Annonce

Réduire
Aucune annonce.

TV, Cinéma, Série

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		867671.png 
Affichages :	490 
Taille :		31,6 Ko 
ID : 			269728

    LOVE DEATH + ROBOTS

    Série d'animation fantastique résolument adulte, au format court métrage. Des épisodes de 10 minutes très soignés esthétiquement qui servent un récit souvent dérangeant. Génial !

    Commentaire


    • Envoyé par Osvaldo Voir le message
      Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		867671.png 
Affichages :	490 
Taille :		31,6 Ko 
ID : 			269728

      LOVE DEATH + ROBOTS

      Série d'animation fantastique résolument adulte, au format court métrage. Des épisodes de 10 minutes très soignés esthétiquement qui servent un récit souvent dérangeant. Génial !
      Je plussoie ! J'adore cette série.

      Commentaire


      • On vient de telecharger la S01...
        Juste une petite question : Quand tu dis "resolument adulte" ca sous-entend quoi ? Niveau horreur ou niveau sexe ? Juste pour savoir a quoi s'attendre avant de commencer a mater...
        Certaines personnes sont des loutres, et d'autres des cailloux....
        (Sheldon Cooper BBT)

        Commentaire


        • Osvaldo
          Osvaldo commenté
          Modifier le commentaire
          C'était surtout une mise en garde car ce n'est pas du tout pour les enfants. Je dis ça car l'esthétique soignée et l'usage d'animations à la Toys Story ou bien du type dessins animés pourraient inciter des gamins à cliquer sur la page de présentation. C'est le genre de trucs auxquels je fais gaffe avec le mien en tout cas.
          Pour le contenu dérangeant, à chacun de se faire son idée. Un peu gore, un peu violent, un peu immoral... bref, génial ! En fait, comme ce sont des programmes très courts (10 mn) on trouve de tout. Sauf du cul

      • Envoyé par Osvaldo Voir le message
        Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle   Nom : 		867671.png  Affichages :	55  Taille :		31,6 Ko  ID : 			269728

        LOVE DEATH + ROBOTS

        Série d'animation fantastique résolument adulte, au format court métrage. Des épisodes de 10 minutes très soignés esthétiquement qui servent un récit souvent dérangeant. Génial !


        Envoyé par King54 Voir le message

        Je plussoie ! J'adore cette série.

        Glodurugu...1er Calamar sur la Lune
        Merci a vous 2 pour nous avoir fait découvrir ces petits bijoux...
        On a tellement adoré qu'on s'est maté toute la S01 d'une traite...
        Sur les 18 episodes, seulement 3 m'ont, personnellement, laissé un peu sur ma faim
        Y en a, que je n'ai pas accroché niveau animation (celui de la danseuse topless, temoin d'un meurtre où elle est la victime)
        Et 2 episodes ou je n'ai pas trop accroché niveau histoire (le vieux menacé d'expulsion dans sa decharge et celui de l'astronaute qui se congele le bras pour survivre...)

        Par contre, j'ai adoré celui des 3 robots en visite touristique dans le monde post-apocalypse, celui des fond marins dans le desert...

        La saison 02 est elle aussi bonne ? Si oui on va se la faire rapidement
        Certaines personnes sont des loutres, et d'autres des cailloux....
        (Sheldon Cooper BBT)

        Commentaire


        • Envoyé par Harley Quinn Voir le message






          Glodurugu...1er Calamar sur la Lune
          Merci a vous 2 pour nous avoir fait découvrir ces petits bijoux...
          On a tellement adoré qu'on s'est maté toute la S01 d'une traite...
          Sur les 18 episodes, seulement 3 m'ont, personnellement, laissé un peu sur ma faim
          Y en a, que je n'ai pas accroché niveau animation (celui de la danseuse topless, temoin d'un meurtre où elle est la victime)
          Et 2 episodes ou je n'ai pas trop accroché niveau histoire (le vieux menacé d'expulsion dans sa decharge et celui de l'astronaute qui se congele le bras pour survivre...)

          Par contre, j'ai adoré celui des 3 robots en visite touristique dans le monde post-apocalypse, celui des fond marins dans le desert...

          La saison 02 est elle aussi bonne ? Si oui on va se la faire rapidement
          J'ai trouvé la saison 2 en-dessous de la saison mais avec quelques très bons épisodes aussi.
          L'épisode avec les 3 robots en visite touristique est sûrement l'un de mes préférés, celui qui m'a fait le plus rire en tout cas.

          Commentaire


          • Si vous avez une heure devant vous, installez-vous confortablement devant un écran et regardez Untold : Malice at the Palace ! sur Netflix. C'est incroyable.
            Certaines personnes sont des loutres, et d'autres des cailloux....
            (Sheldon Cooper BBT)

            Commentaire


            • Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		Screenshot_20210821-173922_Google.jpg 
Affichages :	339 
Taille :		697,2 Ko 
ID : 			274066

              Une bonne surprise.

              A voir en VO pour l'accent dublinois.
              Un chien, un fusil et un sac de couchage.

              Commentaire


              • "The Suicide Squad"....

                J'avais vu le 1er que je trouvais à moitié réussi (Et non pas raté... ) et pour le 2ème, je ne savais pas trop à quoi m'attendre.

                Bon, la 1ère moitié du film, j'étais plus que dubitatif: je trouvais ca assez mal joué (John Cena, soyons sérieux.. c'est comme Cara Delevingne dans le rôle de l'enchanteresse dans le 1er volet.) et j'avais l'impression de regarder une parodie du premier. Je m'attendais à voir débarquer Superjhemp (Pour ceux qui ne connaissent pas, je vous laisse chercher) et Mega Mindy d'un instant à l'autre.

                Seul Idriss Elba surnageait.

                Le film devient vraiment intéressant au retour de Margot Robbie dans l'histoire car elle dynamise vraiment le truc (Cette scène où elle flingue tous les militaires du Corto Maltese tout en pétant des pétales de fleurs multicolores est juste géniale ) et le duo avec Idriss Elba fonctionne vraiment bien. Je l'avais vue il y a quelques jours dans "Moi, Tonya" avec Sebastian Stan et c'est vraiment une bonne actrice qu'on réduit un peu trop à son physique.

                Le requin débile dont j'ai oublié le nom est également une bonne trouvaille à l'image d'un Grou dans les Gardiens de la Galaxie.

                Et que dire de Starro?

                Les 20 dernières minutes cassent vraiment la baraque.

                Cependant, malgré de nombreuses trouvailles visuelles, je trouve que ça reste encore un peu bancal.

                Le 3ème devrait être le bon.
                Un chien, un fusil et un sac de couchage.

                Commentaire


                • Ron Svenson
                  Ron Svenson commenté
                  Modifier le commentaire
                  ChardonArdent Regarde "Ex Machina" si tu ne l'as pas déjà vu. C'est de la Sci-Fi qui fait réfléchir.

                • Harley Quinn
                  Harley Quinn commenté
                  Modifier le commentaire
                  ChardonArdent
                  C'est pas un Marvel.....
                  Attention a ce que tu ecris...Y en a, ils ont essayé, ils ont eu des problèmes.....

                • ChardonArdent
                  ChardonArdent commenté
                  Modifier le commentaire
                  Ron Svenson Oui je l'ai vu mais pour moi ce n'est pas un blockbuster comme on l'entend...
                  Harley Quinn Ah ça je sais

              • Pour ceux qui ont OCS, en ce moment passe "Fini de jouer". J'ai beaucoup aimé (ça n'a pas eu des critiques extraordinaires je crois, donc si vous êtes déçus, désolé).

                Je résume le sujet : ça mêle habilement, je trouve, le concept du privé très classique (alcoolo un peu looser because fêlure il y a longtemps, secrétaire haute en couleur, bureau affichant ses exploits passés), les films désenchantés sur l'adolescence actuelle (en gros, tout le monde se défonce un peu à l'occase, manque de repères moraux nets et branle rien au lycée) et les films d'aventure enfantins naïfs (le début, qui raconte rapidement l'enfance du privé, baigne d'ailleurs dans une esthétique naïve et colorée revendiquée).

                En gros, Abe Aplebaum, 12 ans, est un détective en herbe qui résout des tas d'énigmes juvéniles (qui emprunte le vélo de la petite Mary, ce genre) et a pignon sur rue à ce titre. Toute sa communauté l'aime et la fille du maire est sa secrétaire payée en soda, le tout baignant dans le bonheur coloré (ambiance fortement licornienne au début du film !).
                Puis on enlève la fille du maire, Abe ne le retrouve pas (à 12 ans, fatalement....) et tout part en couille gentiment.
                On retrouve Abe à 32 ans, enquêtant pour retrouver des chats dans une ville devenue grise....

                En plus, l'intrigue est pas trop mal ficelée...


                Autre, sur Canal en ce moment : drunk. Très bon !
                En gros, c'est PROFS, mais version alcoolo désenchantée scandinave : 4 profs quadra danois, gentiment loosers, découvrent une étude d'un psy norvégien selon laquelle, on est bon, lucide, performant (au niveau professionnel, des interactions sociales, des nanas, des idées) qu'à condition d'être en permanence à 0,5 grammes. Et ils testent. C'est pas la gaudriole tout le film, mais j'ai quand même bien rigolé à certains moments.

                Commentaire


                • S'il y a des fans d'Angie Harmon (New-York, Police Judiciaire, Rizzoli & Isles) sachez qu'elle va revenir sur les écrans

                  Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		248612919_206153708267296_7115539574699889581_n.png 
Affichages :	243 
Taille :		227,1 Ko 
ID : 			284026
                  "Et dites-vous bien que dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres."

                  Un club: l'ASNL
                  Deux couleurs: le rouge et le blanc.
                  C'est ainsi et ce sera toujours ainsi.
                  (citation personnelle)

                  Commentaire


                  • Bon, sortie VOD oblige (et pas encore de vaccin au moment de la sortie ciné), j'ai enfin vu Kaamelott le film. Alors, pour ceux qui ne l'ont pas vu et veulent garder la surprise, ne lisez pas, je spoile grave !!

                    Première constatation : c'est passé vite, je ne regrette pas d'avoir déboursé du fric pour ça, et j'ai envie de le revoir dans quelques jours. Dans mon système de compréhension du monde, ça veut dire que c'est un bon film...
                    Si on parle de compréhension, d'ailleurs, je constate que j'ai plus le cerveau d'un Karadoc (les goûts alimentaires aussi....) que celui d'un Venec : j'ai pas tout capté ! Est-ce que Venec a rendu service à Arthur en le "vendant" ou bien s'est-il joué de lui ? Quel est le rôle trouble de Sting ? Et l'abandon de Chabat, est-il voulu pour mettre Arthur face à son destin ou bien une trahison très élaborée ? En plus, passé le livre IV, j'ai de loin pas tout suivi à la télé, donc il me manque sûrement des éléments...

                    Deuxième constatation : ce film est d'un genre résolument nouveau, résolument français, tout en piochant dans le meilleur de l'influence anglo-saxonne. En gros, c'est Star Wars qui rencontre Audiard sous le patronage des Monty Python..... dit comme ça, ça a l'air improbable, chiant et vachement prétentieux .... Alors, Astier se prend un peu parfois pour Georges Lucas ou Peter Jackson (et que je te fais le rôle principal, la réal, et vas-y que je te rajoute la composition de la musique - limite plagiat de trucs américains à grand spectacle d'ailleurs....), mais il faut avouer que c'est réussi. C'était casse-gueule et Astier saute l'obstacle avec brio !
                    Comme je suis cartésien et "très rangé dans ma tête" (je suis un homme de catégories, assez psychorigide, en particulier dans le domaine culturel. Un orchestre Springsteen-Dorothée, je le sens pas, vous voyez ?), ce film m'a franchement déstabilisé : il y a des moments où j'ai vibré, comme dans un Star Wars, en étant même fier du côté "C'est français mais crédible et les landes du Massif Central, ça vaut bien la Nouvelle Zélande", et d'autres parties où je me suis totalement bidonné, comme devant un bon De Funès des familles (les moments où Arthur s'énerve tellement les autres sont cons ! Une connerie qui tient du génie, parfois). Mais j'ai bien aimé ça !

                    Troisième constatation : l'évolution des rapports Genièvre-Arthur, ça pouvait être casse-gueule, pencher facilement du côté de la collection Harlequin.... mais au final, de ce que j'ai vu dans la série (où il y a toujours une sorte de tendresse d'un côté et d'admiration-attachement de l'autre), et au regard des rapports subtils et complexes qu'Arthur entretient avec des personnages comme Perceval, j'ai ressenti ça comme un rebondissement intéressant et crédible.

                    Par contre, la gestion de Lancelot, désolé, mais là, je trouve que c'est un moyen artificiel de lancer l'opus 2. C'est l'exact inverse du délire Guenièvre : c'est pas crédible. Pour rester populaire, Arthur serait obligé de faire son procès public, ou de le zigouiller, ou quelque chose, mais il doit donner un os à ronger à une population qui en trop chié. Son humanisme et sa déchirure personnelle par rapport à la princesse Maure sont illogiquement opposés à l'exécution de Lancelot, celui-ci ayant, justement, perdu toute forme de compassion et ne méritant donc plus, à ce titre, de retenue mal placée (Il a tué des enfants !!!). Bon, après, Astier a peut-être voulu faire son "Tu ne tueras point" (et hop ! en plus un petit tour du côté de Mel Gibson !!).... Cet aspect est, selon moi, le seul vrai défaut du film.

                    Une autre petite maladresse : certaines réparties devraient être plus accentuées, ça n'en ferait pas trop. Exemple : Perceval qui explique : "Au lieu de combattre avec des armes, on s'habillait avec des couleurs vives pour faire croire qu'on était venimeux", c'est balancé au milieu de tout un bordel de panique, ça aurait pu être souligné, parce que c'est du génie pur et l'esprit Kaamelott d'origine à 200 %.

                    Commentaire


                    • J'ai regardé "Squid Game" et, honnêtement, je suis assez mitigé quant au buzz créé par la série.

                      Pour moi, c'est un peu un mix Hunger Games/ Le Prix du Danger/ Battle Royale.

                      Un chien, un fusil et un sac de couchage.

                      Commentaire


                      • Envoyé par Ron Svenson Voir le message
                        J'ai regardé "Squid Game" et, honnêtement, je suis assez mitigé quant au buzz créé par la série.

                        Pour moi, c'est un peu un mix Hunger Games/ Le Prix du Danger/ Battle Royale.
                        Ca se saurait si les audiences (programmes tv, cinéma/séries, ventes et écoutes de musique) (et donc le buzz) étaient gage de qualité.
                        Mais comme l'inverse n'est pas toujours juste non plus, cette série est quand même plutôt pas mal.

                        Commentaire


                        • Ai commencé à regarder la série 1883, rien de bien nouveau mais franchement on accroche de suite, bien filmée et acteurs à la hauteur.

                          https://www.allocine.fr/series/fiche...rie=28329.html

                          Commentaire


                          • Je suis tombé un peu par hasard sur "Derry Girls" car mes filles regardaient et honnêtement, le quotidien de cette famille catholique de Londonderry à la fin des années 80-90 est franchement drôle, avec beaucoup d'humour décalé (2 membres de la fratrie doivent se partager un Protestant lors de la traditionnelle journée annuelle d'échange car "il n'y en a pas assez pour tout le monde", etc).

                            Le tout sur fond de conflit religieux mais tourné en dérision ("Ce ne sont pas 2 religions différentes mais juste 2 parfums différents."), de principes catholiques qu'on essaie de contourner.

                            La BO est juste formidable.

                            A voir en VO pour l'accent nord-irlandais juste inénarrable.
                            Un chien, un fusil et un sac de couchage.

                            Commentaire

                            Chargement...
                            X