Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • https://france3-regions.blog.francet...O7wA9DuqdPSSoE

    Les gens sont vraiment cons...
    Au passage, la photo illustre bien ce qu'on voit sur les réseaux sociaux : ils ne savent pas écrire 3 mots sans faire de faute.
    Dernière modification par Alestorm, 19 November 2018, 19h28.

    Commentaire


    • michka
      michka commenté
      Modifier le commentaire
      Tu fais du racisme anti-pauvre, ou anti-"France périphérique" et c'est intolérable

    • Alestorm
      Alestorm commenté
      Modifier le commentaire
      Oh non pitié pas ça !

  • De toute façon, 1 mort pour de l'essence….


    Mais bon, derrière ça, c'est pas l'essence le problème….. Si les Gil & John font des fautes d'orthographe et du racisme anti-journaliste primaire, ça veut juste dire que ce sont 1) des pauvres 2) des citoyens "décitoyennisés" . En 1965, un ouvrier sans le sou, il adhérait au syndicat, faisait une bonne grève ou une bonne manif de temps et votait PCF. Aujourd'hui, la plupart de ces mecs ne croient plus en rien, se sentent représentés par aucun parti politique et - pour revenir à leur orthographe déficiente - prouvent par celle-ci l'échec de la politique éducative depuis des décennies. Parce qu'en 1960, une bonne partie de la classe ouvrière avait sont certif et n'aurait jamais oublié le "s" de "tu nous pompes".

    Et si l'échec d'une politique publique se voit si bien dans un domaine précis, pas de raison que cet échec ne soit pas patent aussi dans pas mal d'autres domaines. Je pense vraiment qu'on a des élites de plus en plus isolées dans leur monde et qu'elles commencent à se retrouver avec, sur les bras, les emmerdes type 1788 qu'elles méritent.

    Par ailleurs, qu'il y ait des tas de cons dans les gilets jaunes, pas étonnant. A partir du moment où tu regroupes des gens de tous horizons, sans mot d'ordre, leader ni "éthique" précise, tu t'exposes clairement à ce que ça soit les plus braillards simplistes qui donnent le ton.

    Commentaire


    • La vie est-elle vraiment difficile en France? Le niveau de vie des Français est-il vraiment en baisse ces dix ou vingt dernières années? Je précise que ce sont de vraies questions auxquelles je n'ai pas la réponse. Aucune intention de provoquer qui que ce soit mais puisque je n'habite plus en France j'ai parfois du mal à m'y retrouver.

      J'étais à Nancy il y a quinze jours et je n'avais jamais vu les restos, les cafés si remplis et les magasins si pleins également. Quant aux caisses qu'on voit sur la route, plus de traces de vieilles bagnoles bien pourries qu'on garde 20 ans avant d'envoyer à la casse. C'est vraiment de plus en plus difficle ou est-ce que les gens veulent toujours plus et le dernier iPhone sinon ils passent par la case crise de nerfs?

      Et nos retraités? On leur a vraiment fait les poches et vidé le porte-monnaie?
      Dernière modification par tintin7, 20 November 2018, 22h06.

      Commentaire


      • nancy54200
        nancy54200 commenté
        Modifier le commentaire
        Oui les retraite en ont vraiment marre... La vie augmente de façon incroyable alors que les retraites n'augmentent pas... Beaucoup de retraite n'arrive plus à vivre décemment. Alors qu'ils ont bossé toute leur vie..

        Et non on ne peut pas dire que la vie est difficile en France...Dans la grande majorité .. Pour l'instant mais ça le devient de plus en plus c' est ca qui est inquiétant
        Dernière modification par nancy54200, 20 November 2018, 22h22.

      • Phil68000
        Phil68000 commenté
        Modifier le commentaire
        Je vais te répondre d'une façon partielle et qui devrait te parler. Je suis fils d'une instit et moi-même prof des écoles. Etant donné comme ma mère râlait dans les années 80, quand elle avait 40 ans ("c'est psychologique, je ne dépasse pas les 10 000 F par mois, instit, c'est mal payé !"), je m'étais promis dans mes objectifs d'études de ne pas faire instit, mais au minimum prof. Je ne devais pas être le seul puisque à cette époque, on a créé le statut de prof des écoles, aligné en paye sur celui des profs certifiés, et ça m'a bien arrangé : je faisais des études "hybrides" permettant mal d'enchaîner directement sur un CAPES et bien que tenté par l'enseignement (et surtout ses vacances !), je n'avais qu'une appétence très limitée pour les adolescents.

        20 ans après, moi-même quadra, je me suis amusé à aller sur le site de l'INSEE. J'y ai converti mon salaire en euros constants et quelle ne fut pas ma surprise de constater que - officiellement prof - j'avais un niveau de vie réel pas franchement supérieur à celui de ma mère vers 85. En clair, un prof est déclassé par rapport à cette époque-là et c'est typique du malaise actuel des classes moyennes.

        Je pense que c'est la faute à l'immobilier et - justement - au prix des bagnoles. Plus deux trois autres trucs.

        Seulement, tout ça, c'est relatif :

        - un petit plus dans mes revenus (un bon plan de logement pas cher, un coup de pouce salarial type changement d'échelon ou alignement des prof des écoles sur les indemnités du secondaire, etc...) et tout de suite, ça devient franchement confortable.

        - Les bagnoles sont chères (je pense que les primes à la casse, les malus et le contrôle technique ont beaucoup joué) mais aussi infiniment plus performantes. J'ai une Kia Picanto de finition moyenne. En gros, c'est l'équivalent (en gamme) d'une Renault 5 de 1985. C'est plus cher. Mais rien à voir : confort, silence, clim, etc... Conso faible (5,6 l de SP95 E10, ça va !)

        - On dépense "presque sans s'en rendre compte, c'est des charges fixes" pour des trucs démentiels du point de vue technologique quand on y pense. Un smartphone pas super évolué te fait l'équivalent d'un walkman, d'un magnétoscope, d'un ordi niveau Windows 95, d'une télé 27 chaines, etc... La même chose en 1985 ? Un container et 5 briques !! Dans mes souvenirs, on payait 60 F (9 €) pour l'abonnement de base au téléphone fixe (à fil de merde !) et pas cher en local, mais ça montait très vite dans les tours, niveau consommation, dès que tu appelais une autre région. Et le minitel, je te dis pas les factures !


        Je comprends ton questionnement, Tintin 7. Cet été, en vacances en Andalousie, j'ai été scotché ! C'est la région espagnole la plus pauvre. le chômage y dépasse 25 %. Les bagnoles (pas pourries !) montrent que les gens ont moins de fric que en France. Pourtant, tout le monde a la banane, t'es bien reçu, etc... Quelques pistes de réflexion : y'a les mêmes Auchan, mais les prix sont 1/3 moins chers (sauf le jamon, caramba !!!), la Guardia Civil donne un sentiment de sécurité pas désagréable (ils font un peu peur aussi….) et, sur les plages, le grand kif, c'est de venir à 15 constituer une sorte de village familial de parasols et de glacières (la glacière, c'est THE objet andalou !) étalé sur 4 ares et 3 générations. Ils ont peut-être un mode de vie plus sympa et traditionnel que nous on a perdu….

      • tintin7
        tintin7 commenté
        Modifier le commentaire
        Merci beaucoup, Phil.Très instructif ce post.

    • On demande toujours au peuple de faire des efforts .. Quand nos politique n'en font aucun.... Qu'ils montrent l'exemple déjà .. On en est loin
      Pleins le cul de se faire saigner..... Sur que si. On ne dit rien........... Les français en ont en marre et le font savoir.. Stop

      Commentaire


      • Envoyé par tintin7 Voir le message
        La vie est-elle vraiment difficile en France? Le niveau de vie des Français est-il vraiment en baisse ces dix ou vingt dernières années? Je précise que ce sont de vraies questions auxquelles je n'ai pas la réponse. Aucune intention de provoquer qui que ce soit mais puisque je n'habite plus en France j'ai parfois du mal à m'y retrouver.

        J'étais à Nancy il y a quinze jours et je n'avais jamais vu les restos, les cafés si remplis et les magasins si pleins également. Quant aux caisses qu'on voit sur la route, plus de traces de vieilles bagnoles bien pourries qu'on garde 20 ans avant d'envoyer à la casse. C'est vraiment de plus en plus difficle ou est-ce que les gens veulent toujours plus et le dernier iPhone sinon ils passent par la case crise de nerfs?

        Et nos retraités? On leur a vraiment fait les poches et vidé le porte-monnaie?
        C'est très compliqué de répondre sans être long et sans tomber dans les raccourcis.
        Pour répondre à la question sur les retraités on va dire qu'ils sont une des (sinon la) catégories préférentiellement mise à contribution par l'actuel gouvernement à travers la hausse de la CSG et la non indexation de l'augmentation des pensions sur le coût de la vie alors que dans le même temps le même gouvernement supprime l'ISF (reste l'IFI mais ça représente un très gros cadeau pour les plus aisés à fortiori quand ils n'ont pas ou peu d'immobilier dans leur patrimoine), et le problème est qu'il n'y a pas de différenciation et que ceux qui touchent les plus petites retraites sont impactés de la même manière que ceux qui touchent des pensions plus confortables.
        Pour le reste je ne pense pas du tout que les gens qui participent au mouvement actuel soient des pauvres (d'ailleurs les plus pauvres n'ont pas de bagnoles en général), ce sont plutôt des gens qui sont dans la catégorie un peu au dessus et qui ont peur de se trouver "déclassés" et de rejoindre justement les rangs des pauvres, ce sont aussi souvent des gens qui vivent à l'écart des villes et n'ont pas vraiment d'autres moyens de venir en ville (travailler, venir chez le médecin, à l'hopital ou autre chose qu'on ne trouve plus là où ils vivent), ce qui est inévitable quand on supprime un certain nombre de services publics ou autres de ces lieux et qu'en même temps il n'y a pas de moyens de transports alternatifs à la voiture (puisque parallèlement on supprime plein de petites lignes de chemin de fer par exemple).
        Perso je ne me reconnais pas dans ce mouvement pour un certain nombre de raisons mais je pense comprendre ce qui le motive : les raisons que je viens d'exposer et bien d'autres , ça agglomère je pense tout un tas de ras le bol (différents et peut-être parfois contradictoires) et de gens qui ont très souvent en commun de ne pas ou plus se reconnaitre dans des partis politiques ou des organisations syndicales.
        Je pense qu'on peut rajouter à ça (ça a été évoqué dans un reportage à Dole par un organisateur et je crois que c'est d'une manière générale bien présent) le mépris ressenti par beaucoup de la part de l'actuel président à travers un certain nombre de ses déclarations.
        Un truc par rapport à l'augmentation des taxes sur le gas-oil qui a été pour beaucoup de participants un déclencheur même si ce n'est pas le seul "ras le bol" exprimé : perso j'ai toujours trouvé anormal que le gas-oil soit moins taxé que l'essence donc sur le fond ça ne me dérange pas, mais le problème est qu'on a expliqué aux français pendant des décennies qu'il fallait acheter des véhicules diesels et qu'aujourd'hui on fait en sorte que ça coute à ceux qui en ont sans qu'ils aient les moyens d'en changer pour la plupart de ceux qui manifestent et sans proposer d'alternatives crédibles, pour moi c'est une mesure nécessaire (mais très loin d'être suffisante comme Bobo l'avait dit plus avant dans ce même topic, on culpabilise l'individu alors qu'il est loin d'être le principal responsable des gros problèmes écologiques en cours et à venir) pour la transition écologique sauf qu'il faut la préparer et faire en sorte que ça ne revienne pas à un "matraquage" de gens qui ont des moyens modestes.
        Dernière modification par jello b, 21 November 2018, 19h44.
        Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien.
        My name is Icosaèdre musclé, but call me Hugues !
        Tu t'es vu sans Cabu ?

        Commentaire


        • tintin7
          tintin7 commenté
          Modifier le commentaire
          Merci. 10 carac.

      • Un autre point, on parle de taxes pour la transition écologique, mais j'aimerais bien avoir une traçabilité de l'argent issue de cette taxe. Actuellement en milieu rural, il n'y a pas d'alternative moins polluante que le diesel. Que ce soit l'essence ou l'électrique, ces 2 alternatives sont au moins aussi polluantes voir plus.

        L'autre point est que dans le monde rurale, on ne voit pas où va l'impôt car il n'y a plus de service public (Bureau de Poste, Hôpitaux, médecin, transport, école, zone blanche pour la téléphonie ou le haut débit etc....).
        Qui subit la limitation à 80 km/h? Qui n'a pas les moyens d'habiter proche de son travail en ville et doit faire 30 km matin et soir avec sa voiture etc...
        Petite dédicace à JR :

        Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner.
        Napoléon Bonaparte.

        Commentaire


        • Je rejoins complètement jello b et Coli142, j'ai exactement le même ressenti sur la chose.
          J'ai entendu ce matin que 75% des français vont dépenser de l'argent vendredi pour le black friday. Je pense que ça montre bien la fracture avec les 25% restants...
          Dernière modification par Alestorm, 21 November 2018, 09h16.

          Commentaire


          • Par rapport à ce qui transparait à travers certaines remarques, je dirais que oui, les pauvres français sont mieux lotis que ceux du Niger par exemple. Mais si on veut comprendre leur frustration, il faut aussi imaginer ce qu'on ressent quand sa situation se dégrade et qu'on n'a plus accès à ce qu'on avait l'habitude d'avoir. C'est un peu comme si on nous disait qu'on n'a pas le droit de râler qu'on va descendre en N1 parce qu'il y a des clubs qui sont directement descendus en N3 ou on déposé le bilan.

            Par ailleurs, je rejoins complètement jello b. Il faut aussi comprendre la frustration des gens qui pour certains en chient de plus en plus par rapport au sentiment de mépris qu'ils ressentent. Déjà qu'on les traite de débiles ou de fachos si ils votent FN (je précise que je suis à l'opposé du FN sur le spectre politique, mais quand je veux convaincre quelqu'un j'évite de l'insulter), en plus on leur explique de manière condescendante que la France se relève et que le pouvoir d'achat augmente alors qu'ils constatent que le leur s'érode. Et sur le gasoil on les fait raquer en les culpabilisant pour avoir des vieilles bagnoles polluantes tandis que de l'autre côté ils apprennent que le kérosène des avions n'est pas taxé et que les transporteurs routiers reçoivent un chèque du Trésor public en fin d'année pour leur rembourser une partie des taxes sur le gasoil. À un moment donné, quand on se fout de la gueule des gens il faut pas s'attendre à des réactions intelligentes.

            Commentaire


            • Bonjour à tous. Que nous ayons une voiture « Diesel » ou non, un chauffage au fuel ou autre…, voici une analyse démontrant que nos politiques (dont les "écolos", qui sont sans doute les seuls à être sincères sur le sujet) nous font du spectacle.

              La paranoïa du DIESEL ne concerneque les automobiles ! Les Poids lourds, Autocars, Navires, sont exclus ! Juste pour situer le degré de paranoïa des plus virulents détracteurs du véhicule DIESEL, il faut leur révéler les données de l’industrie maritime qui a démontréqu'en considérant la taille des moteurs et la qualité du carburant utilisé, les 15 plus gros navires-cargos du monde polluent autant que l’ensemble des 760 millions d’automobiles de la planète. Vous savez, ces porte-conteneurs qui nous alimentent en produits que l’on fabriquait dans nos usines délocalisées,aujourd’hui,i ls brûlent chacun 10.000 tonnes de carburant pour un aller/retour entre l’Asie et l’Europe. Ces malheureux 15 navires font partie d’une flottille de 3.500, auxquels il faut ajouter les 17.500 tankers qui composent l’ensemble des 100.000 navires quisillonnent les mers. Pour ne pas quitter le domaine maritime, rappelons que la flotte de plaisance française est d’environ 500.000 unités, dont 5.000 yachts de plus de 60 mètres,et que le plus moyen de ceux-ci brûle environ 900 litres de fuel en seulement une heure, alors que les 24 % de foyers français qui se chauffent au fioul ont du mal à remplir leur cuve pour l’hiver. Pour continuer sur le chemin de la schizophrénie paranoïde, prenons en compte toute la flottille de pêche et les 4,7 millions de poids lourds en transit àtravers la France. Les milliers d’avions qui sillonnent le ciel et dont la consommation par passager et par km parcouru est 3 fois plus nocive pour le climat que l’automobile. Pour compléter cette petite fable, n’oublions pas l’indispensable domaine agricole où la consommation moyenne d’énergie est de 101 litres de fuel par hectare.

              Mais pas d’affolement, on va certainement sauver la planète en collant une nouvelle taxe sur les seuls véhicules DIESEL … et affaiblir un peu plus notre industrie automobile, ce qui augmentera le chômage dans la foulée.… Comme vous le savez bien,en payant une TAXE sur le gas-oil, celui-ci ne polluera plus… sauf si vous estimez qu’on vous prend vraiment pour des idiots. Les "journaleux" seraient ils achetés par le pouvoir pour nous laver le cerveau ???

              Commentaire


              • Ce qui est gênant, c'est qu'on mélange tout. Le CO2, les particules fines, les émissions absolues et relatives.

                Sur les particules fines, déjà, c'est clair : les super-tankers polluent plus que toutes les bagnoles réunies.

                Par contre le CO2 (quand même le cœur du problème) ? En tonne/km, le transport maritime est beaucoup plus vertueux que le routier, c'est prouvé (article dans le Monde y'a pas longtemps, vu sur Facebook). le souci, c'est que c'est une donnée relative. En émissions absolues, vu le nombre de tonnes transportées et les distances parcourues, on arrive à combien de CO2 relâchés par les bateaux, en tout ? Ca, je n'arrive pas à avoir de réponse précise.

                Et même avec une réponse précise, il faudrait faire la part de :

                - ce qu'on ne peut transporter que par bateau (cacao….)

                - ce qui provient de la mondialisation depuis 30 ans (jouets chinois) et que donc, on peut éventuellement remettre en cause

                - ce qui pourrait passer par des nouveaux délires technologiques, type TGV Pékin-Moscou-Londres, voire Terre de Feu-Mexique-Alaska-Pékin (avec tunnel sous le détroit de Béring). Pas si délire, il paraît que des Chinois s'y intéressent sérieusement….

                Je trouve dommage que le débat se focalise sur le noyautage FN, les incidents et l'avenir politique de Manu au lieu de parler de ça. On prend comme d'hab les Français pour des enfants au lieu de les inviter à réfléchir.

                Et au fait, quid de l'éthanol ? On a des hectares de Guyane, on ne pourrait pas y faire pousser de la canne à sucre ? Et convertir des véhicules essence à l'éthanol, c'est pas super coûteux.

                Commentaire


                • Kibis
                  Kibis commenté
                  Modifier le commentaire
                  Tout à fait d'accord avec ton propos même si je pense qu'on a, chacun dans son coin, une petite responsabilité sur la façon dont on consomme. Je ne suis pas parfait, loin de là, j'ai un samsung et ma chère et tendre un huawey, mais j'essaye globalement de consommer raisonné. Un exemple tout bête : je regarde la provenance des fruits et légumes. Quand je lis Chli, Argentine ou Afrique du Sud, sauf à me prouver que les denrées sont acheminées à dos de bouricot, je m'abstiens et je privilégie les origines françaises ou italiennes. J'évite aussi les trucs espagnols mais là c'est par goût. Les tomates ont la même saveur que celles produites aux Pays Bas c'est à dire aucune. Pas étonnant quand on voit les modes de production hors sol. Bref, ces produits sont transportés dans ces fameux bateaux. Ne les achetons pas, il y aura moins de bateaux sur l'océan.

                • Harley Quinn
                  Harley Quinn commenté
                  Modifier le commentaire
                  Comment ça nos tomates ont pas de goût ??

              • Envoyé par michka Voir le message
                Par rapport à ce qui transparait à travers certaines remarques, je dirais que oui, les pauvres français sont mieux lotis que ceux du Niger par exemple. Mais si on veut comprendre leur frustration, il faut aussi imaginer ce qu'on ressent quand sa situation se dégrade et qu'on n'a plus accès à ce qu'on avait l'habitude d'avoir. C'est un peu comme si on nous disait qu'on n'a pas le droit de râler qu'on va descendre en N1 parce qu'il y a des clubs qui sont directement descendus en N3 ou on déposé le bilan.
                C'est exactement ça.
                Tout est relatif.

                Commentaire


                • Envoyé par Coli142 Voir le message
                  Un autre point, on parle de taxes pour la transition écologique, mais j'aimerais bien avoir une traçabilité de l'argent issue de cette taxe. Actuellement en milieu rural, il n'y a pas d'alternative moins polluante que le diesel. Que ce soit l'essence ou l'électrique, ces 2 alternatives sont au moins aussi polluantes voir plus.

                  L'autre point est que dans le monde rurale, on ne voit pas où va l'impôt car il n'y a plus de service public (Bureau de Poste, Hôpitaux, médecin, transport, école, zone blanche pour la téléphonie ou le haut débit etc....).
                  Qui subit la limitation à 80 km/h? Qui n'a pas les moyens d'habiter proche de son travail en ville et doit faire 30 km matin et soir avec sa voiture etc...
                  Pas d'accord sur le fait que le diesel ne pollue pas plus que l'essence ou l’électrique, il est vrai qu'on commence à soulever la question des batteries pour l’électrique mais en période d'utilisation l’électrique ne pollue pas ou peu tout comme l'essence pollue moins que le diesel même si les constructeurs qui font du diesel essaient de nous faire croire le contraire, le dieselgate c'est bien une tricherie de ces fabricants sur les émissions polluantes de leurs diesels.
                  Cela dit il est vrai que ne s’intéresser qu'aux voitures particulières diesels et pas aux poids lourds, aux autocars et au transport aérien c'est du foutage de gueule.

                  D'accord pour le reste, beaucoup d'organismes soulignent que ces taxes (dites) sur la transition écologique ne seront pas affectées à cela en totalité; et on peut étendre ce que tu dis du monde rural aux petites villes qui sont confrontées aux mêmes problématiques que le monde rural (disparition des services publics, des transports en commun, etc)
                  Dernière modification par jello b, 21 November 2018, 19h41.
                  Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien.
                  My name is Icosaèdre musclé, but call me Hugues !
                  Tu t'es vu sans Cabu ?

                  Commentaire


                • Je ne sais pas si le pouvoir d'achat diminue ou pas.
                  En fait, un des problèmes dans tout ça c'est la sinistrose entretenue à juste titre parfois, mais à mes yeux bien souvent c'est de la désinformation comme tous ses messages bidons sur l'augmentation du prix des pommes de terre

                  Hier je discutais avec un copain justement sur ce sujet du pouvoir d'achat.
                  Il me disait qu'il se prenait il y a quelques années des réflexions de ses collègues, parce qu'un cuisinier qui joue au golf ça n'existe pas (sous-entendu le golf c'est trop cher pour un cuisto).
                  Et lui, rétorquais à ses collègues que contrairement à eux il ne fumait pas et qu'il avait effectivement pour passion le golf mais que lui n'avait pas 2 quads dans son garage (ce qui était le cas d'un de ses collègue) et qui s'il arrêtait de fumer et qu'il ne cramait pas de l'essence pour faire du quad il aurait probablement aussi les moyens de jouer au golf.

                  Tout ça pour dire que moi je me méfie de ceux qui me disent qu'ils n'arrivent pas à joindre les deux bouts mais qui ont des Iphone, qui changent de bagnole plus souvent que moi, etc.
                  En fait c'est une question de priorités.

                  J'ai lu dans un commentaire "On dépense "presque sans s'en rendre compte, c'est des charges fixes" pour des trucs démentiels du point de vue technologique quand on y pense. Un smartphone pas super évolué te fait l'équivalent d'un walkman, d'un magnétoscope, d'un ordi niveau Windows 95, d'une télé 27 chaines, etc... La même chose en 1985 ? Un container et 5 briques !! Dans mes souvenirs, on payait 60 F (9 €) pour l'abonnement de base au téléphone fixe (à fil de merde !) et pas cher en local, mais ça montait très vite dans les tours, niveau consommation, dès que tu appelais une autre région. Et le minitel, je te dis pas les factures !"

                  En 1996, un abo FT coutait 52FF et les communications locales c'était 0,74FF pour 3 minutes en tarif plein.
                  52FF de 1996 c'est 10,45€ de 2017.
                  Le cout moyen d'un forfait de téléphone aujourd'hui c'est 18€ par mois.
                  A ce prix là vous aviez en moyenne en 1996, un abonnement FT + 2h30 de communication au tarif plein.
                  Sauf qu'à l'époque il n'y avait qu'une ligne de téléphone par foyer. Aujourd'hui combien de portables par foyer ?

                  Alors bien sur il faut vivre avec son temps, les nouvelles technologies font partie de notre monde, etc.
                  Mais elles ont aussi un coût et comme d'autres dépenses, que l'on a aujourd'hui tandis qu'on ne les avait pas hier, elles contribuent à impacter notre revenu disponible et ça peut expliquer en partie le sentiment de perte de pouvoir d'achat.
                  Être ou ne pas être, telle est la question, sinusoïdale, de l'anachorète... hypocondriaque...

                  Commentaire


                  • Le fameux "sentiment" Blork ! Comme celui d'insécurité. ah ah.
                    J'ai envie de te dire que c'est presque la seule chose qui compte.
                    Un mec qui a froid, t'auras beau lui dire thermomètre à l'appui qu'il fait chaud et même plus chaud que l'année dernière à la même époque, ben le mec il s'en fout (et à juste titre), il aura froid quand même.

                    Commentaire


                    • Non mais enfin il me semble évident que tout le monde n'est pas logé à la même enseigne et que ceux qui vivent à l'écart des villes de taille assez respectable subissent clairement l'augmentation du coût d'utilisation des véhicules, la disparition des services publics des endroits où ils vivent (donc l'obligation de faire des kilomètres pour rejoindre lesdits services), la suppression des petites lignes de chemin de fer etc.
                      Et si ces gens ont été vivre là et se retrouvent de plus en plus devant cet état de fait ce n'est bien souvent pas par choix mais simplement parce que ça coûtait moins cher d'acheter ou de louer là qu'en ville.
                      Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien.
                      My name is Icosaèdre musclé, but call me Hugues !
                      Tu t'es vu sans Cabu ?

                      Commentaire

                      Chargement...
                      X