Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités politiques

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • tintin7
    a répondu
    Le débat est quand même un peu plus civilisé que le match de boxe auquel on avait assisté il y a cinq ans.

    Laisser un commentaire:


  • fun54520
    a commenté la réponse de
    C'est ton avis et juste TON avis...... on te demande juste de respecter le choix des autres, chacun a un avis très personnel sur chaque candidat et je n'ai pas le même que le tien. Je te demande juste de respecter ceux qui ne pensent pas comme toi, c'est ça la démocratie !
    Dernière modification par fun54520, 20 avril 2022, 23h02.

  • fun54520
    a commenté la réponse de
    Pas d'accord avec toi Phil68000 la démocratie c'est respecter le choix des français et non insulter ceux qui ne pensent pas comme toi. Comme dit par d'autres plus loin il y avait 12 candidats, oui est la mascarade ? Parmi les 12 candudats a toi de choisir dans les 12 choix possibles. Impossible, désolé de prendre un petit bout de chaque ! Mélenchon ne se proclame pas premier ministre en cas de victoire au législative c'est son souhait (rève) et tout le monde a le droit de .... rêver ! Mélenchon comme d'autres a le droit de faire campagne SA campagne et tu es libre de le croire ou non . C'est ça la démocratie et ça commence par le respect de l'autre et des autres !

  • Phil68000
    a répondu
    Pour répondre à Tintin7 et Nancy54200, bien sûr que ça reste mieux que pas de choix du tout. Et qu'on a un peu les candidats que l'on mérite.

    Mais observez 2017 : Fillon était présenté comme très honnête et relativement bien considéré même à gauche (Renaud le soutenait presque !). On pouvait imaginer qu'il pourrait réconcilier un minimum les Français avec eux-mêmes. Résultat : Pénélope et les costards !
    Les gens sont découragés.


    Sur 12 candidats, qui était sauvable ? Pécresse, Jadot.... et dans 80 % des pays européens, ce serait eux les chefs de gouvernements, au gré des coalitions. Et si t'es pas d'accord avec leur programmes ....

    Mais les autres :

    - Macon : détesté, affaires type Benalla, communication et exemplarité très moyennes de LAREM, entre les mecs qui montrent leur bite, les sms "La meuf est dead" pour évoquer le décès de Simone Veil (on parlait pas de Robert Fabre ou Moscovici, là !), et programme très libéral (sauf selon Ron ) accepté "par contrainte"

    - Mélechon : virage wokiste et "La République, c'est moiiiii ", bref, il a dégoûté beaucoup de monde

    -Zemmour : trop extrême

    - Marine Le Pen : rien que le nom, c'est le plafond de verre assuré. Et son programme chevènementiste de 2017, aux oubliettes pour se "recentrer". Résultat, une ambition : plus de voiles dans les rues. Waouh, ça c'est prendre à bras le corps les problèmes communautaristes !!

    - Poutou : si on n'est pas collectiviste convaincu, bon.....

    - Hidalgo, Dupont-Aignan, Arthaud : no comment

    Moi, je me suis donc retrouvé à faire l'arbitrage Roussel/Lassalle. Le premier avait des trucs pour lui, mais bon, on lui a demandé si Staline était un personnage positif ou pas, il ne savait pas trop. Il y a un moment, la connerie à ce point-là, c'est rédhibitoire.
    Restait Lassalle : le personnage me plaisait et son programme (sans grosse annonce fracassante et découvert sur sa profession de foi, comme quoi ça sert quand même à quelque chose de le recevoir dans les boites aux lettres en temps et en heure) me semblait intéressant.
    Donc, en gros, je me suis retrouvé à voter pour un mec qui n'avait aucune chance et avec en plus la conviction qu'on se foutrait bien de ma gueule !
    Donc la conviction d'être un citoyen dont le bulletin de vote est une arme, si vous voulez.....

    Laisser un commentaire:


  • Phil68000
    a commenté la réponse de
    Attention, la Commune a été rejetée par la majorité des Français, ruraux à cette époque. C'était un phénomène limité à Paris et imité dans quelques grandes villes sans plus. De même, mai 68, pour sa partie culturelle et révolutionnaire, n'a pas suscité l'adhésion, il suffit de voir les scores gaullistes aux élections anticipées qui ont suivi. C'est d'ailleurs (parenthèse) un des grands contresens de 68 : la plupart des français voulaient une hausse du smic et plus de congés payés, peut-être que le chef de service ou le prof ne soient plus dieu le père, mais sûrement pas les délires éducatifs (et autres) qui ont suivi.

    Par contre, là où je te rejoins à 100 %, c'est que la France a une bonne tradition d'élites qui se délitent, ce que tout observateur objectif voit bien à chaque fois (que ce soit Voltaire au XVIIIème ou De Gaulle en 1938), et qui attendent trop longtemps (par conservatisme et égoïsme débile) et il faut que ça pète pour que ça change : 1789, 1936, 1944, 1968, 1981.....

    Je pense qu'on est à un de ces points de rupture. 2005, les Gilets Jaunes, le Brexit anglais, l'audience assez délirante des complotistes, de Trump, les antipass et antivax, l'abstention record..... Est-ce que ça pétera ? J'aime autant pas, je suis plutôt anti-révolution (je suis assez d'accord là-dessus avec le personnage joué par Rod Steiger dans Il était une fois la révolution, pour ceux qui s'en rappellent). Mais il faut que ça bouge, on sent que ça bouillonne "pas bon" dans ce pays.
    Dernière modification par Phil68000, 20 avril 2022, 21h26.

  • nancy54200
    a répondu
    Et en quoi c'est une mascarade de démocratie ?? Parce que ton candidat n'est pas au 2r tour ?
    Parce que tu ne t'y retrouve pas dans les 12 candidats qui l'y avait ??
    Les français ont voté et ont sorti 2 candidat.. Point c'est ça la démocratie
    Ou alors on peut avoir un dictateur qui sera la 30 ans.. Comme ça la pas de soucis, il n'y aura plus besoin d'aller voter et de choisir

    Laisser un commentaire:


  • Phil68000
    a commenté la réponse de
    Pas trop d'accord, Fun. Je ne prétends pas distribuer les bons et mauvais points, mais chez Coco, la forme est souvent abrupte (je te concède même le terme "outrée") mais le fond a souvent du sens. Globalement, il n'a pas tout à fait tort :

    - Sur la mascarade démocratique que sont devenues les élections françaises : prenons un problème important, sur lequel il y a opposition de plus en plus forte, l'Europe. Celle-ci est contestée (au moins dans sa forme libérale et technocratique à l'extrême) depuis 30 ans (et le référendum de 1992 sur Maastricht, qui est passé ric-rac, alors que c'est typiquement le genre de vote qui nécessitait un consensus des deux tiers des votants). Que se passe-t-il depuis 2 élections ? Le camp souverainiste est systématiquement représenté par Le Pen, soit, pour les 10 % d'électeurs qui feront la différence et le vainqueur dimanche, le diable. Donc les élections, dans ce cas, ne permettent pas aux citoyens d'exprimer un choix net. On se prononce par peur du nazisme ou, au moins, du bordel au quotidien.
    Les grands sujets comme l'Europe, l'immigration, la place de l'état dans l'économie, le code du travail, la retraite, ne font pas l'objet d'un vote sur un programme.
    Pire : dans les enquêtes d'opinion, 60 % des Français sont plutôt d'accord avec le programme (ou au moins les problèmes soulevés) de Marine et en désaccord avec Macron sur à peu près tout.

    - Sur Mélenchon : au nom de quoi serait-il premier ministre ? Il représente, avec d'éventuels alliés de gauche, 1/3 des citoyens. Macron-Pécresse un autre tiers et Le Pen-Zemmour le dernier tiers (qui n'est pas homogène. L'appel zemmouriste à une grande union des droites est à ce titre assez ridicule aussi). Mélenchon se targue de vouloir faire revivre la démocratie parlementaire, au-delà de la monarchie parlementaire que représente la Vème république, surtout avec les deux mandats (Président-Députés) couplés ? Qu'il propose donc un pacte de gouvernement à Marine, sur la base des programmes économiques, européens et diplomatiques qui sont (Ron l'a justement observé) très proches. Ou à Macron un truc wokiste et libéral.... Dans tous les cas, sa prétention à être premier ministre est ridicule : dans n'importe quelle coalition, il serait le chef du parti le plus faible, donc pas chef de gouvernement. Super ministre d'état, à la rigueur.
    Et puis, n'oublions pas que son score est aussi celui des socialistes qui trouvent Hidalgo et les Verts vraiment trop nazes. Sur son nom et son programme, il fait quoi .... 12 % ? Et bien sûr, toutes ces savantes considérations ne tiennent pas compte de l'abstention délirante.

  • tintin7
    a répondu
    J’ai un peu de mal avec les critiques sur cette élection. Au premier tour vous avez eu le choix entre 12 candidats. Si vous n’avez pas trouvé chaussure à votre pied, c’est assez incroyable.

    Si vote candidat n’est pas arrivé à se hisser au second tour, c’est ballot mais c’est le jeu. Comme ça a été dit plus haut si Macron est si mauvais, pourquoi les gens l’ont-ils placé en tête du premier tour? A vous de voir ce que vous voulez faire de votre bulletin de vote dimanche mais je trouve les pleurnicheries des gens de gauche - un peu mal placées sous prétexte qu’ils ne sont pas représentés au 2ème tour. C’est peut-être aussi un peu la faute de la gauche et des bilans de Hollande, Jospin, Mitterrand, Hidalgo etc… si les gens qui votaient à gauche dans le passé ont déserté le PS et le Parti communiste pour aller chez Marine. D’ailleurs Macron est aussi un politicien qui résultait de l’échec de la gauche. Si ces mannequins avaient fait un meilleur boulot, peut-être n’auriez-vous pas aujourd’hui le choix entre la peste et le choléra. Idem pour les partis de droite dits ‘républicains’.
    Dernière modification par tintin7, 20 avril 2022, 21h16.

    Laisser un commentaire:


  • tintin7
    a commenté la réponse de
    Phil68000 Je suis assez surpris en effet qu’un enseignant puisse ‘normaliser’ Marine Le Pen. Ça fait des années qu’elle s’y est attelée mais je suis surpris qu’elle ait si bien réussi son opération ‘décrottage’, À vrai dire je suis même sidéré que les gens ne se rendent pas compte qu’en élisant Le Pen, la France tomberait dans le chaos immédiat. Alors oui c’est vrai, le FN c’est la seule option qu’on n’a pas essayée depuis que les choses ont commencé à tanguer à la fin des années 70, mais est-ce qu’on a vraiment besoin de tenter l’expérience quand on voit par exemple ce qui se passe en GB avec un gouvernement populiste comme ils n’en ont jamais vu? N’a t’on pas vu à quoi ressemble le Le Pen américain quand Trump était aux manettes?

    Que les choses ne soient pas folichonnes pour un grand nombre de français je le comprends même si je n’habite plus en France ( apparemment je me suis fourvoyé avec mes remarques sur le centre-ville noir de monde tous les soirs à siroter de la Grim) mais on sait tous très bien à quoi le populisme mène. Qu’il soit de droite comme de gauche.

    Je ne sais pas si je suis ma macroniste autiste mais on peut aussi expliquer aux gens ce qu’on craint si la France élisait 7ne candidate comme Le Pen sans pour autant prendre les gens pour des gueux.Je n’ai pas besoin de voir Le Pen élue pour savoir à quoi les gens qui nous disent qu’il faut se secouer le zizi devant le drapeau français et rendre la vie des étrangers aussi impossible que possible pour redresser le pays ressemblent.
    Je les vois ici à l’œuvre depuis 2016 et le jour qui a suivi le Brexit. Eux aussi nous disent que les médias sont tous de vilains petits canards, qu’on les diabolise, qu’on prend les petites gens de haut et que leurs seule intention et de ‘levelling up’ ou autrement dit d’améliorer le sort des régions et des gens les plus défavorisés. Le résultat n’est pas beau à voir, crois-moi. Et les marioles ici qu’on se traîne n’arrivent pas à la cheville de blondasse en matière d’intolérance.

    Ça me troue toujours de voir à quel point les gens sont incapables d’établir des comparaisons entre leur propre pays et ce qui se passe dans les pays d’à côté. Je sais bien qu’on a tous un peu tendance à penser que son propre pays est le centre du monde mais bon sang, que les gens lèvent le nez. La France ne serait pas le premier pays à tenter l’expérience. Et pour quels résultats?

    Loin de moi l’idée de vouloir prendre de haut les gens qui vivent dans la mouise mais bon… s’ils pensent vraiment que Marine va leur changer la vie j’ai envie de leur dire d’arrêter de rêver. Le monde est suffisamment détraqué sans qu’un pays comme le nôtre plonge dans le populisme de bas étage.
    Dernière modification par tintin7, 20 avril 2022, 20h17.

  • fun54520
    a commenté la réponse de
    La démocratie c'est laisser voter et s'exprimer des mecs comme toi ...... effectivement c'est pas beau à voir !

  • cocokim
    a répondu
    Tout le monde a un avis sur les élections francaises méme le pseudo comique ukrainien qui ne veut surtout pas "perdre les relations avec macron" et bééé ca ratisse large ....je voulais aller voter blanc....mais vu cette mascarade de démocratie vais méme pas me déplacer une 1ere depuis mes 21 ans ......y a un début a tout !!!

    Et l'autre crétin d'extréme gauche qui veut etre élu 1er ministre de macron aux législatives ...dire que les "veaux" (dixit le Général)vont encore aller voter et participer a cette farce !!!!!! 30a 40 millions d'electeurs qui restent chez eux...ca changerait peut etre ou ....pas !!!! peu importe leur flacon pourvu qu'ils aient l'ivresse du pouvoir !!!! A vomir cette election !!! Démocratie mon C..!!

    Laisser un commentaire:


  • Snow
    a commenté la réponse de
    Merci ncy54 j’allais répondre mais tu l’as parfaitement fait. Je rajoute que je n’en peux plus de ce vieux poncif « Les français gueulent tout le temps, ce sont des ingrats ».

    1 : Gueuler, c’est finalement notre dernier moyen d’expression puisque la démocratie ne se limite guère qu’à une élection tous les 5 ans ( + les législatives mais comme avec le quinquennat elles sont passées après les présidentielles, c’est du pareil au même… )

    2 : Je vais pas commencer à plaindre nos chers politiques : Une bonne partie d’entre eux sont des menteurs, manipulateurs et capables de vendre leur mère pour avoir une bonne place.. Y’a qu’à voir la composition de LAREM… Ou comment la gauche et la droite, lassé de se passer le pouvoir de façon alternative, a décidé de s’unir balayant d’un revers de main leurs idéaux et convictions, pour suivre un monarque qui garanti à cette caste, médiocre, un avenir politique.

    3 : Si la France est ce qu’elle est, c’est en grande partie parce que le peuple Français ne se laisse pas faire. Faut arrêter de croire que l’élection (surtout vu le taux de participation) est une fin en soit. C’est une petite minorité qui s’est soulevée lors des grands événements révolutionnaires en France. ( Et qui au passage a durement gagné des droits, dont nous bénéficions aujourd’hui bien que l’époque semble plus propice à détruire tout ce qui a été fait qu’à construire pour les générations futures). J’aimerais bien voir les événements tels que la commune se passer aujourd’hui. La réaction des médias ou de certains sur ce forum… Les Français se ramollissent je trouve…
    Dernière modification par Snow, 20 avril 2022, 17h28.

  • Phil68000
    a commenté la réponse de
    Ben si Harley, 7 à 9 personnes sur 10 n'ont pas voté pour lui. Et effectivement, les autres sont nuls aussi donc, en plus, ce vote n'est même pas un vote d'adhésion. Je connais des votants Macron. Tous m'ont dit : "il a été souvent mauvais mais les autres racontent n'importe quoi, alors je vote pour lui sans conviction ". Personne ne m'a dit qu'il appréciait son bilan.
    Dernière modification par Phil68000, 19 avril 2022, 21h49.

  • Ron Svenson
    a commenté la réponse de
    C'est partout pareil: tout le monde ne vit pas à la même "vitesse".
    Je connais des gens qui galèrent à mettre à manger sur la table avec 1400 euros nets et d'autres qui disent être chauds sur leur compte avec des salaires à 5 chiffres.

    Le souci est que la seconde catégorie est souvent déconnectée.

    Retourner dans les petites villes ou villages français aide à se remettre les idées en place. Il y a une réelle détresse dans certains endroits assez oubliés comme le nord de la Meuse ou de la Meurthe et Moselle.

  • Ron Svenson
    a répondu
    Devinette: si Valérie Pécresse était un dinosaure, que serait-elle?

    Réponse: Un Apelodon

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X