Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Prélèvement à la source

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Prélèvement à la source

    Salut à tous,

    Comme vous le savez, nous allons passer au prélèvement à la source. Je ne vous cache pas qu'une nouvelle fois, c'est une connerie monumentale dans sa conception et un bordel sans nom qui, selon moi, apportera des conflits au sein des entreprises. Une obligation de paiement mensuel aurait été bien plus efficace

    Vous trouverez ci-joint quelques explications du cabinet où je travaille :
    http://www.groupesfc.fr/actualites-s...-sur-le-revenu

    Je vous rappelle que votre employeur n'aura aucun impact sur le paiement de l'impôt. Il a pour rôle de collecter les taux de prélèvement à la source de ses salariés et les transmettre soit au cabinet d'expertise-comptable qui gère la chose, soit à son service RH. Ces données sont normalement confidentielles.
    Pas la peine donc d'aller dans son bureau et de tout casser.
    L'employeur jouera simplement un rôle de collecteur (à la place des impôts).

    En revanche, le côté négatif est, bien entendu, qu'il connaît votre tranche d'imposition... et pour la négociation d'une augmentation de salaire, çà peut être plus problématique...

    N'hésitez pas à poser vos questions, parce que çà va arriver vite !

  • #2
    Il y des solutions pour éviter que l'employeur connaisse votre taux de prélèvement à la source : demander à être imposé sur un taux neutre ou sur un taux individualisé (différent de celui de monsieur ou de madame donc) si vous êtres en couple.
    Perso je n'ai jamais été convaincu par le prélèvement à la source, qui pour un certain nombre de revenus non salariés n'est en fait que le paiement d'acomptes mensuels, mais ça faisait des dizaines années qu'on nous tannait à nous dire que c'était appliqué chez la plupart de nos voisins sans problèmes et qu'on ne comprenait pas que ça ne puisse pas l'être chez nous.....
    Le seul vrai avantage que j'y vois est qu'on paie l'impôt de l'année en cours et plus celui de l'année précédente et que de cette manière entre autre on ne laisse plus (ou quasiment plus) de dette d'impôt sur le revenu à nos successeurs.
    Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien.
    My name is Icosaèdre musclé, but call me Hugues !
    Tu t'es vu sans Cabu ?

    Commentaire


    • Guigui_de_nancy
      Guigui_de_nancy commenté
      Modifier le commentaire
      Cela n'empêche que tu devras quand même faire une déclaration d'IR chaque année... Ca, çà ne part pas

    • jello b
      jello b commenté
      Modifier le commentaire
      A ma connaissance c'est le cas aussi (peut-être pas tous ? mais en GB par exemple) dans les autres pays qui pratiquent le prélèvement à la source.

    • Killer de Bug
      Killer de Bug commenté
      Modifier le commentaire
      En Autriche tu ne fais la déclaration que si tu le souhaites.

  • #3
    En obligeant à regarder une vidéo informative hébergée sur YouTube, Bercy permet au géant américain de récupérer des informations sur les internautes.
    Quot homines tot sententiæ

    Commentaire


    • jello b
      jello b commenté
      Modifier le commentaire
      En plus c'est insupportable de subir cette vidéo dès que tu dois aller sur impots.gouv au boulot et que tu n'a pas de temps à perdre ..

    • Avatar de « Invité »
      Invité commenté
      Modifier le commentaire
      le titre est un peu trompeur, nextinpact a fait un article un peu plus juste à ce sujet: https://www.nextinpact.com/news/1064...our-entrer.htm

    • Guigui_de_nancy
      Guigui_de_nancy commenté
      Modifier le commentaire
      @ jello b : effectivement, c'est lourd mais tu peux passer outre

  • #4
    Envoyé par Guigui_de_nancy Voir le message
    Comme vous le savez, nous allons passer au prélèvement à la source. Je ne vous cache pas qu'une nouvelle fois, c'est une connerie monumentale dans sa conception et un bordel sans nom qui, selon moi, apportera des conflits au sein des entreprises.
    C'est bien Français de critiquer tous les changements sans argument et sans chercher à savoir si ça va être mieux ou pas.
    En Autriche ou Allemagne, c'est un vrai plaisir. Tu as un salaire net d'impôt, pas de problèmes administratifs, ton salaire c'est pour toi et basta.
    Une vraie liberté d'esprit. J'ai toujours dit que je ne reviendrais en France que si l’impôt est prélevé à la source. Mais pour savoir il faut l'avoir vécu... J'ai connu les 2 systèmes, et le modèle français est archaïque et dépassé.

    Envoyé par Guigui_de_nancy Voir le message
    En revanche, le côté négatif est, bien entendu, qu'il connaît votre tranche d'imposition... et pour la négociation d'une augmentation de salaire, çà peut être plus problématique...
    Et en plus tu parles vraiment sans savoir...

    Commentaire


    • Guigui_de_nancy
      Guigui_de_nancy commenté
      Modifier le commentaire
      Je ne vois pas en quoi je parle sans savoir ? tu donnes un taux neutre mais qui doit rester dans une catégorie particulière (mise en place d'un barème).

      Bref, tant mieux que tu aimes çà. C'est logique, en Autriche, je ne pense pas que le concept d'impôt soit aussi compliqué que chez nous

  • #5
    Envoyé par Guigui_de_nancy Voir le message
    .
    L'employeur jouera simplement un rôle de collecteur (à la place des impôts).

    En revanche, le côté négatif est, bien entendu, qu'il connaît votre tranche d'imposition... et pour la négociation d'une augmentation de salaire, çà peut être plus problématique...
    Scoop: ton employeur connait même le montant du salaire qu'il te verse

    En revanche si tu te soucie de la vie privée tu peux aller voir du coté des locataires précaires, dont les APL sont versées aux propriétaire, qui lui, peut alors connaitre ta situation professionnelle...

    Commentaire


    • Avatar de « Invité »
      Invité commenté
      Modifier le commentaire
      ah ça... si tu possèdes une Mustang mais que tu te rend au taf avec une Fiat Uno, c'est un autre problème...

    • Guigui_de_nancy
      Guigui_de_nancy commenté
      Modifier le commentaire
      ni le nombre de maisons que tu possèdes

    • Avatar de « Invité »
      Invité commenté
      Modifier le commentaire
      si tu possèdes plusieurs maisons je dirais qu'il y a plus de probabilités que tu sois employeur, qu'employé

  • #6
    Envoyé par Pardaillou Voir le message
    Scoop: ton employeur connait même le montant du salaire qu'il te verse
    Franchement penser que la tranche d'imposition entre en compte pour une revalorisation salariale c'est ridicule.
    Les RH ont toutes les clés en main pour savoir si tu es bien payé ou trop payé juste avec ton salaire et celui de tes collègues.

    Commentaire


    • #7
      Si c'est aussi bien restitué que la TVA ...

      Le PAS imposé par l'UE encore une fois ...
      Comme le contrôle technique pour rester dans l'actualité.
      Dernière modification par Scatman, 23 April 2018, 10h17.

      Commentaire


      • #8
        Envoyé par Scatman Voir le message
        Si c'est aussi bien restitué que la TVA ...

        Le PAS imposé par l'UE encore une fois ...
        Comme le contrôle technique pour rester dans l'actualité.
        Tout est imposé par l'Union Européenne de toute façon.

        Les orages d'hier ? Imposés par l'Union Européenne
        Les filets rouges à Picot ? Imposés par l'Union Européenne
        La présence de Scatman sur ce forum ? Imposée par l'Union Européenne
        Être ou ne pas être, telle est la question, sinusoïdale, de l'anachorète... hypocondriaque...

        Commentaire


        • Scatman
          Scatman commenté
          Modifier le commentaire
          Lis les TUE et TFUE...

          Où juste les GOPé... Toi qui est intelligent, tu sauras déchiffrer les "recommandations#.
          Dernière modification par Scatman, 01 May 2018, 08h47.

        • Phil68000
          Phil68000 commenté
          Modifier le commentaire
          80 % de nos textes législatifs sont d'inspiration européenne (j'avais lu ça quelque part à l'occasion d'une élection, donc source possiblement critiquable).

      • #9
        Je ne vois pas la différence entre le paiement mensualisé ou à la source si ce n'est que l'état est sur d'avoir ses sous car prélèvement sur salaire.
        Petite dédicace à JR :

        Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner.
        Napoléon Bonaparte.

        Commentaire


        • Mr Cocktail
          Mr Cocktail commenté
          Modifier le commentaire
          Et si l'entreprise en difficulté ne verse plus de salaire? Tu deviens créancier de l'Etat? Non seulement tu vas finir chômeur, et déjà endetté!

      • #10
        De ce fait, cette année est bien une année blanche puisque l'année prochaine prélèvement à la source ?

        Commentaire


        • Guigui_de_nancy
          Guigui_de_nancy commenté
          Modifier le commentaire
          En fait, tu fais comme d'habitude : tu rempliras en 2019 un imprimé 2042 classique
          Mais le gouvernement a prévu de donner un crédit d'impôt équivalent au montant de l'impôt que tu paies
          Attention : les impôts s'assureront que tu ne t'es pas versé une rémunération importante en 2018 artificiellement pour payer moins d'impôt en 2019

        • Yoyo88
          Yoyo88 commenté
          Modifier le commentaire
          Donc on pourra toujours le faire en ligne dans ce cas.

        • Guigui_de_nancy
          Guigui_de_nancy commenté
          Modifier le commentaire
          Oui tu peux

      • #11
        @colis142: Si tu es mensualisé, tu l'es sur 10 mois. Là ce sera prélevé sur 12, donc la différence se fera là. (Le Gouvernement espère un effet "psychologique" sur la conso par cette voie).

        Pour moi, l'un des gros soucis de cette reforme, c'est prenons par exemple quelqu'un qui a besoin d'une aide à domicile. Cette aide vient plusieurs fois par semaine pour une rémunération qui est ce qu'elle est.
        Ce salaire que la personne verse à cette personne permet une déclaration aux impôts qui permet une défiscalisation.

        Or ce salaire ne sera déclaré que lors du remplissage de la déclaration de revenus et le Trésor lui rendra donc le trop-perçus qu'en août ou septembre, si le système fonctionne bien dès le début, bien sur.
        Et cette situation va se répéter si de toi même, tu verses dans un PERCO, PERP ou autre.... bah tu ne le déclareras qu'en mai-juin et sera remboursé en septembre.
        La conclusion de tout ça, c'est que si tu as des choses qui te permettent de réduire tes impôts, il faudra attendre le troisième trimestre de chaque année pour retoucher l'avance de trésorerie que tu auras fait. Au final, pas mal de propriétaires en déficit foncier, de vieilles personnes (oui encore elles) qui ont besoin d'aide à domicile, d'épargnants avertis pour le retraite, vont sur leur salaire donner une avance de trésorerie à l'Etat. Evidemment cette avance se remboursera, mais pendant 9-10 mois, le Trésor aura de l'argent gratuit, c'est à dire un gain grâce à une réduction des emprunts sur les marchés (car là l'argent n'est pas gratuit).

        J'ai travaillé quasiment un an au Danemark, et ce qu'il fait que là bas, tout fonctionne (même s'il faut déclarer ses revenus annuels bien sur), c'est que l'impôt n'est pas familial mais individualisé. Or en France, nous avons un impôts familial, et cela rejoint ce qui écrit au dessus; c'est une hérésie pour Bruxelles.
        Cette réforme est un premier pas vers l'individualisation de l'impôt (soit une hausse déguisée par le non décompte des enfants, ou le décompte des enfants pour un seul des parents). Cela nous conduit aussi à une fusion de la CSG/CRDS avec le taux d'IR, car tout sera individualisé.

        Bref, je ne la sens pas cette histoire, quand on sait que tout fonctionnait bien, que la France avait un des taux de recouvrement de l'impôt sur le revenu le meilleur du monde, pourquoi aller mettre ça dans les pattes des entreprises avec un prélèvement de taux unique pour chacun.

        Un dernier mot. NON nous ne sommes pas en année blanche. Seuls tes revenus réguliers sont "libres d'impôts". Nous sommes en période d'Intéressement+Participation, si tu en as, tu es fiscalisé. Si tu as des revenus "exceptionnels" de type plus-value mobilières ou immobilières t'es fiscalisée. Et cette fiscalisation, c'est au taux de l'IR de cette année, plus la nouvelle CSG/CRDS à 30% (normalement prélevée au versement).
        Bref, ce n'est pas une année blanche!
        Sans alcool, la défaite est plus folle!

        Commentaire


        • Guigui_de_nancy
          Guigui_de_nancy commenté
          Modifier le commentaire
          Attention sur tes propos pour la CSG/CRDS : on appelle çà la "flat tax" => tu as le choix d'imposer tes revenus type dividendes soit à ton taux d'IR (avec application d'un abattement de 40 %), soit l'intégralité à 30 %
          => il faut donc faire des calculs savants pour savoir si c'est bien ou pas

      • #12
        Mr Cocktail, j'ai du mal à suivre ton raisonnement.

        Je prends un exemple perso :
        2014 ma fille est née.
        2015, je paye une nounou et tous mes impôts sur les revenus de 2014.
        2016, je paye toujours la nounou et un peu moins d'impôts parce que ce que j'ai versé à la nounou en 2015 est déduit.
        2017, je pays toujours la nounou jusqu'en septembre quand ma fille entre à l'école et un peu moins d'impôts parce que ce que j'ai versé à la nounou en 2016 est déduit.
        2018, je ne paye plus de nounou mais je paye toujours un peu moins d'impôts parce que ce que j'ai versé à la nounou en 2016 est déduit.

        Le même cas mais avec prélèvement à la source :
        2014 ma fille est née.
        2015, je paye une nounou et mes impôts sur les revenus de 2015 avec un taux calculé à partir de mes revenus 2014 puis en septembre l'Etat me reverse des sous suite à ma déclaration par rapport à mes frais de nounou.
        2016, je paye toujours la nounou et mes impôts sur les revenus de 2016 avec un taux calculé à partir de mes revenus 2015 puis en septembre l'Etat me reverse des sous suite à ma déclaration par rapport à mes frais de nounou.
        2017, je pays toujours la nounou jusqu'en septembre quand ma fille entre à l'école et mes impôts sur les revenus de 2017 avec un taux calculé à partir de mes revenus 2016 puis en septembre l'Etat me reverse des sous suite à ma déclaration par rapport à mes frais de nounou
        2018, je ne paye plus de nounou je paye mes impôts sur les revenus de 2018 avec un taux calculé à partir de mes revenus 2017 et tout le monde est content.

        Il y a un cas où l'Etat fait effectivement plus d'un an de trésorerie sur mon dos contre 9 mois dans l'autre cas...



        Maintenant un autre exemple où je déclarerai 50 000€ à l'année avec une baisse de revenus soudaine :
        2014, je gagne 50 000€ et paye les impôts sur les 50 000€ de l'année précédente soit entre 7500 et 8000€
        2015, je gagne 50 000€ et paye les impôts sur les 50 000€ de l'année précédente soit entre 7500 et 8000€
        2016, je ne gagne plus que de 30 000€ et paye les impôts sur les 50 000€ de l'année précédente soit entre 7500 et 8000€
        2017, je déclare mes 30 000€ et paye les impôts sur les 30 000€ de l'année précédente soit environ 2500€

        Prélèvement à la source :
        2014, je gagne 50 000€ et on me prends environ 650€ de mon salaire tous les mois (entre 7500 et 8000€ à l'année) pour les impôts.
        2015, je gagne 50 000€ et on me prends environ 650€ de mon salaire tous les mois (entre 7500 et 8000€ à l'année) pour les impôts.
        2016, je ne gagne plus que de 30 000€ on me prend environ 390€ par mois pour mes impôts puis en septembre on me rend encore un peu d'argent pour atteindre 2500€ pris à l'année.
        2017, je gagne toujours 30 000€ et on me prend environ 200€ par mois pour mes impôts soit environ 2500€ à l'année

        Il y a quand même un cas où 2016 est vachement plus difficile à vivre que dans l'autre...

        Sauf si je me trompe quelque part.
        Être ou ne pas être, telle est la question, sinusoïdale, de l'anachorète... hypocondriaque...

        Commentaire


        • #13
          Personnellement, je paye revenu + taxe d'habitation en mensualisation depuis des années et j'ai des revenus stables, donc effectivement, je n'ai pas l'impression que ça changera grand chose. Si ce n'est que, psychologiquement, ça fera encore plus mal que maintenant. Je m'explique : j'ai un salaire net théorique. Mais, dans l'éduc nat (j'imagine que ça existe aussi dans le privé), la mutuelle est directement prélevée. Bon. N'ayant pas réussi à m'entendre toujours avec mon ex, la pension alimentaire des enfants est prélevée sur mon salaire (j'ai eu un peu honte au début, ça fait rapiat, mais pas mal d'organisme le constatant m'ont dit que c'était très fréquent). Nonobstant ce que je viens de dire dans la parenthèse ci-dessus, l'organisme de crédit auprès duquel j'ai contracté récemment un prêt personnel a exigé que celui-ci aussi soit prélevé à la source. Bon, j'ai dit oui, bien obligé. T'ajoutes à ça les prélèvements automatiques pour loyers, orange, etc.... comme disait Coluche : y'a des mois, tellement je touche peu, je me demande si je bosse !!

          Beaucoup plus sérieux (même si ça ne m'empêche pas de dormir) : les employeurs "annexes"

          Je suis instit mais je fais quelques cours Acadomia en plus. C'est Acadomia qui "gère tout" au niveau fiche de paye et rémunération, mais je suis - du point de vue légal - employé par chacun de mes parents d'élèves. Jusque là, tout baigne.

          Quand je fais ma déclaration d'impôts, je reçois un récapitulatif de la part de l'Educ Nat de mes rémunérations imposables de l'année. Pas d'Acadomia, je calcule tout tout seul. J'imagine que ça leur compliquerait pas mal la vie : ils devraient faire un récapitulatif pour chaque famille, et on en a souvent 4 ou 5 sur une année civile au minimum.

          Je me suis souvent demandé si Acadomia déclarait au fisc mes revenus. En effet, ça me semble une obligation pour tout employeur salarié, mais, sur ma déclaration pré-remplie figure mes revenus Educ Nat, jamais ceux d'Acadomia. Je les ajoute sans plus de précision, ça n'a jamais eu l'air de déranger le fisc.

          Je ne vous cache pas que la tentation est forte de ne pas déclarer mes revenus Acadomia !!! Mais bon, il me semble hautement improbable qu'Acadomia ne fasse pas état de mes rémunérations auprès du fisc, et pour 120 € mensuels les bonnes années, faudrait vraiment être con pour risquer le redressement !

          Il n'empêche que je me pose la question dans l'autre sens : quand on sera prélevé à la source, disons qu'on me prenne 6 %, on me prendra 6% de mon salaire Educ Nat, mais quid des salaires officiellement "familiaux" d'Acadomia ?

          Je n'en ai pas encore parlé à Acadomia, et j'imagine que je ne serai pas le seul. J'attends que tout cela se décante. Ce qui m'intéresserait, ce serait de savoir si les gens qui bossent dans des PME, chez des artisans, ou ont des salaires de type "service à la personne " ont déjà des infos, éventuellement.

          Commentaire

          Chargement...
          X