Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le topic météo

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le topic météo

    Même si la météo n’est pas une science exacte comme nos matchs actuels avec notre ASNL , il semblerait que nous nous dirigions vers une vague de Froid intense d’ici les prochaines semaines due à la descente du vortex polaire sur l’Europe se l’Ouest et Amérique du Nord. A suivre...

  • #2
    Ouh là ! Sans être spécialiste, je furète depuis pas mal d'années sur des sites météo et cette histoire de vortex polaire n'y est pas perçue comme une donnée nette, au contraire de pas mal de réseaux sociaux (et souvent, les gens qui reçoivent les posts sur le vortex polaire en recevaient juste avant sur l'état profond, les élections américaines truquées et tutti quanti).

    Je me permets de t'exposer ici le peu que je crois avoir compris depuis quelques années sur tout ça. A charge pour ceux qui ont une formation scientifique sérieuse (c'est pas mon cas), notamment sur la mécanique des fluides et les dynamiques de l'atmosphère, de corriger mes erreurs, sûrement nombreuses. Et pour bien cerner le problème, je préfère "faire long" :

    1) Le vortex polaire : c'est en gros une grosse patate froide et perturbée en permanence qui, normalement, stagne plus ou moins sur le Pôle Nord.

    2) Son rôle sur l'hémisphère nord occidental : le vortex se déplace un peu. Selon qu'il penche vers le sud-est ou le sud ouest, l'Atlantique nord-est (et donc l'Europe) ou bien l'Amérique du Nord sont refroidis.

    3) Normalement, qu'est-ce qui se passe ? Le vortex est une bonne grosse "patate".

    S'il descend vers le sud du Canada, là, c'est la baston ! En effet, Canada et USA sont une sorte de couloir immense : les grandes plaines (l'ancienne grande prairie des bisons et des sioux des Blueberry de notre enfance), bordées de part et d'autre par les Appalaches à l'Est, les Montagnes Rocheuses à l'Ouest et les Sierras Mexicaines et le Golfe du Mexique au sud. Le climat de 80 % de l'Amérique du Nord est donc une lutte d'influence permanente entre l'air froid du vortex polaire qui vient du nord et l'air chaud du Golfe du Mexique qui vient du sud. En hiver, c'est souvent le nord qui gagne, occasionnant de grosses vagues de froid, souvent soudaines. Ainsi, Denver voit régulièrement passer sa température de 15 ° à -10 en 24 heures ! Pire à Houston, au climat subtropical où fêter Noël au bord de sa piscine arrive assez régulièrement : sorti de ta piscine le lundi, tu peux voir neiger dessus le mardi soir .... et te rebaigner le jeudi après-midi ! En été, c'est plutôt l'air du Golfe du Mexique qui gagne, d'où une chaleur étouffante dans les villes du Middle-West, et des tornades, quand l'air du nord revient faire un petit tour là-dessus.

    Si le Vortex polaire, en hiver, a tendance à aller refroidir l'Atlantique plutôt que le Canada, cela va générer des perturbations atlantiques froides, qui finiront sur l'Europe. Et donneront fraicheur (plutôt que vague de froid, qui vient plutôt de la Russie), pluie, neige à basse altitude, voire neige en plaine.
    Mais attention ! L'air passe d'abord sur l'océan. Donc ça atténue l'influence polaire, au contraire de l'Amérique du Nord où ça s'engouffre à donf jusqu'aux orangers floridiens que ça fait régulièrement geler.
    Par ailleurs, le climat européen est bordélisé par l'eau (la mer s'insinue partout, loin dans le continent : Baltique, mer Noire, Méditerranée) et les reliefs (tout le sud de l'Europe est montagneux et parcouru de vallées et chaines de montagnes placées dans tous les sens). Cela crée des tas de variables locales très difficiles à appréhender à plus de 5-10 jours.

    4) Quelle est l'influence du réchauffement sur le Vortex ? A priori, ça l'affaiblit. De grosse patate, il peut devenir étoile. Et donc, enfin, on y vient : au lieu d'avoir une grosse masse froide qui se déplace un peu et influence une large zone, on pourrait avoir des petites langues froides se détachant, et se baladant assez sud.

    5) Concrètement, chez nous :

    Normalement, on a une circulation nord-ouest vers sud-est des perturbations (le zonal).

    Mais les "explosions de langues de vortex" cisaillent l'Atlantique nord en langues parallèles (froide, chaude, froide, chaude) et favorisent alors des flux méridiens (ils suivent les méridiens et au lieu d'être ouest-est, ils sont nord-sud. Mais aussi, sud-nord : il faut bien compenser à droite ce que tu donnes à gauche ! Et c'est important pour la suite).

    Normalement, l'hiver, ça marche comme ça : une perturbation arrive du nord-ouest, et si elle est assez froide, elle donne de la neige à basse altitude, en allant grosso-modo de l'écosse à l'Italie (avec toutes les variantes possibles).

    Si on a des flux méridiens (dus à l'affaiblissement du vortex), en principe, on peut effectivement avoir un hiver rigoureux : de l'air déboule direct, et vite, du nord. C'est ce qui s'est passé en décembre 2010 : le Royaume-Uni a connu un de ses pires hivers. Donc c'est possible en France aussi cette année.

    Mais ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que dans le même temps, de l'air chaud d'Afrique remonte le long de ces langues froides nord-sud (alors que normalement, il est barré par la circulation zonale ouest-est). Ainsi, en 2010, ailleurs (est de l'Europe je crois), il faisait exceptionnellement doux. En France, on a eu un peu les deux : froid sur Colmar (neige) mais avec de soudaines remontées. Le Jura, plus mal placé, n'a pas réussi à s'enneiger correctement en décembre 2010, tandis que les Vosges croulaient sous la neige. Et l'ensemble de l'hiver n'a pas été inférieur aux normes. Donc tout ça est très aléatoire.

    6) Parlons de notre hiver (et concluons !) : la chute à Colmar du 14/15 a été la seconde la plus importante du 21ème siècle, après mars 2006. Et comme mars 2006, elle était due à un conflit de masses d'air (chaud contre froid, pile sur Colmar), pas au vortex.

    Pourtant..... La température est à peine dans les normes. Et on a eu 5 jours avec neige au sol sur l'ensemble du 67-68-57 et en partie 54-88. Quasiment une première depuis 10 ans. Or, quand j'étais gamin (époque Platoche, pour faire simple !), un tel hiver aurait été "un ratage", où tous les gamins se seraient plaint du manque de neige.
    Autre chose : on a eu 30 cm de neige, pour plus de 24 heures de précipitations. En 2006, on avait eu 24 heures aussi, mais ça avait fini avec 50 cm. Tout simplement parce qu'il avait fait, dans exactement les mêmes conditions, 1 bon degré de moins.

    Donc le réchauffement imprègne tout, l'atmosphère et les circulations en sont affectées depuis un moment.

    Donc, dans cet océan d'années chaudes, il semble qu'on soit sur un hiver plus frais, mais de là à penser qu'on va avoir une vague de froid généralisée sur la France, ça me parait très très divinatoire. Mais c'est pas impossible, attention.


    Commentaire


    • Ron Svenson
      Ron Svenson commenté
      Modifier le commentaire
      La grosse vague de froid, j'ai du mal à y croire également. Alors qu'il y a 40 ans, les -15/ -20 n'étaient pas rares avec l'eau qui gelait dans les canalisations, le dernier -16 que j'ai vu remonte à 2002 et -13 à 2008.

      Au niveau des chutes de neige, je me rappelle d'hivers où on avait de la neige de décembre à février avec de grosses congères, des routes impraticables et des écoles fermées. La Lorraine était donc une région froide.

      Chez moi, j'ai eu environ 10 cm en cumulé à une altitude de 304 m. Mais dans certaines régions, comme à Bastogne à 515 m, ils ont eu 30 cm comme me l'ont confirmé certaines connaissances.

      Aujourd'hui, l'hiver c'est un prolongement de l'automne avec des températures de 2-3 degrés. Dans mon souvenir, les hivers ont commencé à être plus doux vers le milieu des années 90. Ca m'a surtout frappé à l'armée car j'étais dans une région assez froide durant l'hiver mais j'étais au final vêtu assez légèrement.

      Mais j'ai apprécié d'avoir de la neige le weekend dernier.

      Je vais regarder cette notion de vortex polaire.Je ne connais pas du tout.

  • #3
    Il y a quelques signes d'une possible vague de froid sec un peu inhabituel, au sens des 10 dernières années. Soit du -10 (localement plus bas) la nuit et quelques journées sans dégel. Vers mi-février.
    Mais c'est très loin, donc fortement sciencefictionnesque, et j'y crois peu.
    Par ailleurs, l'hiver au sens climatique se finit le 1er mars, et on est à peine dans les normales 1990-2020.
    Si l'on prend les normales 1950- 1980, on est très au-dessus.
    En gros, après 7 ans d'automnes prolongés suivis de printemps précoces, 2020-2021 est enfin à peu près un hiver en termes de sensations.

    Bref, je ne prévois pas février 56 bis dans une semaine !

    Commentaire


    • Ron Svenson
      Ron Svenson commenté
      Modifier le commentaire
      Les hivers des années 70, dans mon souvenir, étaient assez poilus. La 1ère moitié des années 80 aussi.

      On doit garder une certaine mémoire du froid. Le weekend dernier, j'étais dans un stand de tir semi-extérieur entièrement bétonné avec une de mes filles. 0° degré à l'extérieur mais évidemment beaucoup plus froid dans le stand (5-6 degrés de moins que l'extérieur) et j'ai bien vu qu'elle supportait moins bien ces conditions que d'autres qui avaient 50 voire 70 ans pour certains. Jusqu'à -10, je tiens le choc sans problème (La tribune haute hazotte en plein de mois février 83 à dû m'y aider. )

      La génération née après 2000 n'a pas connu d'hiver réellement froid selon nos critères, nous qui n'avons pas connu l'hiver 54 par exemple.

    • Phil68000
      Phil68000 commenté
      Modifier le commentaire
      Effectivement les gamins n'ont plus l'habitude. Et pas les fringues adéquates, on a un festival de baskets dans la neige en ce moment.

      Notre génération n'a pas connu 54, 56 et 63,surtout pas en culottes courtes, mais 85, c'était velu. L'Ill gelée à Strasbourg centre, moins 25, j'ai pas connu depuis.

    • Ron Svenson
      Ron Svenson commenté
      Modifier le commentaire
      Phil68000 Exact. Idem pour les fringues. Quand j'ai des chaussures chaudes comme un vieux con, c'est Converse et cie...
      85? Faut que je regarde ça.

  • #4
    Pour les signes, il s'agit de simulateurs informatiques (les plus gros ordis du monde sont utilisés par les offices météorologiques).
    Le calculateur américain prévoyait hier soir la Sibérie dans 15 jours.
    Les calculs sont refaits chaque 12 heures, en fonction des observations (stations météo au sol, bouées atlantiques, satellites, ballons sondes, etc...). Du coup ce matin, le même ordinateur nous propose la Martinique à la place !

    Bref, à 15 jours, c'est pas encore au point.

    Commentaire


    • blork
      blork commenté
      Modifier le commentaire
      Les prévisions AROME sont relativement fiables notamment sur les températures mais n'excèdent pas 36h...

    • Phil68000
      Phil68000 commenté
      Modifier le commentaire
      Je plussoie : l'épisode de neige du 14/15 avait été très bien vu (j'avoue, j'y croyais pas), y compris niveau quantité au sol, ce qui est carrément balèze, à 24-48 heures.

    • Phil68000
      Phil68000 commenté
      Modifier le commentaire
      Pour le coup, hier, ils se sont bien rétamés ! Vigilance orange verglas sur le 55, il n'y en a quasiment pas eu. Et prévision de sec puis quelques gouttes ou flocons sur la plaine d'Alsace foehnée dans l'après-midi : résultat, il a neigé (sans réelle tenue) dès 8h du matin et une bonne partie de la matinée !

      L'excuse est simple : les calculateurs simulent des trajectoires de perturbations à l'échelle de l'hémisphère nord entier, sur 3 semaines, alors 150 bornes trop à l'est et 3 heures en avance, c'est juste la marge d'erreur. Mais au sol ça fait parfois une sacrée différence.

  • #5
    Hiver 1985. Je me souviens de l'année mais moins de l'hiver.

    Et pourtant... Phil68000

    http://www.meteofrance.fr/actualites...e-janvier-1985
    Ton FDP préféré.

    Manager du FC Licorne (FCL)
    Ceinture noire 3ème Dan de bracelets brésiliens

    "Mieux vaut avoir des méthodes d'enc... que des casseroles au cul, tu crois pas?."

    Commentaire


    • #6

      Quot homines tot sententiæ

      Commentaire


      • Ron Svenson
        Ron Svenson commenté
        Modifier le commentaire
        Je suis à droite.

        Et Phil68000 est à gauche.

        Logique

      • Phil68000
        Phil68000 commenté
        Modifier le commentaire
        Absolument !

    • #7
      “La météo c'est la science qui permet de connaître le temps qu’il aurait dû faire.”

      De Philippe Bouvard / Les Pensées

      Commentaire


      • #8
        Hiver 1985 c'est l'hiver où les voitures pouvaient rouler sur la Meurthe à Nancy...
        Être ou ne pas être, telle est la question, sinusoïdale, de l'anachorète... hypocondriaque...

        Commentaire


        • Kibis
          Kibis commenté
          Modifier le commentaire
          Mes gamins étaient tout petits, le matin, j'allais mettre la voiture en marche avant pour qu'elle dégèle avant d'aller chez la nounou (Mamie) pour 6h00. Il fallait parfois enlever 25 ou 30 cm de neige dessus à Villers. Quelle galère !

        • Phil68000
          Phil68000 commenté
          Modifier le commentaire
          Mon père habitait en Côte d'Ivoire (30 degrés en journée en décembre, rarement sous 25 la nuit) et j'allais le voir chaque année à Noël. 3 ou 4 janvier, je reviens, le lendemain il faisait quasiment moins 20 avec de la neige, ça c'est de l'amplitude thermique.
          J'étais en seconde, jamais malade, mais après un mois de ce régime, j'ai quand même fini par passer 2 jours au lit avec une angine (ou un gros rhume....)

          Ca m'a toujours étonné comme, en moins de 5 ans, on a "effacé" les hivers, après 1987, dernier hiver froid et neigeux : 88, une période froide mais peu de neige, 89, non-hiver, 90, un hiver sympa mais moins froid que les années 80, puis rien jusqu'en 96-97, puis quasiment que du supérieur aux normes jusqu'à 2005-2006. Depuis, j'en parle pas....
          Ca m'a donné la même impression que les cours de chimie où on mettait goutte à goutte un produit, sans réaction, et soudain, une goutte de plus et ça virait au vert ou bien ça précipitait.... doit y avoir des effets de seuil dans l'atmosphère ou quelque chose comme ça....

      • #9
        Hiver 2011-2012 on a eu quelques petites semaines de très froid aussi ? Peut-être que la moyenne hivernale n'est pas tellement basse si avant et après c'était plus haut que la normale.
        Contrairement à pas mal d'hivers précédents, les reliefs sont bien enneigés, malheureusement bah...

        Commentaire


        • michka
          michka commenté
          Modifier le commentaire
          Février 2012 oui c'était bien froid. Je me rappelle d'une journée où la température n'a pas dépassé les -5°C (je m'en rappelle bien, je suis allé faire du vélo du côté de Custines et de Leyr, et j'ai les photos pour le prouver). On a eu une bonne semaine en températures négatives en continu avec des -15 ou des -20° la nuit (à la campagne). J'ai d'autres souvenirs de petits matins sur la route de Strasbourg avec pas mal de bagnoles en rade au bord de la route (gas-oil gelé). C'est là que j'ai vu pour la seule fois de ma vie des barrières de dégel.

        • zepelin57
          zepelin57 commenté
          Modifier le commentaire
          Ah oui m'en souvient de ce mois de février, conduite d'eau explosée au dégel pourtant protégée; citerne fioul figée qu'il a fallu réchauffer au bruleur de chantier, et pour couronner le tout coupure de courant de près de 36 heures. Heureusement que j'ai une cheminée, mais ai du dormir avec mes chats sur le canapé du salon !

        • Phil68000
          Phil68000 commenté
          Modifier le commentaire
          Oui, février 2012, dernière vague de froid en date.

      • #10
        5 bons cm de neige ce matin.

        J'avoue que je trouve ça assez plaisant.
        Ton FDP préféré.

        Manager du FC Licorne (FCL)
        Ceinture noire 3ème Dan de bracelets brésiliens

        "Mieux vaut avoir des méthodes d'enc... que des casseroles au cul, tu crois pas?."

        Commentaire


        • #11
          Et moi je sors sans mettre de veste pour rentrer du bois...

          Commentaire


          • Ron Svenson
            Ron Svenson commenté
            Modifier le commentaire
            Ah ça, c'est très pâté cornichons par contre...

          • Genzô
            Genzô commenté
            Modifier le commentaire
            C'est pas trop ta culture ça

        • #12
          Possible vague de froid en Europe et en Amérique du Nord pendant la 2ème décade de février? c'est ce qui semble se dégager de différents modèles. Le #froid semble se confirmer à partir du 6 février à la fois du coté européen et américain. Ces attaques du froid ramèneraient l'hémisphère nord dans la moyenne 1979-2010. Cette situation pourrait durer une dizaine de jours.

          Commentaire


          • #13
            Bref, un temps de saison devient une vague de froid.
            A propos les stations de ski des Vosges ferment les unes après les autres, covid ou pas.
            Licorne et ouin-ouin compatible.

            Commentaire


            • #14
              Envoyé par chardon92 Voir le message
              Possible vague de froid en Europe et en Amérique du Nord pendant la 2ème décade de février? c'est ce qui semble se dégager de différents modèles. Le #froid semble se confirmer à partir du 6 février à la fois du coté européen et américain. Ces attaques du froid ramèneraient l'hémisphère nord dans la moyenne 1979-2010. Cette situation pourrait durer une dizaine de jours.
              En fait ça change toutes les 24h...
              Hier j'ai regardé les prévisions à 10 jours du modèle GFS. Pour mardi 9 février, ils annonçaient du -9°C sur Thionville.

              Je viens de regarder à l'instant ils annoncent seulement -3°C pour mardi 9...
              Être ou ne pas être, telle est la question, sinusoïdale, de l'anachorète... hypocondriaque...

              Commentaire


              • Phil68000
                Phil68000 commenté
                Modifier le commentaire
                Ils ne savent pas encore à cette date si le vortex va plonger par petits bouts au sud ou pas vraiment. Et encore moins la taille et la direction des petits bouts. Quand tu vois les animations sur 15 jours centrées sur le pôle, ça va, ça vient....

                Et effectivement, 3 semaines à - 10 de minimales et - 2 de maximales, avec neige au sol sur toute la période, ne rattraperait même pas la moyenne de l'hiver. Je ne suis même pas sûr que l'on serait sur un hiver normal selon les normes d'avant 1990 (qui sont, en gros, les "vraies" normes des derniers 5 siècles, même s'il n'y avait pas de relevés avant fin XIXème).

                Pour donner une idée, la normale de jours avec chutes de neige (il suffit de quelques flocons mouillés pour être compté, on ne parle pas que de jours style 14-15 janvier), sur 54-57-67-68, en plaine, c'est autour de 30.
                Si on en est à 10 à Nancy cet hiver, c'est le bout du monde, et pourtant, notre hiver est, comparativement aux 8 dernières années, très neigeux....

            • #15
              La douceur semble avoir gagner la partie contre le vortex pour la première quinzaine de février.
              Petit rafraichissement autour de 0°C mardi mais sinon jusque vendredi prochain ils annoncent une dizaine de degré tous les jours.
              Être ou ne pas être, telle est la question, sinusoïdale, de l'anachorète... hypocondriaque...

              Commentaire


              • michka
                michka commenté
                Modifier le commentaire
                Genre lundi soir après le coucher du soleil on avait 18°C. Là je sors en T-shirt, les mésanges chantent et j'ai vu une primevère en fleur. Si on se prend un coup de gel dans le reste du mois y a quelques arbustes qui font faire la gueule.

              • blork
                blork commenté
                Modifier le commentaire
                Une floraison des primevères en février ne me parait pas si exceptionnel.
                Avec les tulipes et autres narcisses, pour moi ça fait partie de fleurs de fin d'hiver/début de printemps.
            Chargement...
            X