Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités politiques

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Maître vénéré
    a répondu
    Moi qui pensais que la foule allait faire le dos rond et contourner en douce, je me suis trompé, ça gueule assez bruyament.

    Laisser un commentaire:


  • meet55
    a commenté la réponse de
    Merci michka pour tes explications qui me paraissent beaucoup plus claires sur ce sujet que beaucoup de lignes que j'ai pu lire ici ou là dans les journaux et magazines.

  • michka
    a commenté la réponse de
    Précisément Harley Quinn. D'ailleurs Ebola a du mal à sortir de régions restreintes de certains pays d'Afrique alors que le dernier coronavirus s'était déjà répandu en Europe et aux États-Unis avant même qu'on commence à réfléchir à comment le bloquer aux frontières.

  • Alestorm
    a commenté la réponse de
    michka : merci du complément.

  • Harley Quinn
    a commenté la réponse de
    En toute logique, plus un virus est violent et mortel, et moins il a de chance de se propager non ? Il tue trop rapidement avant que son porteur puisse infecter d'autres gens ? Et les symptômes sont souvent bien plus violents visuellement...
    Un truc bien violent genre Ebola serait bien mieux traité et éradiqué en Europe qu'un truc sournois et vicieux mais finalement pas mortel comme le Covid...

  • michka
    a commenté la réponse de
    Avant ce coronavirus on a eu deux souches qui venaient de ce réservoir de chauve-souris et qui étaient autrement plus mortels. Ce n'est pas pour rien qu'on parle de Covid-19 et de SRAS-CoV-2 (il y en a eu d'autres avant). C'est justement parce que celui-là est très fréquemment bénin qu'il s'est transmis plus efficacement et a fait au final plein de morts en cumulé. Le MERS en particulier était très létal, mais au final il ne s'est quasiment pas propagé. Et on peut penser que la tendance se poursuivra avec la sélection de variants cause des complications graves plus rarement (envoyer son hôte à l'ICU puis au cimetière n'est pas la stratégie la plus efficace à long terme...). C'est du moins ce que j'espère, et ce qui s'est passé avec la grippe espagnole (qui après la pandémie de 1918-1919 s'est maintenue jusqu'aux années 1950 en causant des épidémies annuelles).

  • michka
    a commenté la réponse de
    De manière intéressante il semble que les virus influenza évoluent plutôt lentement. C'est en tout cas ce que disent les auteurs de cette revue que je viens de survoler (https://www.nature.com/articles/nrmicro.2017.118). Bon, ça fait quand même un nouveau variant antigénique (c'est à dire pouvant contourner l'immunité) tous les 2 à 8 ans en fonction des lignages d'influenza A (l'un des deux grands groups d'influenza).

    Ce qui change d'une année sur l'autre, c'est essentiellement le cocktail de souches dans la population qui varie d'une année sur l'autre de manière apparemment difficile à prédire. Sachant qu'il faut du temps pour développer le vaccin, les labos pharmaceutiques sont obligés de s'y prendre avant la fin des épidémies hivernales pour préparer le vaccin de l'année suivante en faisant un pari sur la composition en souches de la population virale. Cela fait que l'efficacité des vaccins est variables d'une année sur l'autre (ça tourne autour de 60% seulement il me semble, à quoi il faut ajouter que les personnes à risques se sont trop peu vacciner France, notamment les enfants que l'on ne vaccine jamais à ma connaissance).

    Cette diversité de la grippe me semble assez spécifique et explique que la vaccination ne permette que de tempérer ses effets (je ne sais pas s'il faut parler au passé...). Contrairement à plein d'autres maladies virales pour lesquelles les vaccins sont efficaces et robustes dans le temps.

  • Ron Svenson
    a commenté la réponse de
    Harley Quinn Rien que les chauve-souris baladent une cinquantaine de Coronavirus transmissibles à l'homme. Mais quand je vois comme les gens paniquent avec le Covid qui est loin d'être la peste bubonique, je me dis que nous sommes devenus sacrément fragiles. Ca pleurniche, on se croirait dans la rubrique Mercato du forum.

  • Harley Quinn
    a commenté la réponse de
    La fonte des glaces millénaire libère tout un tas de virus inconnu de l'homme...Des trucs qui enrhumaient les T-Rex de l'epoque...Ca doit etre violent

  • Ron Svenson
    a répondu
    J'ai lu ou entendu (Je ne sais plus ...) qu'il y aurait plusieurs milliards de virus transmissibles à l'homme. Donc, pas de panique.

    Par contre, je pense que ce que nous vivons maintenant, c'est du pipi de chat par rapport à ce qu'on pourrait subit d'ici 10 ans.

    Laisser un commentaire:


  • Maître vénéré
    a commenté la réponse de
    Envoyé par Alestorm Voir le message
    Essaye encore !
    Non. On ne fait pas boire un âne qui n´a pas soif.

  • Maître vénéré
    a commenté la réponse de
    @Breaking Bad

    Certes, mais n´oublie pas, fondamentalement je m´en fout. Je suis nettement plus gêné par autre chose

  • Breaking Bad
    a commenté la réponse de
    Oui, le vaccin, dans le temps perd en efficacité, mais ça marche dans les deux sens
    Dans ton message précédent, tu indiques que les personnes qui ont été infectées sont résistantes ; oui, tu as raison
    Mais ce n'est pas éternel au même titre que la vaccination

  • Alestorm
    a répondu
    Envoyé par Maître vénéré Voir le message
    et oui le corona virus est une grippe
    Il y a 3 types de grippe : A, B et C.
    Dans tous les cas c'est de la famille des Orthomyxoviridae, qui n'a rien à voir avec celle des coronavirus.
    Je le redis donc : on sent les grosses connaissances en biologie.
    Essaye encore !

    Et pour ton histoire de vaccins contre la grippe qui "perdent en efficacité au gré des mutations aléatoires et répétées du virus", ce n'est pas vraiment exact. Il est exact qui le virus de la grippe peut muter. On l'a vu avec le H1N1, et d'autres avant lui. Et d'autres continueront à apparaitre. En ce qui concerne le vaccin contre la grippe en lui même, il va contenir un cocktail de souches de virus de la grippe inactivés, suivant les épidémies qui se sont déclarées les mois précédents dans les autres parties du monde. Les labos vont supposer quels types de virus seront présents en Europe et vont faire leur soupe, qu'ils actualisent tous les ans. Ce n'est pas les mêmes souches de virus de la grippe qui reviennent tous les ans. C'est également pour ça qu'il est conseillé pour les personnes âgées de se faire vacciner contre la grippe chaque année (en plus du fait qu'ils ont un système immunitaire beaucoup moins réactif que les catégories de personnes plus jeunes, un rappel ne fait donc pas de mal).

    Laisser un commentaire:


  • Maître vénéré
    a répondu
    Envoyé par Alestorm Voir le message

    Source Facebook c'est ça ?
    Bien bien bien.

    Envoyé par Alestorm Voir le message
    On sent les grosses connaissances en biologie...
    Je te renvoie la balle. Tendanciellement les vaccins contre la grippe (et oui le corona virus est une grippe) perdent en efficacité au gré des mutations aléatoires et répétées du virus. Je répète : aléatoires et répétées.

    Mais bon, je m´en bats les couilles du vaccin. Par contre le passeport obligatoire ouais c´est intéressant. Fais pas semblant de pas comprendre. On n´impose pas un vaccin obligatoire sans stratégie d´éradication, le virus pour trentre six mille raisons, ne sera pas éradiqué. Et dans le cadre d´une campagne d´obligation, il y a plus efficace et moins cher que contrôler les gens à gauche à droite. Par contre pour fliquer les gens et niveau fuite de données le passeport est génial.

    La chape de plomb qui oblige à faire semblant que l´apocalypse est là est en train de céder. C´est dur c´est long car il faut préalablement pour les gens de bonne foi reconnaitre qu´ils se sont fait manipuler, et ça fait mal au cul. C´est bien dommage il faudra trouver un autre prétexte pour fliquer les gens.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X