Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Euh, sinon, on peut me rétorquer qu'on peut envisager une solution raisonnable, sans aller jusqu'à ces extrémités théoriques outrancières. D'accord, mais alors il aurait fallu commencer par prendre un peu des milliards injectés cet été pour recruter et ouvrir des lits en réa. De ce que j'ai compris, on est passé de 5 000 en février à .... 5 000 en octobre....

    Commentaire


    • Mr Cocktail
      Mr Cocktail commenté
      Modifier le commentaire
      11 ans pour former un médecin anesthésiste (dison 4 si le doc est déjà titulaire de ses ECN) 4 ans pour une infirmière de service AR (disons 1 si elle est infirmière dans un autre service, lui aussi sous tension). Il faut une équipe en gros d'un médecin et 4 infirmières pour une quinzaine de lits. Ces données sont consultables sur les sites des facs de médecine.
      Donc, en 5 mois, ça ne passe pas. De plus argument plutôt socialement pourri. Imaginons... T'as 10 fois plus de places de réanimation, on lâche la bride ? Le passage en reanimation, ce n'est pas le club Med. Il faut prévenir, prévenir, prévenir. Je bosse dans une boîte qui le 16 mai, nous a fait tous revenir en 100% présentiez. Voilà. La culture du petit chef, de l'hôpital au privé nous plombe. Le petit chef veut voir ses gueux, sinon le bas peuple glande chez lui. Le petit chef a le pouvoir de dire non, alors il dit non...
      Le souci, c'est notre comportement, à tous, et faire du "c'est pas moi c'est l'autre #gvt, journaux, Raoult ou que sais-je, ça montre qu'on est des veaux.

  • Envoyé par Phil68000 Voir le message
    De toute façon, personne ne posera LA vraie question, qui est : que décidez-vous (car oui, Ron, tu as raison, y'a un moment, faut prendre les citoyens pour autre chose que des enfants) parmi ces 3 choix merdiques ?

    1) On continue pareil. Et comme finalement le vaccin, l'immunité collective ou le médoc n'arrivent pas comme prévu, l'économie va être tellement bouleversée que les octogénaires sauvés risquent d'être dépassés par les suicidés dans la force de l'âge (au hasard : des restaurateurs, des forains, .....)
    Plausible. Ca commence déjà les suicides de restaurateurs mais il fallait sauver Pépé Jacky, 96 ans, qui ne se reconnaît même plus dans la glace. J'avoue que ça me pète les rouleaux qu'on hypothèque l'avenir de la jeunesse qui va devoir rembourser les crédits Covid pour sauver les résidents des Ehpad

    Envoyé par Phil68000 Voir le message
    De2) On sauve tout le monde, le système économique que l'on connait s'écroule et, pour éviter le chaos intégral, on change tout, au profit d'un genre de simili-dictature nationaliste, un peu collectiviste et plutôt écologiste. Gros saut dans le vide, pour ne pas dire Grand Soir. J'avoue avoir un faible philosophique pour cette solution, alors que, si je suis honnête avec moi-même, faut bien que je reconnaisse que mes habitudes de consommateur forcené (j'ai tous les crédits à la conso imaginables !!) me porteraient vers la numéro 3...
    On est déjà dans ce schéma. Un écolo aujourd'hui parle de trottinettes électriques, de pistes cyclables et d'écriture inclusive. Et le cas échéant autorisent l'abattage de mouflons sauvages car ils ont causé pour 102 745 € de dégâts (J'ai eu le cas récemment chez moi)

    Envoyé par Phil68000 Voir le message
    De3) On arrête les conneries. On se remets aux autres conneries entamées avant le covid (genre travailler le dimanche jusqu'à 75 ans avec un statut précaire payé sous le smic pour "booster la croissance dans la net-économie"). Les chanceux comme moi consomment à mort. Et on laisse mourir les vieux, ce qui en plus coûtera moins cher en retraites et longs-séjours médicalisés !
    C'est un système économique qui est au bout du rouleau. La consommation est bonne mais c'est aux gens de changer leurs habitudes à savoir arrêter d'acheter 3 pantalons merdiques à 30 euros qui lâchent au bout de 6 mois pour en acheter un seul à 100 euros qui va durer des années.

    Personnellement, je vends des produits qu'on peut qualifier de luxueux (Jamais à moins de 5 chiffres) et quand on me dit que c'est trop cher, je réponds seulement que le client n'a juste pas le budget. Alors, si tu veux le produit, fais ce qu'il faut pour pouvoir te le payer et reviens dans un an et on en reparle (Et ça se produit parfois...)


    Comme disait l'autre: "La pub nous fait courir après des voitures et des fringues, on fait des boulots qu'on déteste pour se payer des merdes qui nous servent à rien. Les choses qu'on possède finissent par nous posséder."
    J'aime le Sabzi Dal, Port Vale, les polos Fred Perry et le secteur privé...

    Influenceur n°1 de Lloyd.

    Commentaire


    • Envoyé par Genzô Voir le message

      A part à Nancy, en Lorraine, il n'y a rien à faire dans les autres départements de la région, le couvre feu c'est depuis la nuit des temps pour ces ploucs
      Le CF concerne Nancy ou le département ?
      Edit : j'ai eu une lueur d'espoir, mais nan c'est bien le département lol. Cool !
      Dernière modification par ncy54, 23 October 2020, 14h00.

      Commentaire


      • Envoyé par Tomcris Voir le message
        Ils commencent à nous faire chier ces bons à rien avec leur fausse pandémie...
        Ils sont entrain de ruiner l'économie et tout le monde dit amen!
        Fausse pandémie ? Pas vraiment. J'ai 4 membres de ma famille qui ont choppé cette saleté de virus dont 2 qui ont failli y passer... D'ailleurs parmi ces 4 personnes, 1 l'a eu 2 fois mais bon c'est une fausse pandémie...

        Mettre la tête dans le sable et faire l'autruche ne sert à rien !
        "Et dites-vous bien que dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres."

        Un club: l'ASNL
        Deux couleurs: le rouge et le blanc.
        C'est ainsi et ce sera toujours ainsi.
        (citation personnelle)

        Commentaire


        • Phil68000
          Phil68000 commenté
          Modifier le commentaire
          C'est bien le problème de notre société faussement surinformée. On devrait être des citoyens qui ont toutes les données du problème en mains, et décider en fonction de ça. Or, on a des tas de sites qui expliquent qu'il ne faut pas prendre une décision (éventuellement douloureuse) pour régler le problème car le problème n'existe pas. Comme c'est pratique.
          Tout comme soupçonner Macron et "les élites" de profiter de ça (voire de l'avoir inventé de toutes pièces) pour faire passer un truc liberticide pas bien défini.
          La vérité c'est que c'est inattendu, que ça emmerde les politiques autant que nous et que ceux-ci naviguent à vue avec un seul objectif : garder leur job !

          Ma femme est bloquée sur ces sites, qui voient de grands complots super bien ficelés et mettant en jeu de vastes réseaux. Ce faisant, elle donne aux Macron et Cie une intelligence, une rouerie, qu'ils n'ont pas. L'explication de la médiocrité mesquine, lâche et cupide est, selon moi, le plus souvent la bonne. Plus que celle du grand dessein vachement chiadé.
          Dernière modification par Phil68000, 23 October 2020, 14h57.

        • Ron Svenson
          Ron Svenson commenté
          Modifier le commentaire
          Le virus existe. Il ne faut pas se le cacher. Mais au niveau de la létalité, ce n'est pas non plus la peste noire. Par contre, l'occasion fait le larron ...

      • Il est temps que cette pandémie se termine. L’industrie des bisous souffre et n’est pas renflouée par l’État.

        Blague à part, j’ai voté il y a 10 jours pour la première fois pour l’élection présidentielle américaine. Non pas que j’avais peur de le faire le jour J mais vu que je travaille, je préférais voter en avance. Ce n’est pas que le président mais également le congrès, une partie du Sénat et tout un tas d’élus locaux sans compter les quelques référendums locaux.
        dans le Massachusetts, nous votions par exemple pour instaurer une dose de proportionnelle aux élections (mais assez compliqué pour la personne qui vote car il s’agit de classer par ordre préférentiel x ranked-choice en anglais).

        Commentaire


        • Cette épidémie est réelle. Qu'elle soit un prétexte pour faire passer certaines choses, probablement aussi.
          Je pense notamment à cette crise économique annoncée par beaucoup de monde depuis quelques années.
          Jancovici par exemple en parle depuis 2-3 ans en se basant sur son analyse de notre consommation d'énergie et du dérèglement climatique.
          Mais il n'y a pas que lui...
          https://www.lesechos.fr/idees-debats...de-2020-140865
          https://www.capital.fr/entreprises-m...autres-1317882
          https://www.latribune.fr/opinions/tr...ux-813993.html
          https://www.leparisien.fr/economie/g...19-8039421.php

          En 2008, le plan de sauvetage des banques avait créé énormément de remous et les déficits qui ont suivi ont conduit à la remise en cause de beaucoup de dispositions sociales.
          La COVID permet de faire passer des enveloppes d'aides aux entreprises, de laisser déraper les déficits publics, etc., sans trop de vagues...
          Dernière modification par blork, 23 October 2020, 16h59.
          Être ou ne pas être, telle est la question, sinusoïdale, de l'anachorète... hypocondriaque...

          Commentaire


          • Ça y est. C'est tombé chez nous à 15h: couvre-feu de 23 h à 6 h pour un mois.
            J'aime le Sabzi Dal, Port Vale, les polos Fred Perry et le secteur privé...

            Influenceur n°1 de Lloyd.

            Commentaire


            • Ron Svenson
              Ron Svenson commenté
              Modifier le commentaire
              chapa-verlaire Je ne suis pas en France. Le couvre-feu devrait être voté milieu de semaine prochaine.

            • chapa-verlaire
              chapa-verlaire commenté
              Modifier le commentaire
              Oups, j'avais un chouia ( je me mets aux langues étrangères) zappé que tu ne vivais pas en pays francaoui, Ron Svenson.

              Cela posé, ça ne règle pas mon problème existentiel : le milieu est où ? MDR

              (moi, mon domicile se trouve dans une commune rurale de chez rurale, et je sors mon chien tous les soirs entre 22h et 23h pour être tranquille. Des fois que je rencontre une patrouille de gendarmes insomniaques, je vais donc devoir me balader avec une autorisation officielle à moins de 1km de ma maison sur des routes et des chemins où les seuls Hommes que je rencontre sont... des chats : absurde.)

            • Ron Svenson
              Ron Svenson commenté
              Modifier le commentaire
              chapa-verlaire J'ai vu ce matin un reportage sur un village des Pyrénées Orientales de 540 habitants où il y a le couvre-feu. Obligé de respecter car les gendarmes passent quotidiennement. Et ils sont perdus en pleine montagne.

          • Envoyé par Le Dabe Voir le message

            Fausse pandémie ? Pas vraiment. J'ai 4 membres de ma famille qui ont choppé cette saleté de virus dont 2 qui ont failli y passer... D'ailleurs parmi ces 4 personnes, 1 l'a eu 2 fois mais bon c'est une fausse pandémie...

            Mettre la tête dans le sable et faire l'autruche ne sert à rien !
            On confine les vieux et les fragiles, on laisse les gens en bonne santé se contaminer au lieu de mettre l'économie au fond du trou, les morts ? sélection naturelle.
            La pandémie existe mais on nous la survend, bien sûr que c'est un prétexte pour justifier autre chose.
            Je le dis à nouveau, depuis le début, quand tu as un virus qui circule, tu protèges/confines les plus fragiles et basta. C'est qu'une grippe un peu plus violente, beaucoup la choppe et s'en remettent très bien, sauf quand ils n'ont pas de symptômes. Faudrait voir le % de ceux qui finissent en réa, il doit pas être bien haut.
            Follow Monsieur Locke On Twitch TV

            Commentaire


            • Le Dabe
              Le Dabe commenté
              Modifier le commentaire
              42.9% C’était le pourcentage en moyenne de lits en réanimation occupés par des patients Covid en France au mardi 20 octobre.

              Ce n'est pas qu'une grippe un peu violente. C'est une maladie très contagieuse avec des effets inconnus et elle est potentiellement mortelle

            • Ron Svenson
              Ron Svenson commenté
              Modifier le commentaire
              Le Dabe aux dernières nouvelles, la vie serait encore plus mortelle que le Covid. Bien sûr que tu peux l'attraper mais on ne va pas arrêter de vivre pour autant. Sinon on interdit les voitures car c'est mortel, les armes à feu, les couteaux, la nourriture à bas prix, le tabac, l'alcoo, etc

            • Genzô
              Genzô commenté
              Modifier le commentaire
              Le % de gens ayant le covid en état grave m'intéresse plus que l'occupation des lits. Sur 100 personnes, combien sont en état critique ? c'est ça ma question.

          • Ce qui est important, c'est que 2/3 des clusters proviennent du cadre professionnel ou de la scolarité. Les gens contaminés dans ces cadres vont influer sur des futures contaminations dans le cadre familial et privé. Donc certes, si le soir tu es chez toi, au lieu de te rendre chez de amis, ou dans un bar / resto, ça limite le nombre de contacts, et donc de possibilités de propagation du virus. Mais ce n'est qu'une petite partie.
            Donc cette décision c'est de la branlette. Ou tu reconfines tout le monde 3-4 semaines de manière stricte, de manière à recasser la dynamique de propagation, soit tu laisses comme c'était, en continuant d'insister sur les gestes barrières, etc.

            Bon, certes on teste beaucoup plus qu'au printemps, mais ça fait quand même quelques semaines qu'on teste déjà à grande ampleur, donc c'est indéniable que le nombre de cas augmentent de manière vertigineuse. Sachant que les cas graves et en réa interviennent après quoi 2 semaines de cohabitation avec le virus, pas besoin d'être médecin pour savoir que les hospitalisations et réa ne peuvent qu'augmenter les semaines qui viennent. Donc à un moment, si l'immunité marche pas trop mal (même si certaines personnes ont rechopé le covid), les chiffres vont bien devoir rebaisser à un moment, mais on était pas parti pour cela. Parce que lors de la première vague, où personne n'était testé, il y a sans doute eu 100-500-1000 fois plus (impossible de savoir, mais ça doit être énorme) de cas que ce que les chiffres n'indiquaient.
            Donc la question de faire quelque chose ne pouvait que se poser. Mais ce couvre-feu c'est de la connerie. Les gens iront boire un verre jusque 20h30, le repas de famille ou entre amis se fera le dimanche midi, etc.

            Après, les gens ne sont pas dingues sur leurs gestes barrières, ok pour le masque, au début ça râlait pas mal, maintenant c'est passé (avec les obligations, il faut le souligner). Alors le masque c'est bien, mais les contaminations directes ne représentent qu'une petite partie. Le mec maniaque du lavage de mains (je l'étais déjà avant le covid, donc ça ne m'a pas changé grand chose) a 20 fois moins de chances de le choper que le type qui va porter son masque continuellement mais un petit peu moins attentif sur le reste. Ces petites négligences me sautent au yeux, mais je crois que si on a pas cette petite dose d'hypocondrie, même avec la meilleure volonté, on ne s'en rend pas compte. Oh j'ai juste touché mon téléphone (y'a que moi qui le touche) et ça, c'est bon ; ouais mais la dernière foi que t'avais touché ton tel, t'avais touché ci et ça.

            Pour les complotistes, on entend dire que le frère du cousin de la voisine a envoyé des tests neufs au labo, et qu'ils se sont révélés positifs, ouais, pourquoi pas. Mais pas à l'ampleur de nombres à 5 chiffres de contaminations quotidiennes. Donc même s'il y a un taux d'erreur, ce n'est pas le gouvernement qui truque les tests à cette ampleur lol.
            Par contre, et là, je m'en remets aux dires de personnes que je considère comme fiables dans mon entourage, certains décès de causes diverses seraient basculés en cause covid sur le certificat de décès, (visiblement pour que les établissement bénéficient d'aides de l'Etat ?).
            Dernière modification par ncy54, 24 October 2020, 15h28.

            Commentaire


            • Ron Svenson
              Ron Svenson commenté
              Modifier le commentaire
              J'ai eu le cas d'un décès d'un membre de la famille dans une EHPAD Contrôlé négatif à son entrée après 15 jours à l"hôpital où il avait été testé négatif à l'entrée.
              Au bout de 10 jours dans l'EHPAD, il est testé positif mais asymptomatique avant de décéder quelques jours plus tard. Mais pas du COVID...

              Par contre, on ne sait pas quelle est la cause officielle du décès

            • ncy54
              ncy54 commenté
              Modifier le commentaire
              Après le travail et l'école, ce sont dans les établissements de santé où il y a le plus grand nombre de clusters. Mais ça paraît surréaliste ces falsifications...
              Les cas qui m'ont été rapportés n'ont jamais été positifs au covid, et en seraient pourtant officiellement décédés...

          • Là aussi, les chiffres sont gonflés car il y a des gens qui sont considérés mort covid juste pour avoir des aides de l'état, et ça c'est un scandale sorti des hôpitaux.
            Follow Monsieur Locke On Twitch TV

            Commentaire


            • Envoyé par blork Voir le message
              , sans trop de vagues...
              Juste une petite guerre des gangs à Dijon, y a pas de sécu pour les dealers. Attends encore quelques mois... 10 point de chômage en plus en une année ça va swinguer. Le couvre feu permertra au moins de faire vaguement régner l´ordre. Une mesure "sanitaire" en quelque sorte.

              Commentaire


              • Envoyé par Genzô Voir le message

                On confine les vieux et les fragiles, on laisse les gens en bonne santé se contaminer au lieu de mettre l'économie au fond du trou, les morts ? sélection naturelle.
                La pandémie existe mais on nous la survend, bien sûr que c'est un prétexte pour justifier autre chose.
                Je le dis à nouveau, depuis le début, quand tu as un virus qui circule, tu protèges/confines les plus fragiles et basta. C'est qu'une grippe un peu plus violente, beaucoup la choppe et s'en remettent très bien, sauf quand ils n'ont pas de symptômes. Faudrait voir le % de ceux qui finissent en réa, il doit pas être bien haut.
                entierement d'accord , ca ne rime a rien ce couvre feu , ces fermetures de bars restaurants et autres , qui vont avoir d’énormes conséquences !!!! et pas des bonnes
                Ma mere est une personne a risque , il ne faut surtout pas qu'elle l’attrape , et bien elle fait tres attention , et nous faisons très attention quand on va la voir pour ne pas éventuellement la contaminer ( meme si le risque 0 n,'existe pas )
                pour 99% de la population , c'est une simple gripette voir elle ne fait rien , le probleme c'est les 1%( heureusement quand meme mine de rien , que ce n'est pas l'inverse !!!!!!!)
                protégeons ces 1% , car le gouvernement peut mettre en place ce qu'il veut , si les gens ne font pas attention , tres attention avec ces personnes a risques , ca ne marchera pas !
                a part un confinement général , toutes ces mesures ne servent a rien , a part foutre dans la merde beaucoup de personnes
                Dernière modification par lasnl, 25 October 2020, 14h52.

                Commentaire


                • La grippe n'occasionne pas de transfert de patients, de déprogrammation d'intervention en masse, des ouvertures de places de réa supplémentaires : https://www.20minutes.fr/societe/288...mmees-hopitaux

                  Bien sûr le taux de mortalité est faible (et c'est heureux) et souvent les gens se remettent... mais ça occasionne bien plus d'hospitalisations que la grippe.
                  A titre de comparaison, l'épidémie de grippe saisonnière 2017-2018 avait provoqué 2 900 admissions en réa sur tout le territoire français (du 1er novembre 2017 au 1er avril 2018).
                  Celle de 2018-2019 avait occasionné 10 700 hospitalisations en tout sur une période de 10 semaines.

                  En ce moment, il y a 2 500 personnes en réa en France avec le Covid et 15 600 personnes hospitalisées.
                  Il faut arrêter de dire que c'est une simple grippette.
                  Être ou ne pas être, telle est la question, sinusoïdale, de l'anachorète... hypocondriaque...

                  Commentaire


                  • Pas de problème concernant les conséquences économiques, je comprends que ça n'augure rien de bon et que des tas de gens vont se retrouver sans ressources, alors ok, ces couvre-feu posent problème. Mais l'argument qui consiste à dire que 99% des contaminés s'en sortent sans souci et que seulement 1% de la population présente des risques est grotesque. Nous sommes 67 millions dans ce pays donc 1% de 67M = 670 000. Si on ne freine pas la propagation de la pandémie, vous croyez vraiment que notre système de santé est capable d'absorber sur une période très courte un tel afflux de patients lourdement atteints ? Moi, non. N'oubliez pas que, dans le même temps, la fête continue : les cancers évoluent, les cardiaques pètent leurs durits, les diabétiques (ma femme) ont leur taux de glycémie qui monte, les automobilistes se retournent les pattes. Le problème n'est pas la covid 19 en elle-même mais l'impact qu'elle a sur le fonctionnement de notre système de santé. Si tous les lits de réa sont occupés par des malades covid, où mettra-t-on toutes les pathologies, toutes les suites opératoires nécessitant un passage en réa ?
                    Oui, c'est pénible de ne pas aller au restau, oui ça saoule (pas) de ne pas aller boire un verre avec des amis mais n'a-t-on pas une part des responsabilité en s'étant laissé aller tout l'été et dès la rentrée ? Ne nous sommes nous pas relâchés par rapport aux gestes barrière ? De moins en moins de gens se désinfectent les mains en entrant dans les commerces et manipulent allègrement la marchandise. C'est quand même terrible que, dans ce pays, s'ils n'ont pas un flic sur le dos, une majorité de gens se fichent totalement du fait que leurs comportements nuisent autour d'eux.
                    On aime la vérité... mais on croit que ce qu'on aime est la vérité (E. Klein)

                    Commentaire


                    • Envoyé par Kibis Voir le message
                      Oui, c'est pénible de ne pas aller au restau, oui ça saoule (pas) de ne pas aller boire un verre avec des amis
                      Il y a des personnes âgées qui n'ont vu quasiment personne depuis 7 mois...
                      Il y a des gens qui ont passé des semaines en réa et qui aujourd'hui luttent pour retrouver toutes les facultés...
                      Il y a des personnes qui attendent depuis des mois de pouvoir se faire opérer...
                      Il y a des personnes avec des cancers qui aujourd'hui se tapent des chimio parce qu'on n'a pas pu retirer leur tumeur avant...
                      Sans parler de ceux qui n'ont pas pu accompagner leurs proches dans leurs derniers jours...

                      Mais effectivement je compatis avec tous ceux pour qui c'est pénible de ne pas pouvoir aller au resto ou d'aller boire un verre après 21h...
                      Être ou ne pas être, telle est la question, sinusoïdale, de l'anachorète... hypocondriaque...

                      Commentaire


                      • nancy54200
                        nancy54200 commenté
                        Modifier le commentaire
                        Ils iront juste borie un verre a 19h ......pour les repas ils iront ensemble le midi...

                      • JMBA39
                        JMBA39 commenté
                        Modifier le commentaire
                        Quelle est la différence, en matière de "risque sanitaire", entre déjeuner au restaurant à midi et dîner au restaurant à 21h ???
                    Chargement...
                    X