Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par blork Voir le message
    Encore ce matin j'entendais sur France Info que les médecins veulent des assistants pour faire une partie de leur boulot (pesée, mesurage, etc.) et que ces assistants soient payés par l'Etat.
    Et en contrepartie on baisse les tarifs de consultation ou bien ?
    Non parce que payer le même tarif pour qu'une partie du boulot soit fait par quelqu'un payé par l'Etat, y a que moi que ça choque ou bien ?
    Incroyable ça. Bientôt ils vont demander à ce que l'État achète et équipe des cabinets et les loge gratuitement parce que vous comprenez c'est un investissement lourd de s'installer pour un jeune médecin.

    Il y a eu un conflit culturel intéressant peu après que ma femme soit arrivée en France (vous aurez compris qu'elle vient de Russie). Un de nos gamins était malade avec 40° de fièvre et elle m'a demandé de faire venir un docteur. Le docteur m'a dit "couvrez-le bien et venez au cabinet" et ma femme était furieuse et j'ai dû lui expliquer qu'en France les médecins se déplacent uniquement si ils ont envie et que dans les faits ils n'ont généralement pas envie. Dans son pays, quand un enfant est très malade, et accessoirement potentiellement contagieux, les médecins généralistes sont tenus de se déplacer. Parce qu'ils sont fonctionnaires et que ça fait partie de leur métier.

    Commentaire


    • De plus en France c'est difficile de trouver des médecins qui vont bosser relativement tard le soir ou les WE, ne reste que les anciens en gros. Désormais ils font des horaires "d'employé de mairie" quand ce n'est pas du mi-temps, la pénurie de généralistes doit aussi venir de là, forcément ils bossent 2 fois moins qu'avant. Comme le dit Blork, ils veulent les avantages à la fois du fonctionnariat et de leur profession libérale mais sans inconvénient.

      Commentaire


      • C’est vrai que nous avons tous les avantages: pas de congés payés, pas de droit au chômage en cas d’inactivite, 90 jours de carence en cas d’arrêt maladie.
        Et j’avais oublié que les employés de mairie bossaient entre 50 et 60 heures par semaine en moyenne...

        Alors, pas de méprise, je n’en me plains pas de mon sort, je l’ai choisi et je gagne bien ma vie en travaillant ainsi mais lire des inepties pareilles, ça me gonfle un peu...
        Mais réjouissons nous, le numerus clausus va être éliminer et tout le monde pourra faire médecine ou dentaire. On vous attend avec impatience pour bosser jusqu’à 22h comme semble vouloir nous l’imposer notre cher président!!
        Allez Nancy, pour la vie...

        Commentaire


        • L'employé de mairie était bien mis entre guillemets, c'était juste pour signaler qu'à mon avis les médecins en général font moins d'heures qu'auparavant, ceci pouvant aussi expliquer en partie une certaine pénurie. Après on peut toujours trouver des exemples et des contre-exemples bien entendu. Et ceci n'est même pas un reproche, chacun organise son emploi du temps quand c'est possible en fonction de ses envies et besoins, c'est un constat.

          Commentaire


          • Clancampbell
            Clancampbell commenté
            Modifier le commentaire
            Pas de soucis, t’inquiètes pas. C’est juste que les grandes généralités ont le don de me faire sortir de mes gonds. Il y a des brebis galeuses dans tous les domaines et j’accepte mal d’être mis dans le tas quand je pense faire mon devoir honnêtement.

            On fait probablement moins d’heures qu’au siècle dernier mais qui accepterait aujourd’hui de bosser de 8h à 22h au détriment de sa vie de famille?
            Il faut aussi signaler qu’à l’epoque les femmes ne travaillaient pas ou peu et faisait tourner la maison, s’occupait des enfants pendant que monsieur bossait.
            Même les femmes de médecin bossent aujourd’hui (et c’est tant mieux). J’emmène mes enfants à l’école (plutôt à la garderie car l’ecole ouvre trop tard par rapport à mon cabinet), je fais les courses, j’aide au ménage... Je ne demande pas de médaille hein, je suis content de le faire!
            Sans compter que la demande de soins a augmenté également.

            Bref, on n’est pas malheureux mais on n’est pas dans la soie non plus... ;-)

        • Ça dépend beaucoup des spécialités, non ? Quand je veux voir un généraliste ou un dentiste j'ai pas trop de problème. Le pédiatre de mes gamins me fait toujours une place dans la journée en cas d'urgence. Par contre, quand il s'agit de voir un ORL ou un ophtalmo c'est tout de suite moins drôle, surtout si tu veux payer le tarif sécurité sociale.

          En ce qui me concerne ma prochaine visite chez l'ophtalmo ça se fera probablement à l'étranger, comme ça je pourrais peut-être me faire faire des lunettes adaptées à la pratique du vélo sans avoir à vendre un des mes organes. Là on change un peu de sujet mais entre la pénurie des ophtalmo et les tarifs des oculistes et du téléphone on se fait un poil enfler en France.

          Commentaire


          • Clancampbell
            Clancampbell commenté
            Modifier le commentaire
            Remarque très juste, on manque surtout de certaines spécialités.

        • https://www.bfmtv.com/societe/le-top...9-1529609.html

          Euh ... non rien.

          Commentaire


          • *saladetomateoignon*
            Modifier le commentaire
            Adam est autant biblique comme tu dis que Musulman.

          • *saladetomateoignon*
            Modifier le commentaire
            Moi ce qui me fait "rire" c'est l'excuse bidon de BFM pour justifer le sujet.

          • michka
            michka commenté
            Modifier le commentaire

        • Mouais mais en même temps Harley t'habites pas là-bas et si tu y vivais, tu ferais tout ton possible pour te barrer de là donc bon fastoche. Oui c'est gratuit car je n'en sais rien mais je fais une supposition qui me semble la plus crédible.

          Si tu veux un autre endroit : Marseille et ses environs.
          Ma fille est née à Salon de Provence il y a 6 ans (pas l'endroit le plus craignos du coin), la maternité à la sortie nous avait filé un fascicule indiquant notamment les statistiques des 5 prénoms (féminins et masculins) les plus donnés l'année précédente dans cette même maternité. De mémoire les classiques Lucas, Louise, Eva ...
          3 ans plus tard naissance de mon fils dans cette même maternité et même fascicule. Sauf que là les prénoms avaient déjà pas mal évolué niveau origine avec notamment en 2ème position chez les garçons un de tes prénoms préférés (Mohamed) et chez les filles idem (enfin je en sais plus quels prénoms exactement).

          Bon pour la naissance de ma 2ème fille l'année dernière à Bruxelles, c'est encore le level méga-supérieur, un truc de dingue

          Enfin bref à la limite on peut s'en foutre et ne voir aucun côté négatif, y voir au contraire du positif ou s'en foutre royalement. Ce n'est pas ça mon problème aujourd'hui. Non mon problème c'est quand on essaie de me faire croire que la population ne change pas ou quasi pas.

          Commentaire


          • Envoyé par Rhadamanthe Voir le message
            Non mon problème c'est quand on essaie de me faire croire que la population ne change pas ou quasi pas.
            Genre en trois ans il y aurait une invasion de sarazins c'est ça ? J'ai pas non plus envie qu'on essaie de me faire croire que la population change sur la base d'observations anecdotiques.

            Commentaire


            • Oui c'est sûrement un fantasme après tout.

              Commentaire


              • Rhadamanthe
                Rhadamanthe commenté
                Modifier le commentaire
                Pas faux, il y a 15 jours j'ai pris le RER B et j'ai eu l'impression de me méfier.

              • michka
                michka commenté
                Modifier le commentaire
                Parfait. Quand tu prends le tram à Nancy tu pourrais conclure des trucs de tes impressions aussi mais comme toi je me méfie.

              • Le Dabe
                Le Dabe commenté
                Modifier le commentaire
                Allez à Nancy près de la place Maginot ou au Saint Seb et vous verrez comme ça a changé. Celles et ceux qui disent le contraire sont des menteurs

            • Suffit de regarder autour de soi. "ILS" sont partout !

              Commentaire


              • tintin7
                tintin7 commenté
                Modifier le commentaire
                Par contre toi, t'es nulle part.

            • Envoyé par Rhadamanthe Voir le message
              Mouais mais en même temps Harley t'habites pas là-bas et si tu y vivais, tu ferais tout ton possible pour te barrer de là donc bon fastoche. Oui c'est gratuit car je n'en sais rien mais je fais une supposition qui me semble la plus crédible.

              Si tu veux un autre endroit : Marseille et ses environs.
              Ma fille est née à Salon de Provence il y a 6 ans (pas l'endroit le plus craignos du coin), la maternité à la sortie nous avait filé un fascicule indiquant notamment les statistiques des 5 prénoms (féminins et masculins) les plus donnés l'année précédente dans cette même maternité. De mémoire les classiques Lucas, Louise, Eva ...
              3 ans plus tard naissance de mon fils dans cette même maternité et même fascicule. Sauf que là les prénoms avaient déjà pas mal évolué niveau origine avec notamment en 2ème position chez les garçons un de tes prénoms préférés (Mohamed) et chez les filles idem (enfin je en sais plus quels prénoms exactement).

              Bon pour la naissance de ma 2ème fille l'année dernière à Bruxelles, c'est encore le level méga-supérieur, un truc de dingue

              Enfin bref à la limite on peut s'en foutre et ne voir aucun côté négatif, y voir au contraire du positif ou s'en foutre royalement. Ce n'est pas ça mon problème aujourd'hui. Non mon problème c'est quand on essaie de me faire croire que la population ne change pas ou quasi pas.
              Je lisais un article dans the Guardian qui disait qu'en Angleterre le prénom qui est arrivé en tête est aussi Mohamed (sous des orthographes différentes). J'avoue que ça m'a surpris.
              https://qz.com/1082778/popular-baby-...es-not-oliver/

              D'un autre côté, peut-être que la gamme de prénoms arabes est moins élargie que celle des prénoms 'british' et ça pourrait donc expliquer pourquoi il y a tant de garçons qui s'appellent 'Mohamed'.
              Dernière modification par tintin7, 25 septembre 2018, 00h41.

              Commentaire


              • michka
                michka commenté
                Modifier le commentaire
                Je ne suis dit exactement la même chose.

              • blork
                blork commenté
                Modifier le commentaire
                Ou en fait comme c'est le prénom du prophète et que c'est une sorte de tradition de donner ce prénom au premier garçon...
                Un peu comme les occurrences de Jean, Luc ou Paul parmi les cathos. Alors que Judas bizarrement fait vachement moins recette...

            • En France, le prénom Enzo cartonne depuis des années...
              Alors, c'est le retour de l'empire Romain ou juste la Camorra qui s'installe dans le Poitou ?
              Plus sérieusement, je pense qu'il faut pas trop se baser sur les prénoms des bébés pour se donner une image réelle de la France...
              Certaines personnes sont des loutres, et d'autres des cailloux....
              (Sheldon Cooper BBT)

              Commentaire


              • Fait-on le même foin avec tous les Ethan, Liam, Nolan, Jade, Mia, Enzo, Timéo, Lina, etc. ?
                Et avec mon prénom d'origine hébraïque que tout le monde voit comme américain, le prénom d'origine gaélique de ma fille et notre nom de famille italien, je me demande bien à quel point je fais honte à la France d'Eric (prénom scandinave) Zemmour (l'olivier en berbère).

                Tiens sinon un des arguments de Zemmour est : "Un prénom français, c'est un prénom chrétien, cela vient d'une loi établie par Bonaparte et abrogée en 1993".
                Pas très chrétien Eric comme prénom pourtant... Bref...

                Que dit cette loi du 1er avril 1803 (abolie en 1993 donc) en fait ?

                « A compter de la publication de la présente loi, les noms en usage dans les différents calendriers, et ceux des personnages connus de l'histoire ancienne, pourront seuls être reçus, comme prénoms sur les registres de l'état civil destinés à constater la naissance des enfants ; et il est interdit aux officiels publics d'en admettre aucun autre dans leurs actes »

                Il n'est absolument pas question de prénoms chrétiens mais de prénoms DES différentS calendrierS ET de l'histoire ancienne.
                D'ailleurs à cette date, nul calendrier "chrétien", mais un calendrier révolutionnaire puisqu'en fait cette loi date du 11 Germinal an XI. Calendrier abrogé en 1806.
                Du coup Agamemnon ou Ramsès ça passe en fait.

                Et cette loi visait en fait surtout les Juifs dans un antisémitisme d'Etat avec des officiers d'état-civil qui francisaient les noms des citoyens juifs.

                Tout ça me rappelle une de mes cousines qui s'est prénommée Claire pendant 15 jours parce que dans les années 90 un officier d'Etat-Civil de la mairie de Toulon (je vous laisse deviner qui dirigeait la ville) trouvait que le prénom choisi par ses parents n'était pas un prénom recevable car pas français. Et ce n'était pas Mohamed...
                Être ou ne pas être, telle est la question, sinusoïdale, de l'anachorète... hypocondriaque...

                Commentaire


                • Alestorm
                  Alestorm commenté
                  Modifier le commentaire
                  Je crois qu'on a le même prénom du coup...

              • Ce n'est pas une question de faire du foin. Je m'en tape des propos de Zemmour puisque vous partez là-dessus. Chacun appelle son gamin comme il veut.
                Enfin bon que voulez-vous, vous ne voulez pas reconnaître qu'il y a un changement significatif en tout cas pas anecdotique de type de population.
                Et encore une fois sans jugement de valeur, juste constater.
                Dernière modification par Rhadamanthe, 25 septembre 2018, 01h19.

                Commentaire


                • Pour les anciennes vagues d'immigration, si on prend la main d'oeuvre cherchée pour aller travailler dans les mines. Donc ces étrangers installés en France, côtoyant les autochtones au quotidien, au boulot, au bistrot, au foot, les enfants à l'école etc. Leurs enfants du même coup nés français de parents italiens, algériens ou autres avaient ou des prénoms du calendrier français, ou des prénoms de l'origine d'un ou des deux parents.
                  Il y avait cette assimilation établie avec le fait d'être dans cet environnement, et aussi pensée facilitée pour les enfants en donnant un prénom français. Ca n'empêchait pas les italiens par exemple de se retrouver au bistrot tenu par l'italien, etc. Et c'est complètement normal, au même titre que les français qui aujourd'hui partent en Australie ou à Hong Kong, bien que côtoyant également les locaux, aiment aussi parfois se retrouver entre français expatriés, manger français et non la cuisine locale tous les jours, et peuvent aussi donner des prénoms français à leurs enfants, etc.

                  Le choix d'un prénom est donné au feeling, si tous les David étaient appelés ainsi parce qu'il y a un lien avec le judaïsme, je serais fortement étonné lol. Tout comme il y a certains prénoms arabes ou autres qui sont donnés par des couples n'ayant pas d'origine. Après, outre le feeling, il y a bien entendu le conditionnement, comme pour la plupart des autres choses.
                  Si on prend en exemple une cité française, qui pourrait exister n'importe où, où la plupart voire la quasi totalité de la population est française d'origine magrébine, que ces personnes vont à l'école, puis au collège, puis au lycée de la cité, donc exclusivement entre eux, peuvent se retrouver dans les lieux de vie, au club de foot, exclusivement entre-eux, où des enfants français, de "sang" d'origine des parents, vont se marier et avoir des enfants avec des personnes de cette même cité, cela crée forcément un conditionnement différent du couple magrébin qui va pouvoir aller habiter à Paris centre, ou dans un village de province. Et cela débouche forcément sur des statistiques de prénoms différentes selon les endroits où vivent ces personnes (à proportion égale bien entendu).

                  Donc ça me semble juste de dire que les anciennes vagues d'immigration se sont mieux assimilées aux locaux, à la culture locale, parce que l'environnement et donc le conditionnement n'a pas été le même avec les vagues suivantes. Et c'est ça qui détermine complètement le plus profond de chaque personne, ses pensées, son comportement, sa façon de parler, et tout ce qui compose la vie de tous les jours, et donc forcément les prénoms favoris et donnés aux enfants. Ce n'est pas le fait d'avoir du sang camerounais marocain, ou polonais, c'est juste cet environnement, il n'y a rien d'inné à part de fait de respirer et que la grande machine qu'est le corps humain se mette en route.

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X