Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Je ne sais trop quoi en penser mais l'argument "il y a pire ou plus malheureux", je l'ai toujours trouvé mauvais quelles que soient les positions défendues.

    Commentaire


    • Ce qui moi me saoule, c'est qu'on explique aux gens et surtout aux jeunes que c'est à cause d'eux que le virus se propage.

      Non.

      Le virus s'est surtout propagé parce que les états européens n'ont pas voulu fermer les liaisons aériennes avec la Chine tant que cela était encore possible.

      J'aime le Sabzi Dal, Port Vale, les polos Fred Perry et le secteur privé...

      Influenceur n°1 de Lloyd.

      Commentaire


      • Sauf qu'à l'époque où il aurait fallu fermer les liaisons aériennes et même encore bien après, une fois la maladie bien arrivée en Europe :

        «Il y a trois Chinois qui meurent et ça fait une alerte mondiale, l’OMS s’en mêle, on en parle à la télévision et à la radio. Tout cela est fou, il n’y a plus aucune lucidité»

        «Les maladies infectieuses sont toujours des maladies d’écosystème. Il y a très peu de maladies infectieuses qui se répandent dans tous les espaces de la Terre au même moment, ça n’existe pas. C’est très très rare. […] Il est probablement mort moins de personnes dans cette zone chinoise du nouveau coronavirus que de grippe dans le même temps.»
        Être ou ne pas être, telle est la question, sinusoïdale, de l'anachorète... hypocondriaque...

        Commentaire


        • Résumons : le virus est là. C'est pas la peste, mais pas la grippe non plus. En situation normale, le système de santé ne peut pas le gérer. Le vaccin est pour l'instant inexistant, donc tout le monde finira par attraper cette maladie.
          Si on ne fait rien, on sera sur des chiffres de mortalité s'apparentant à une guerre (plus de 100 000 annuels, dont beaucoup "d'utiles économiquement et démographiquement" de moins de 50 ans).
          Si on fait quelque chose, comme depuis février, on va limiter les chiffres à de très grosses triples canicules. Dont beaucoup de vieux.
          Dans le cas 1, on aura les pertes d'une guerre, mais pas ses conséquences sur la richesse et le mode de vie des gens.
          Dans le cas 2, on aura les conséquences d'une guerre (après 18 et 45, le PIB a mis des années avant de retrouver son niveau d'avant guerre) mais pas ses morts.
          C'est tout le paradoxe de la situation.

          Pour compliquer encore, il y a 2 points importants :

          - nos économies internationalisées font que on peut laisser filer les morts sans pour autant sauver notre économie, tellement dépendante du tourisme et de la consommation.

          - notre processus de décision est merdique et peu de gens (pas forcément des cadors) possèdent beaucoup de pouvoir.

          Commentaire


          • JMBA39
            JMBA39 commenté
            Modifier le commentaire
            Arrêtons svp de "stigmatiser" le "gaulois" soit disant réfractaire... Il ne faut tout de même pas exagérer et dire que la population semble totalement dénuée de sens civique". On peut voir de nombreux "mauvais" citoyens français masqués et respectant les fameuses "distanciations sociales"', y compris dans les rues pratiquement désertes des grandes villes et, mieux encore, dans celles des bourgs et villages.

          • Maître vénéré
            Maître vénéré commenté
            Modifier le commentaire
            Le problème c´est justement que les distanciations sociales sont antisociales, enfin d´un point de vue culturel.

          • Kibis
            Kibis commenté
            Modifier le commentaire
            Des exemples de manque de sens civique, j'en ai des dizaines : plus personne (2/10) ne se désinfecte les mains en accédant dans les commerces et tous vont tripoter la marchandise après. Dès le début du déconfinement, j'ai constaté la présence de monceaux de sacs Mc Do dans tous les coins et mêmes aux abords des forêts. On trouve des masques jetés partout même sur mes parcours VTT au milieu du trou du cul de nulle part sans compter les décharges sauvages de pneus, de placo, de vieilles boiseries, abandonnés dans la nature. Les abords des écoles sont des cendriers à ciel ouvert ( on s'en grille une petite ou deux en attendant la sortie du futur Einstein), les fossés de routes de campagne sont jonchés de bouteilles en plastique, de cannettes de boissons énergétiques ou de bière (Aaaah, la 8.8 !). Et je passe sur les comportements au volant que je trouvent hallucinants depuis la sortie du confinement (le premier qui a une érection sodomise les copains!), sur l’impolitesse généralisée dans nos rues liée probablement au manque d'éducation. Nous sommes vraiment un drôle de peuple, nous qui nous offusquons de mesurettes de bons sens (lavage des mains, port du masque) en hurlant à la dictature mais qui, lors de récents sondages, souhaitons l'avènement d'un pouvoir "fort", voire militaire, et étalons notre méfiance à l'égard de la démocratie représentative, le tout pour 42% des sondés. Va comprendre, Charles...

        • Pressenti, le plan blanc est effectivement déclenché ce lundi 26 octobre au CHRU de Nancy. Selon le directeur du centre hospitalier, il devrait permettre de "gérer au mieux cette période difficile".
          "Et dites-vous bien que dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres."

          Un club: l'ASNL
          Deux couleurs: le rouge et le blanc.
          C'est ainsi et ce sera toujours ainsi.
          (citation personnelle)

          Commentaire


          • blork
            blork commenté
            Modifier le commentaire
            michka perso je suis les chiffres sur ce site : https://dashboard.covid19.data.gouv....e?location=FRA
            Mais au plus fin ça s'arrête au département.
            Les courbes quand on clique sur hospitalisations ou réanimations sont quand même inquiétantes.
            Ca monte moins vite qu'au printemps mais on a le même nombre d'hospitalisation que le 28 mars et le même nombre de patients en réa que le 25 mars.

          • michka
            michka commenté
            Modifier le commentaire
            blork Le maximum avait été atteint entre le 1er (dans le Bas-Rhin) et le 3 ou le 4 (en région parisienne) avril. La croissance semble effectivement très lente mais constante. L'avantage par rapport à mars c'est que ce nombre de patients est réparti sur toute la France ce qui fait que je crois qu'on ne dépasse pas encore les 50% de la capacité des réanimations où que ce soit (sachant que ces capacités sont peuvent être multipliées par 2 ou 3). Mais il ne faudrait pas que ça continue trop longtemps sous peine de se retrouver partout en France dans le cas du Bas-Rhin et de la Seine-Saint-Denis sous peu.

            Peut-être que la courbe est aplatie cette fois... Peut-être que le confinement de mars a réussi à aplatir la courbe de septembre, ou peut-être que les mesures de cet été ont eu un effet... c'est tout le mal que je souhaite à nos aînés.

          • blork
            blork commenté
            Modifier le commentaire
            On est à 50% d'occupation à l'échelle du pays, oui.
            Par contre il y a des coins où ça craint clairement : https://www.francetvinfo.fr/sante/ma...t_4156837.html

            D'ailleurs des malades ont été transférés d'Auvergne-Rhône Alpes vers les hôpitaux de Nouvelle-Aquitaine en fin de semaine dernière.

        • Le probléme n' est pas tant le nombre de malades covid en réanmation mais l' incapacité de notre systéme de santé à soigner la population. Déjà avant que ce virus n' arrive , nos urgences débordaient et , il y avait aussi des déprogrammations d' interventions non urgentes..Et je ne parle même pas des heures d' attente dans les couloirs qui existaient bien avant l' arrivée de ce virus.
          On paye là l' incompétence de nos élites qui n' ont eu pour seule ambition de faire baisser le nombre de lits en privilégiant les soins ambulatoires.




          Commentaire


          • Pour faire face à la violente recrudescence du virus ces derniers jours, le gouvernement planche sur un reconfinement national plus souple que celui du printemps dernier. Plusieurs pistes sont à l'étude concernant l'école, le travail et la vie sociale.
            Quot homines tot sententiæ

            Commentaire


            • michka et blork Oui, on était bien à 8 personnes en réanimation il y a une petite semaine sur le 54. Alors qu'avant, on est resté au moins 2 semaines à 3. Aujourd'hui on est passé à 16. Ca suit logiquement la courbe des contaminations, avec un différé d'environ 15 jours. Ce qui est dommage en fait pour "anticiper un peu" en suivant une sorte de courbe, c'est qu'on ne voit pas le nombre de tests positifs sur ce site. Mais les autorités s'en chargent, enfin on est pas à l'abri du contraire.
              Alors dans notre zone géographique, est-ce qu'on a un peu de retard dans cette phase de rebond, ou est-ce que le grand nombre de personnes touchées lors de la première vague fait qu'on aura un pic plus bas aujourd'hui ?

              Ca fait longtemps qu'on a pas parlé de cela lol :

              Commentaire


              • ncy54
                ncy54 commenté
                Modifier le commentaire
                Il s'est trompé sur certaines choses. Il pensait notamment qu'il n'y aurait pas de 2ème vague, parce que de son expérience sur les maladies infectieuses respiratoires du même genre, causées par un virus, c'est ce qui s'était passé.
                Après, même quand il donnait son avis sur la suite des événements, je l'ai souvent entendu dire qu'il n'aimait faire de prédiction, qu'il n'était pas devin, que cette pandémie était une chose assez inédite, et que donc on ne pouvait pas avoir de certitudes, etc.
                Mais c'est comme dans tout, il y a la mémoire sélective qui entre en jeu. Puisqu'on sst sur un forum de foot, bah on se souvent plus des matchs où l'on se fait avoir par l'arbitrage, que d'erreur en notre faveur ; ou alors des buts encaissés dans les dernières minutes, que de ceux marqués.

                En fait, ce qui est réellement important, ce sont les résultats sur les patients non ? Ca n'a rien du miracle, et les personnes en réa les plus âgées et avec trop de facteurs de risques sont aussi décédées dans son établissement, mais ses chiffres sont toujours les plus bas ; s'il y avait eu des morts ou graves complications à cause du traitement, vu le déroulé de l'affaire (conseil scientifique, médias, politiques, etc), on en aurait entendu parler. En attendant, en parallèle, il y a des antiviraux très chers, avec des effets secondaires, et prouvés non efficaces contre le covid qui ont eu plus de facilités à être distribués.

              • Lloyd
                Lloyd commenté
                Modifier le commentaire
                Perso je n'aime pas les gens arrogants et méprisants. Le mec pense qu'il a la science infuse alors qu'il n'en est rien. Quand on se plante, on l'admet et on longe les murs, mais lui continue. Il suffit de voir son entretien pitoyable avec Pujadas, quel mépris.

              • Phil68000
                Phil68000 commenté
                Modifier le commentaire
                Moi, dans ce genre de débat, a priori, je suis plutôt sur la ligne de Lloyd : on a des procédures qui ont fait leurs preuves, pourquoi donner soudain le droit à un type de s'en affranchir sous prétexte que c'est une grande gueule qui plaît aux "antisystème" des réseaux sociaux.

                Même si je reste sur cette ligne, je crois qu'une grande partie du problème de la division des opinions sur le covid (que ça soit sur la chloroquine ou sur le masque, demain sur le reconfinement) serait réglé si les autorités qui sont garantes du sérieux de ces procédures faisaient preuve d'humilité.

                Certes, Raoult a claironné un peu tout et n'importe quoi. Mais les autres ? Tous ces chefs de service de réa qui se contredisent et naviguent sans cap depuis janvier, ils pourraient se remettre en cause de temps en temps, non ?

                Allons plus loin : les politiques et leurs conseillers, souvent experts économiques. Ils nous disent depuis 30 ans que la seule voie possible est celle de la dérégulation, de la consommation et du crédit favorisés, de la circulation rapide et internationale des biens et des gens. Tout ça pour gratter 1 à 2 points de PIB. Penser autrement voue immédiatement à être taxé de simili-nazi ou de plus cruel que Staline.

                Au nom de ça, de cette réalité anti-utopique, on estime qu'il faut accepter les effets humains néfastes de cette politique économique : moral en berne, drames humains lors des plans sociaux, pauvreté, inégalités choquantes, travail jusqu'à 65 ans et plus et, tiens donc au fait, gens mal soignés dans des hôpitaux à la ramasse mais ne creusant pas les déficits.
                Des drames humains qui concernent tout le monde, mais plus particulièrement les moins de 25 ans et les plus de 50.

                Et là, d'un coup, les mêmes "experts", considérés d'emblée comme utiles à la collectivité et compétents par les 80 % de Français qui goûtent peu le complotisme (moi le premier) nous expliquent que les 5 milliards qu'on ne pouvait pas consacrer à la bonne santé des adultes actifs se sont transformés en 240 milliards (Lemaire parle de 20 milliards mensuels perdus en PIB si on reconfine totalement) que l'on va décider de perdre pour sauver .... des inactifs de plus de 65 ans !

                Faire autant volte-face, il ne faut pas s'étonner que les gens se mettent à croire à des fables.

                Raoult raconte des énormités mais il n'est pas le seul !

                On est dans une merde....
                Dernière modification par Phil68000, 28 October 2020, 02h08.

            • Même si le gouvernement a de nouveau recours au confinement ou étend le couvre-feu, les compétitions professionnelles seront maintenues.
              Quot homines tot sententiæ

              Commentaire


              • Ah merci du renseignement. Je file vite à la grande surface pour être le premier à l'ouverture, faut que j'achète du PQ.

                Commentaire


                • Je crois que beaucoup de gens n'ont rien appris de la 1ère vague.

                  A savoir qu'une des solutions pour passer au travers de ce virus reste de se maintenir en forme, de s'obliger à vivre dehors par tous les temps, de faire attention à son alimentation et de booster son système immunitaire.

                  Je ne dis pas que c'est imparable mais ça peut aider.

                  Quand je vois des gars de 25 ans qui pèsent 150 kg avec une barquette de frites Mayo à la main m'expliquer que je dois reculer de 3 mètres car ils sont vulnérables, ça me fait sourire.

                  Bien sûr que tu peux décider de te ruiner la santé (c'est ta liberté) mais il ne faut pas imposer tes choix et leurs conséquences aux autres.

                  Le Covid 19 aura autant de suites qu'une franchise Marvel. Autant arrêter de flipper et apprendre à vivre avec. Et surtout, débranchez les médias: ils sont hyper anxiogènes (Surtout les français qui doivent être sponsorisés par les labos pharmaceutiques, pas possible autrement )

                  Quant aux décisions du gouvernement, je pense qu'ils sont un peu paumés, naviguent à vue et regardent ce que font les autres.
                  J'aime le Sabzi Dal, Port Vale, les polos Fred Perry et le secteur privé...

                  Influenceur n°1 de Lloyd.

                  Commentaire


                  • Phil68000
                    Phil68000 commenté
                    Modifier le commentaire
                    Sauf que moi, les seuls cas sérieux ou dramatiques que je connaisse (sauf une, et encore, elle ne correspond pas à ta définition ) sont des gens ultra en forme !!
                    Aucune personne à risque de mon entourage (pourtant pas spécialement protégées) ni vieux n'a eu la maladie.
                    Et je parle de 5 à 10 personnes dans chaque cas.

                    La seule chose sûre c'est que les cas graves sont peu nombreux chez les moins de 65 ans et que la seule priorité devrait être de soigner ceux-là et de "trier" et offrir du palliatif digne aux plus âgés.

                    C'est dit crûment mais bon.... ce genre de phrase est-il ne serait ce que prononcé dans leurs fameux conseils de défense ?

                  • Ron Svenson
                    Ron Svenson commenté
                    Modifier le commentaire
                    Phil68000 Comme j'ai dit: pas imparable.

                    Et même... Etre en forme te permet quand même de faire face à beaucoup de merdes attrapables.

                    Mais il est faux et illusoire de croire qu'on peut éliminer tout risque de quoi que ce soit.

                    Comme dit souvent ma belle-mère: "Va où tu veux, meurs où tu dois."

                    Beaucoup de gens craignent le Covid. Moi, c'est à ses conséquences que je me prépare depuis mars

                  • Phil68000
                    Phil68000 commenté
                    Modifier le commentaire
                    Moi, pareil que tes 2 dernières phrases. Je suis pourtant fonctionnaire mais si l'état ne peut plus me payer ou si l'inflation s'emballe, je serai baisé aussi à terme.

                • Sacré Charlie Hebdo....
                  http://m.lessentiel.lu/fr/news/monde...nkara-19834434
                  J'aime le Sabzi Dal, Port Vale, les polos Fred Perry et le secteur privé...

                  Influenceur n°1 de Lloyd.

                  Commentaire


                  • chapa-verlaire
                    chapa-verlaire commenté
                    Modifier le commentaire
                    Petit rappel face aux réactions des excités de la foi : « C'est dur d'être aimé par des cons ! »

                • Apparemment, "le jour d’après va beaucoup ressembler au jour d’avant."

                  Le Président MACRON était très affirmatif lors de son interview du 14 Juillet dernier, jour de la fête nationale. Le chef de l'Etat s'était exprimé sur l'orientation qu'il souhaitait donner à la dernière partie de son quinquennat, marqué par la crise provoquée par le Covid-19.« «Nous serons prêts»... Interrogé sur une possible seconde vague, le président de la République avait déclaré: "Oui, nous serons prêts. Maintenant on sait ce qu'on consomme de masques, de respirateurs, de curare, de médicaments. Nous avons les stocks et nous sommes approvisionnés. Nous avons à la fois les stocks et les approvisionnements qui sont sécurisés et nous avons l'organisation au plus près du terrain, qui permettrait de faire face à une recrudescence, si elle était là", a insisté le chef de l'Etat.

                  Commentaire


                  • Envoyé par Ron Svenson Voir le message

                    Quant aux décisions du gouvernement, je pense qu'ils sont un peu paumés, naviguent à vue et regardent ce que font les autres.
                    Peut-être que ce sont les français qui naviguent à vue.

                    Un tiers du corps électoral a plus de 60 ans, et ce sans tenir compte de l´abstention, auquel cas on atteint presque la moitié. Tu rajoutes les hypocondriaques et les planqués, c´est bon t´es au dessus . Le gouvernement prends des décisions DÉMOCRATIQUES, si celles-ci sont "à vue", c´est que la population n´a pas envie d´anticiper, point. La majorité des électeurs sont des rentiers à qui on promets que ces dites rentes sont garanties, même en cas de récession massive. Le gouvernement a-t-il parlé de la solidarité des fonctionnaires et retraités pour les victimes économique du confinement ? NON. Pourquoi, par ce que le corps électoral est ce qu´il est. "Solidarité" à sens unique. La position du gouvernement est cohérente et réfléchie.
                    RDV, l´année prochaine la facture va être salée, et l´argent magique n´existe pas.

                    Commentaire


                    • chris
                      chris commenté
                      Modifier le commentaire
                      @blok :

                      il 'a dit : les retraités et les fonctionnaires.

                      C'est bien connu que les fonctionnaires sont très grassement payé (bien plus que dans le privée à niveau de qualification égal) et que les retraités sont tous des rentiers avec des livrets A blindés...

                      D'ailleurs on se demande bien pourquoi il existe un minimum vieillesse...

                      franchement qu'est ce qu'il ne faut pas lire...

                    • Kibis
                      Kibis commenté
                      Modifier le commentaire
                      Oui, c'est vrai, mettons les fonctionnaires à contribution, divisons les salaires des personnels hospitaliers par 2...

                    • Maître vénéré
                      Maître vénéré commenté
                      Modifier le commentaire
                      Il n´y qu´un pourcent de retraité qui touche le minimum vieillesse, Ouin ouin la vie est trop dure pour le vieux en France. HA on me dit dans l´oreillette que les vieux on à la fois plus de patrimoine et de revenus que les actifs. Zut.
                      Ha oui les fonctionnaires, pas du tout avantagé avec la sécurité de l´emploi et l´indexation des salaire en période de catastrophe économique. Comme dit avant la "solidarité" c´est pour les autres.

                      @blork
                      Ho trois fois rien, indexation sur les actif n´en supprimant la niche de la CSG, "frais professionnel" SIC pour l´IRPP idem çà saute. Taxation du patrimoine dont en particulier les résidences secondaire, mais aussi les principales. Les maisons de 120 m2 pour un couple de papy pendant que des familles d´un statut social équivalent logent dans plus petit et plus pourri, ça suffit. Mais bon la liste est longue comme un bras. De toute façon à lire les réactions y a pas la moitié des actifs qui se rendent compte à quel point ils se font entuber.

                  • Ils n'ont qu'à confiner les personnes a risque au lieu de confiner tout le monde ...si c'est c'est option qui est choisi..
                    et surtout ils auraient pas fermé tout ces services hospitaliers comme des cons en voulant faire des économies sur la santé des gens

                    Commentaire


                    • blork
                      blork commenté
                      Modifier le commentaire
                      "Ils n'ont qu'à confiner les personnes a risque au lieu de confiner tout le monde ..."

                      Ouais enfermons les personnes fragiles pour que les autres puissent continuer à aller boire des coups tranquilles, franchement c'est bon quoi ...
                      D'ailleurs on a bien vu pendant le confinement que les vieux parqués entre vieux dans des EHPAD ont passé la première vague nickel ...

                    • Maître vénéré
                      Maître vénéré commenté
                      Modifier le commentaire
                      Cqfd......

                    • Genzô
                      Genzô commenté
                      Modifier le commentaire
                      Tout à fait Blork, l'argument "franchement c'est bon quoi" est au dessus de tout
                      Alors confinons les fragiles, pas pour que les gens aillent boirent des coups, c'est franchement réducteur d'écrire ça, mais qu'on puisse continuer de faire tourner l'économie. D'ailleurs les experts contournent toujours la réponse quand la question est posé, c'est assez effarant. Les gens en Ephad n'ont jamais été confinés puisqu'ils recevaient encore des visite jusqu'à ce qu'une décision soit prise, en y ajoutant les soignant qui rentraient chez eux et revenaient le lendemain. Faut faire les choses intelligemment.
                  Chargement...
                  X