peut me rassurer ? C'est une blague ou c'est vraiment serieux ?

              Genre en lisant les pavés tu ne vois pas que ça n' a aucun rapport avec le sujet ? Vraiment ? Vraiment ??


              Sortir le réflexe myotatique et la méthode pliometrique pour prouver qu'un muscle peut devenir plus allongé CA N'A AUCUN RAPPORT

              Reflexe myotatique = contraction reflexe, en reponse a un étirement c'est pas du tout en rapport avec le sujet

              C'est utilisé chez les medecins sur le genou vous voyez ?

              C'est comme si pour prouver qu'on pouvait gagner des centimètres je disais " en sautant je suis plus grand " C'est le même niveau

              Lisez, vous verrez, ce n'est pas à côté de la plaque mais à 10 années lumières

              Non serieux c'est une blague ? La prochaine c'est quoi ?


              C'est du pur esprit de contradiction tout ça
              Dernière modification par Ronaldo, 22 octobre 2018, 20h03.

              Commentaire


              • #67
                Envoyé par Ronaldo Voir le message
                On peut me rassurer ? C'est une blague ou c'est vraiment serieux ?

                Genre en lisant les pavés tu ne vois pas que ça n' a aucun rapport avec le sujet ? Vraiment ? Vraiment ??


                Sortir le réflexe myotatique et la méthode pliometrique pour prouver qu'un muscle peut devenir plus allongé CA N'A AUCUN RAPPORT

                Reflexe myotatique = contraction reflexe, en reponse a un étirement c'est pas du tout en rapport avec le sujet

                C'est utilisé chez les medecins sur le genou vous voyez ?

                C'est comme si pour prouver qu'on pouvait gagner des centimètres je disais " en sautant je suis plus grand " C'est le même niveau

                Lisez, vous verrez, ce n'est pas à côté de la plaque mais à 10 années lumières

                Non serieux c'est une blague ? La prochaine c'est quoi ?


                C'est du pur esprit de contradiction tout ça
                Si, ça a quand même bien rapport avec ce que je disais. Ca parle des effets d'un entraînement pliométrique (de quelques semaines donc) sur la physiologie et spécialement sur les muscles. Quand tu fais un sport avec des sauts, tu développes forcément ta pliométrie, et donc ces évolutions sont à prendre en compte. Et si des changements sont perceptibles sur un court entraînement de quelques semaines, ça l'est forcément sur une longue période comme je l'évoquais, pendant la croissance, avec d'autres conséquences également en lien, comme l'accroissement de os, les muscles suivent forcément le pas, davantage d'hormones de croissance,etc.
                Sauf que si tu sautes pour prouver que t'es plus grand, il y a du vide entre le sol et ton corps. Ici, le muscle ne flotte pas dans le vide, il est toujours rattaché à des tendons.
                Pour être plus grand, il suffit de rester allonger, il n'y a alors plus l'attraction terrestre qui tasse notre corps lol.

                Commentaire


                • #68
                  Sauf qu'en développant la pliometrie je ne vois pas dans quel monde on allonge un muscle ?? Même les textes cités ne le disent pas

                  rappel : pliometrie = contraction maximale suite à un étirement des agonistes, on allonge donc rien, dans le meilleur des cas c'est meme le "contraire" (même si le contraire d'un truc deja faux n'a aucun sens) on augmente la proportion de fibres rapides, la tonicité musculaire


                  Autre méthode, pour prouver une nouvelle fois que c'est faux, on va faire comme si c'était vrai : donc tous les sportifs qui utilisent la pliometrie ont des muscles plus allongés, donc pas que saut en hauteur mais aussi : foot lutte boxe sprint rugby haltérophilie etc, presque tous en fait, ça ne tient pas une seconde

                  Et enfin, (on fait toujours comme si c'était vrai) : "Selon les conclusions d'une étude récente, l'introduction de 8 semaines d'exercices pliométriques de sauts dans les séances d'entrainement de garçons prépubères n'a pas eu d'effet détectables sur les mesures de leur performance athlétique au football[2]."
                  Dernière modification par Ronaldo, 25 octobre 2018, 21h19.

                  Commentaire


                  • #69
                    Ce que je me dis, c'est que c'est dommage que vous n'ayez pas utilisé vos connaissances sur les muscles pour alimenter le topic Eler et discuté de comment accélérer son renforcement. On aurait battu des records, là.

                    Commentaire


                    • #70
                      Je ne pense pas qu'eler avait besoin de se renforcer tant que ça

                      Je pense qu'il utilisait surtout mal son corps et ne montrait pas des qualités pour se sortir de situations difficiles

                      Le but d'Insigne contre paris, il n'a absolument pas eu besoin de sa masse pour marquer, et c'est pareil pour 90% des buts inscris dans un match de foot



                      Commentaire


                      • #71
                        Encore absent du groupe alors qu'il manque du monde et qu'AP convoque un milieu du centre de formation.
                        Il y a un problème avec lui ou bien ? parce que footballistiquement je vois mal comment il n'a pas sa place dans ce groupe.
                        Dernière modification par jello b, 16 novembre 2018, 19h42.
                        Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien.
                        My name is Icosaèdre musclé, but call me Hugues !
                        Tu t'es vu sans Cabu ?

                        Commentaire


                        • #72
                          Oui la je ne comprends pas bien pourquoi on le met de côté .. Surtout quand on voit les chèvres qu'on a au milieu .... C'est un espoir du club.on joue contre des amateurs donnons lui sa chance ... Pleins le cul franchement de da cruz stop avec lui donc faut trouver une autre solution. En faisant confiance aux jeunes comme n'guimba.
                          Déçu la
                          Dernière modification par nancy54200, 16 novembre 2018, 22h06.

                          Commentaire


                        • #73
                          en sélection non ?

                          Commentaire


                        • #74
                          Envoyé par Guigui_de_nancy Voir le message
                          en sélection non ?
                          Non il est avec Bassi .. Mis de.cote .
                          Normal il faut faire de la place au da cruz Clément qui eux on tle place de réserve dans le groupe... Qu'ils soient bon ou nul à chier.. Ca ne rentre pas en ligne de compte

                          Commentaire


                          • #75
                            J'insiste, bêtement surement, mais j'aimerais bien qu'on nous explique pourquoi il est systématiquement absent du groupe alors que des jeunes du cdf sont appelés dans les 18.
                            Valeur marchande préservée pour le prochain mercato ?
                            Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien.
                            My name is Icosaèdre musclé, but call me Hugues !
                            Tu t'es vu sans Cabu ?

                            Commentaire

                            Chargement...
                            X