Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Parlez-vous Boogaloo?

    http://www.lessentiel.lu/fr/news/monde/story/26281066
    Un chien, un fusil et un sac de couchage.

    Commentaire


    • Le Dabe
      Le Dabe commenté
      Modifier le commentaire
      C'est "marrant" que les médias ne montrent qu'il n'y a que des fachos chez les blancs (qui bien entendu ont tous des ancêtres ayant possédés des esclaves à un moment ou un autre) etc etc comme si dans les autres communautés (comme on doit dire de nos jours) il n'y avait pas d'extrémistes... Recherchez Louis Farrakhan sur Wikipédia et vous verrez que les suprématistes noirs par exemple ne sont pas des types très tolérants
      C'est comme faire automatiquement l'amalgame électeur de Trump=nazi ! Vlà le raccourci bien pourri ! Donc on peut dire électeur de Clinton ou de Biden = gauchiste. C'est comique quand même. Dès que ça touche un homme blanc qui à le malheur d'avoir des idées de droite allez hue cocotte il peut être appelé nazi, facho, raciste etc etc mais par contre interdiction de faire des amalgames quand il s'agit une personne votant à gauche

      PS: Hitler est né autrichien mais il s'est fait naturaliser allemand en 1932...

    • blork
      blork commenté
      Modifier le commentaire
      Donc on peut dire électeur de Clinton ou de Biden = gauchiste. C'est comique quand même.

      Effectivement c'est comique parce que c'est exactement ce qui se passe en fait...
      Enfin non ils ne sont pas qualifiés de gauchistes mais de socialistes, ce qui en matière de politique américaine à peu ou prou la même signification.

    • Ron Svenson
      Ron Svenson commenté
      Modifier le commentaire
      Le Dabe Perso, tout ça me fait bien rire maintenant. Ce matin, je suis tombé sur une interview de Michel Onfray (Dont je ne partage pas les idées soit dit en passant) qui vient de lancer une revue appelée "Front Populaire".

      Avant même qu'elle soit sortie, BHL (Qui a passé son temps à faire du lobbysime pour déclencher des guerres un peu partout et surtout en Lybie) a comparé Onfray à Jacques Doriot.

      Tous ces types sont dans la surenchère car ils sont en panique: leurs journaux ne se vendent plus et ne survivent que grâce aux subventions, le peuple vote de plus en plus mal et bêle de moins en moins et les boomers, leurs meilleurs relais, ont un pied et demi dans la tombe.

      C'est franchement une époque intéressante.

  • Quelqu'un n'est-il déjà donné la peine de regarder le CV du directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus?
    Un chien, un fusil et un sac de couchage.

    Commentaire


    • Kibis
      Kibis commenté
      Modifier le commentaire
      Diarrhées aqueuses aigües, soutien à Mougabe, péroquet des chinois, financement de sa campagne par le front de libération de chépukoi, boooon... Après c'est Wiki donc à prendre avec des pincettes.

    • Ron Svenson
      Ron Svenson commenté
      Modifier le commentaire
      Kibis Ouais bof... Sans s'arrêter à Wiki, tu trouves des articles de la presse suisse qui expliquent qu'il y a un paquet de zones d'ombres. Soutenir Mugabe, faut le faire quand même...

    • Phil68000
      Phil68000 commenté
      Modifier le commentaire
      C'est tout le problème de ces organisations internationales. Y compris sportives. Comme on y prend toujours des gens qui ont un passé de ministre ou un truc approchant, et comme 90 % des ministres et hauts fonctionnaires de la planète officient dans des pays pas démocratiques (et comme même ceux des pays démocratiques sont sujets à la corruption et au lobbying), on ne peut pas se retrouver avec des gars blancs comme neige.
      Samaranch, l'historique président du CIO, était un ancien franquiste bon teint.
      Je crois que Joao Havelange, le président de la FIFA avant Blatter, avait soutenu la junte brésilienne je crois.
      etc, etc...
      Cette fois, ça doit juste être un peu plus caricatural.

      On retrouve le même souci avec les casques bleus (en leur nom, l'année où ils avaient reçu le Prix Nobel de la Paix, un militaire accusé de torture - ou crime de guerre, je ne sais pas - était présent à la remise du prix....)

  • En ce moment, chaleur + retrouvailles des copains le 22 juin + fin de l'année + effectifs triplés en un week-end = grosse fête du slip dans les écoles. Les gestes barrière, ça devient de plus en plus théorique.

    Là où je trouve l'idée de faire revenir les gamins le 22 juin particulièrement maladroite, c'est que, durant un mois, on avait 8 à 14 gamins dans les classes. Avec ceux-là, on avait un suivi (mail, etc...) et une relation de confiance avec les parents.

    Depuis lundi, on se retrouve avec "de tout", y compris des gamins venant de familles sur qui on ne peut pas compter pour prévenir en cas de symptômes suspects, et qui ont été adeptes du "silence radio" depuis presque 4 mois (certains n'ont répondu ni au téléphone, ni aux mails, ni aux courriers poste... et tout ça réitéré).

    Avec les enfants présents du 14/05 au 19/06, on pouvait signaler aux autorités tout cas suspect, et suivre tout ça, avec adresses, mails et tout. Tandis que là, on créé un bon bouillon de culture (aujourd'hui, on avait parfois 40 gamins agglutinés et vas-y pour faire respecter les distances) et ensuite, dans une semaine, on va envoyer tout ça à droite à gauche (chez papi-mamie, dans le Sud, au Maroc, en Turquie, etc...) pour 2 mois sans aucun contact ni suivi possible (en tout cas pas de façon aisée et efficace).

    Créer de potentiels clusters pile une semaine avant 2 mois de flou, je trouve ça vraiment pas malin.

    En plus, il semble que Blanquer soit envisagé pour faire partie de la charrette s'il y a remaniement et sa femme (ancienne élève... décidément, dans ce gouvernement, quand c'est pas des millionnaires, ce sont des adeptes de la relation sexuelle prof-élève....) se barre.... Bref, finir sur une connerie genre "Je m'en fous, on me vire, ça va mal et je vous emmerde tous !", c'est pas exclu que ça soit une partie de l'explication...

    Commentaire


    • Mr Cocktail
      Mr Cocktail commenté
      Modifier le commentaire
      Je n'ai pas eu l'impression que Blanquer imposait quoique ce soit. Il a été contredit par son chef de gouvernement de nombreuses fois. Pourrais-je poser une question ? Cette idée de faire revenir les enfants n'est elle pas une manière de faire du bien psychologiquement aux enfants? Ça leur permet de rentrer dans une routine qu'ils connaissent. Parce que de mars à septembre sans école, ça promet une rentrée bien dure, surtout que les centres aérés et colonies ont jeté l'éponge aussi malgré le fait que de nombreux scientifiques affirment que les enfants ne sont que peu porteurs et peu contaminants.

    • Phil68000
      Phil68000 commenté
      Modifier le commentaire
      - sur Blanquer : je n'ai aucune idée si c'est lui ou un autre. Mais ce qui est clair, c'est qu'accueillir tous les élèves le 22/06, c'est une lubie d'un décideur quelconque.

      - Si cette lubie est le fruit de la consultation des "experts"... ben ce ne serait pas le première fois qu'ils diraient une grosse connerie en matière d'éducation. Je ne pense pas qu'on me prendra pour un ayatollah syndical en disant ça : le COVID remet en cause depuis 3 mois la notion d'infaillibilité des experts (puisqu'ils se contredisent tous...)

      - Sur le bien psychologique : il est tout à fait vrai en ce qui concerne les enfants revenus depuis 1 mois. Avec des effectifs très faibles, l'ambiance était zen.

      Mais attention : la plupart des parents qui n'ont pas remis leur enfant à l'école l'ont fait globalement en accord avec ceux-ci.

      Il faut vraiment être un pédiatre des beaux quartiers, qui se fie plus à des études plus ou moins sérieuses (sur des panels plus ou moins représentatifs) et à ses rencontres avec des mamans CSP+ - qui ne travaillent pas et n'ont rien d'autre à faire que regarder leur nombril ou celui de leur petit canari en sucre - plutôt qu'à l'avis des enseignants d'élémentaire qui, eux, se coltinent tous les parents et enfants quotidiennement, pour croire que rallonger à mort les vacances ça "traumatise" nos chers bambins. La plupart sont très contents de ne pas venir à l'école.

      Du coup, ce 22 juin n'a pas fait tant que ça de bien. On a des gamins heureux de revoir leurs copains, c'est clair. Mais on a aussi des gamins "à problèmes" qui reviennent. Ils n'ont pas très envie d'être là. Ils ont parfois mal vécu le confinement (quand tes parents sont des cas soc' et que tu as été enfermé avec eux 3 mois, c'est moyen....). Et ils arrivent quand ceux qui sont là depuis un mois commencent à ne plus pouvoir faire d'efforts (car les enfants se sont beaucoup contraint avec les gestes barrière) . Bref, ça clashe !

      Donc on a eu zéro conflit pendant un mois, et là on en a 10 par jour (je n'exagère pas les chiffres).

      Donc l'arrivée en masse du 22 juin, selon mon expérience, c'est plutôt négatif du point de vue du bien-être des gamins.

    • The Woice
      The Woice commenté
      Modifier le commentaire
      Les vacances ne traumatisent pas les gamins, c'est sûr. Mais confinement + pas d'école + vacances, ça les "desociabilise". C'est à mon sens le deuxième objectif de cette reprise. Sachant qu'il est très difficile de les resociabiliser avec les activités sportives par exemple, tout étant au ralenti...
      Dernière modification par The Woice, 27 juin 2020, 19h08.

  • Peut-être une répétition générale avant la rentrée de septembre ?
    Et je n'ai pas de boule de cristal pour connaître la situation sanitaire en septembre, mais les enfants ne pourront pas faire du "télétravail" (avec les parents qui avaient la chance de pouvoir en faire) éternellement....
    Il va falloir vivre avec cette merde, y compris dans les écoles.
    Et tout le monde n'a pas eu la possibilité de s'arrêter, il est bon de le rappeler !!!
    Il y a malheureusement bien longtemps que le chardon n'est plus rouge et ne pique plus...

    Commentaire


    • Phil68000
      Phil68000 commenté
      Modifier le commentaire
      Alors sur ça, par contre, OK
      Si le gouvernement avait dit : tout le monde revient "pour tester dans les conditions de septembre", là, d'accord.

      Sauf que ce n'est pas ce qu'on a fait : on nous a imposé une distance latérale de 1 m entre gamins. Ainsi que le lavage à 8h15, en début puis fin de récré et enfin à 11h45 avant le retour à la maison. Et rebelote l'après-midi (donc 8 lavages de main quotidiens). Avec 2 gamins maxi en même temps aux sanitaires. Plus des récrés et horaires échelonnés. Dans une école de 400 gamins....
      Tout cela est impossible à tenir en septembre : j'aurai 28 enfants dans ma classe, plus un adulte AESH, le mètre latéral est impossible. Et encore, j'ai des tables individuelles, alors que les autres classes ont presque toutes des pupitres à 2 places. Quant aux récrés échelonnées, c'est infaisable : tu as des gamins dehors (donc qui font du bruit) pendant que d'autres travaillent (mais avec fenêtres ouvertes, because chaleur et COVID). Tout ça quasiment 2 heures sur les 3 que durent une demi-journée : infaisable.

      Bref, il fallait faire comme en septembre, avec le risque que ça reparte et qu'on lâche dans la nature pendant 2 mois des porteurs potentiels. Ou ne rien changer en se disant que ça serait déjà bien risqué en septembre.

      Ou alors, il faudra faire des demi-groupes en septembre et organiser un accueil parallèle des enfants dont les 2 parents travaillent.

      C'est ni fait ni à faire. Ce qui me chagrine le plus la dedans, c'est que les seuls à le dire, ce sont les enseignants, et on passe encore pour les râleurs/branleurs.

      Sauf que c'est faux : je ne gagne rien à râler, de toute façon, ces 2 semaines, on a vite compris que ce serait la glande. On perd un temps fou aux sanitaires et je ne peux pas corriger ni être proche des gosses (donc leur expliquer individuellement). Autant dire que c'est pas les 15 jours où j'aurais le plus travaillé de ma vie.
      Clairement, les enfants et moi, on travaillait plus du 14/05 au 19/06 que depuis !!!

      Et comme tu le disais, ça vient après 2 mois de "presque" vacances. Je ne me plains pas : mais je dis que le bénéfice pour la société me semble inférieur aux risques et aux inconvénients. Mais je me trompe peut-être.

  • 2 bandeaux circulant en boucle hier sur LCI ont attiré mon attention.

    1. Pour lutter contre le racisme, Coca Cola ne fera plus de publicité pendant 30 jours.

    2. Pour lutter contre le racisme, L'Oréal va retirer de ses produits les mots suivants: "blanc", "Clair" et "éclaircissant".

    Ou comment le marketing surfe sur l'actualité.

    Le coup le plus fort étant Coca Cola qui exprime son engagement tout en économisant un mois de budget marketing. C'est juste génial. J'aurais voulu pouvoir pondre une idée pareille.
    Un chien, un fusil et un sac de couchage.

    Commentaire


    • Mr Cocktail
      Mr Cocktail commenté
      Modifier le commentaire
      Coca ne veut plus faire de pub car son produit est foncé ? Encore une bonne raison de boire de l'eau

  • "Les citoyens sont une partie du problème."

    Bon, ça c'est dit.

    On va vous rogner votre liberté pour votre sécurité.

    Perso, j'ai rien demandé à personne.

    http://m.lessentiel.lu/fr/luxembourg...vague-19879459
    Un chien, un fusil et un sac de couchage.

    Commentaire


    • Démission d’Édouard Philippe de son poste de premier ministre !
      Un grand remaniement du gouvernement va avoir lieu dans les prochains jours !

      Edit: une femme pourrait être nommée premier ministre !
      Edit2: Jean Castex nommé Premier Ministre, grande déception pour "Une Femme" qui attendait le poste
      Dernière modification par TonyASNL, 03 juillet 2020, 17h01.
      Nouveau championnat, nouvelle saison !
      Tous à Picot pour encourager le club pour une remontée en L2 !

      Commentaire


      • Le probléme n 'est pas le gouvernement et son 1er ministre le probléme c'est macron ..le gouvernement ne fait qu 'appliquer la feuille de route enfin le torchon de route de "jupiter" en fait des larbins quoi!

        Commentaire


        • Encore un communiste ! Vraiment de gauche ce Macron ! Le président semblait selon ses dires mettre l'environnement au coeur de son projet et marquer de cette emprunte la fin de son mandat ! J'imagine donc que notre nouveau premier ministre est tout à fait calé dans ce domaine ? Hein, quoi ? Bon tant pis..

          Sinon, Macron n'est pas bête : C'est jamais bon un premier ministre plus populaire que le président lui même, ça lui fait de l'ombre. Remplacement par un inconnu complet, c'est malin. Cela ne m'étonnera pas de voire Phillipe se présenter aux présidentielles.
          Fc Licorne !

          A mon 1 000 eme message, je reste sur le forum !

          Commentaire


          • Ron Svenson
            Ron Svenson commenté
            Modifier le commentaire
            Ben, désolé de le dire. Mais un type qui fait du libéralisme éco à travers l'Etat, c'est pas un type de droite mais bel et bien un type de gauche. Le libéralisme, c'est l'entrepreneuriat pas la taxation de tout ce qui bouge (Au mieux, c'est du royalisme et au pire du communisme).

          • Snow
            Snow commenté
            Modifier le commentaire
            Tout dépend ce qu'on entend par gauche on le sais bien, il est difficile de fixer les limites de ce fameux gauche-droite. D'autant plus que les politiques économiques sont maintenant grosso-modo les mêmes en France depuis 15-20 ans malgré une alternance des partis. Ceci-dit historiquement, il y a bien une droite Francaise, et une gauche Francaise. Le nouveau ministre, anciennement sous la houlette de Sarkozy, est clairement dans la ligné de la droite traditionnelle Francaise ( Fillioniste pure sang, enfant de l'UMP ).

            Mais globalement plus que le délire gauche-droite, je suis entièrement d'accord avec ton post qui suit : Le vrai problème est la Vème république, façonné pour et par DeGaulle. Le 1er ministre n'est que le larbin du président qui à tout les droits et tout les pouvoirs dans ce pays. Avec une frontière entre exécutif et Legislatif devenu inexistante avec les législatives placées après les présidentielles, on a comme représentant du peuple une armée de robots qui votent et font passer tout ce qu'on leur demande selon les consignes... Une frontière entre exécutif et judiciaire la aussi très poreuse avec la nomination de hauts-placés dans le système de la justice..

            Bref..
            Dernière modification par Snow, 03 juillet 2020, 20h04.

          • Le Dabe
            Le Dabe commenté
            Modifier le commentaire
            Le PM n'a pas d'autres utilité d'être le "larbin" du PR ! C'est normal ! Ils sont censé être du même bord politique ! Dans la Vème République, le patron c'est le PR et personne d'autre ! Le PM est juste là pour mettre en oeuvre le programme du président mais le quinquennat à foutu le bordel

        • Envoyé par cocokim Voir le message
          Le probléme n 'est pas le gouvernement et son 1er ministre le probléme c'est macron ..le gouvernement ne fait qu 'appliquer la feuille de route enfin le torchon de route de "jupiter" en fait des larbins quoi!
          Le problème, c'est surtout la Vème Rep

          Un chien, un fusil et un sac de couchage.

          Commentaire


          • Le Dabe
            Le Dabe commenté
            Modifier le commentaire
            Non ! C'est ce qu'elle est devenue. Le quinquennat à d'une certaine manière "tué" la Vème République ! Avant on avait un président qui avec un mandat qui durait plus longtemps que celui des députés pouvait exercer tous les pouvoirs que lui donnait la constitution ! Maintenant on a une sorte de régime présidentiel "mou" ! Le premier ministre à un pouvoir qu'il n'avait pas avant et ce n'est pas normal !

          • Phil68000
            Phil68000 commenté
            Modifier le commentaire
            Gros bémol le Dabe (et là, j'ai la caution "spécialiste" : j'ai hélas dû potasser ça en droit constitutionnel à haute dose en première année de fac, étant donné que c'était en 87-88, soit en pleine cohabitation) : la constitution française n'est au départ pas présidentielle mais parlementaire, le truc classiquement européen. La preuve, les cohabitations. Donc le Premier Ministre avait le pouvoir en 1958 (c'est pour ça que De Gaulle mettait des fidèles au poste et que ça a clashé avec Pompidou quand celui-ci est devenu trop populaire et indépendant en 1968)

            Par contre, comme c'était le bordel durant la 3ème et la 4ème, et comme les Français s'ingénient à toujours faire pareil que leurs voisins mais pas tout à fait, De Gaulle a ajouté des pouvoirs un peu plus étendus au Président en 58 : article 16, possibilité de dissoudre l'Assemblée. Ainsi, la valse des gouvernements tenant 6 mois pouvait être évitée.
            Par la suite, entre son penchant naturel bonapartiste et sa popularité, De Gaulle a fait élire (en 65) le Président au suffrage universel. Et là, on basculait dans un régime de type bonapartiste plébiscitaire et on s'éloignait franchement du parlementarisme (mais sans pour autant avoir un système tout à fait présidentiel à l'américaine).
            Les constitutionnalistes et De Gaulle étaient d'accord : cette évolution du régime créait un lien direct de confiance entre le Président-dirigeant réel et le peuple, et ne pouvait fonctionner correctement que si un Président désavoué par un vote ou un référendum quittait le pouvoir, même en plein mandat. C'est ce qu'a fait De Gaulle en 69, après le référendum raté.

            En 1978, les élections législatives se sont jouées à un cheveu pour Giscard (merci les cocos d'ailleurs...) : en cas de victoire socialiste, ce non-gaulliste (mais tout de même ancien de ses ministres) aurait eu toutes les peines du monde à justifier son maintien au pouvoir.

            Le problème s'est donc posé de manière concrète en 1986. Tous les constitutionnalistes sérieux s'accordaient à l'époque pour considérer la cohabitation comme une hérésie, un dévoiement complet des institutions de la Vème. Donc ça ne date pas que du mandat de 5 ans.

            Seulement voilà. A l'époque, Mitterrand pouvait envoyer balader les constitutionnalistes :

            - car il avait combattu le principe même de la Vème (que pourtant, il a utilisé à son avantage...),

            - car il avait les textes (fondamentalement parlementaires) pour lui. Les pouvoirs réels du Président ne sont pas si éloignés de ceux d'un Juan Carlos, par exemple),

            - car il n'avait rien à craindre de la droite. Celle-ci était dominée par les chiraquiens, qui ne voulaient pas d'une élection présidentielle en 1986 (elle aurait été gagnée par Raymond Barre, c'était quasi certain).

            A la limite, le mandat de 5 ans, couplé à des élections législatives qui arrivent un mois après les présidentielles, a plutôt renforcé la logique gaulliste : un rapport direct et plébiscitaire entre le Président-dirigeant réel et le peuple. Et d'ailleurs le peuple ne s'y est pas trompé : à chaque législative, il donne au Président une confortable majorité. Même en 2017, où pourtant Macron a été élu par défaut. Mais, du coup, il n'a reconduit aucun dirigeant depuis que ça existe !

            Le souci dans le système actuel est qu'il arrive au pire moment. En effet :

            - c'est taillé pour un homme providentiel. Or les Français croient de moins en moins à ce concept. De plus, le personnel politique contemporain (qui n'a connu ni les tranchées ni la Résistance ni la Guerre d'Algérie, ne s'est pas construit autour de grands combats syndicaux ou sociétaux et se compose essentiellement d'enfants gâtés plutôt libertaires) est incapable de fournir aux Français cet oiseau rare.

            - ça rend les députés inutiles, au moment même où leur train de vie est critiqué

            - ça rend les députés totalement inféodés au Président (à qui ils doivent en général leur élection) et donc incapables d'être un contre-pouvoir, ni même un relais des citoyens, au moment où justement ceux-ci veulent jouer un plus grand rôle

            Dans ce contexte, comme le Président est tenu pour directement responsable de ce qui ne plait pas aux Français (et c'est en gros tout, tout le temps, qui ne leur plait pas !), qu'il est détesté très vite (depuis 2002, pas un Président n'a dû avoir plus de 50 % d'opinions favorables, passée la première année de mandat) et comme il est difficile de détester "le père" même s'il vous emmerde, le Premier Ministre est souvent plus aimé. C'est le Président mais c'est pas le Président. Il adopte en général une position plus humble (ce qui avec Sarko et Macron n'a pas relevé de l'exploit...). Il passe pour un gros bosseur qui fait le dos rond sous les emmerdes pendant que le Président se pavane avec les grands de ce monde. Comme la politique n'est devenue que de la comm faite de "buzz" et de "relais", il se trouve bien vite une Claire Chazal 2 point zéro pour voir en lui un présidentiable. Et hop, c'est reparti pour un tour ! (Au moins, pendant ce temps-là, on ne parle pas de chômage, d'inégalités et de no-go zones....)

            Bref, comme souvent en France, au lieu de pousser Mitterrand dehors en 1986, ou bien de réformer dans un sens plus parlementaire, on a fait un mix de textes et de pratiques qui les contredisaient, le tout dans un savant mille-feuilles administratif permettant aux battus d'une fonction nationale de pantoufler tranquillement dans une autre locale en attendant leur retour à la faveur des métronomiques alternances gauche-droite. Si tout le monde déteste les politiques aujourd'hui, c'est vraiment de leur faute à eux. Quand j'entends des bêlements d'élus genre "C'est dur, c'est un sacerdoce, ils sont jamais contents", je rigole ! Jaune....
            Dernière modification par Phil68000, 05 juillet 2020, 00h21.

          • Ron Svenson
            Ron Svenson commenté
            Modifier le commentaire
            Tout pareil que Phil68000 J'avais commencé à répondre à Le Dabe mais j'ai eu un énorme coup de flemme. Je respecte les idées du Dabe dans lesquelles je me retrouve parfois mais, selon moi, la 5ème Rep n'est plus adaptée à des mandats présidentiels gérés par des "enfants" (En gros tous les présidents depuis 30 ans.

        • Ca pourrait déclencher une énorme cascade de caca mais il ne se passera sûrement rien.
          https://www.lexpress.fr/actualite/mo...s_2129958.html
          Un chien, un fusil et un sac de couchage.

          Commentaire


          • Lloyd
            Lloyd commenté
            Modifier le commentaire
            Tu as regardé le doc sur netflix?

          • Phil68000
            Phil68000 commenté
            Modifier le commentaire
            J'aimerais un avis de fille sur ce phénomène que je trouve aussi débectant qu'étrange : des femmes qui rentrent dans le jeu pervers de leur mari, jeu qui consiste (outre à traumatiser des victimes) à procurer à celui-ci le moyen de les tromper. Pourquoi restent-elles avec ? Où trouvent-elles leur compte dans une relation aussi malsaine ? J'avoue que cette Ghislaine Maxwell, la compagne de Fourniret, celle de Dutroux, je comprends mal (au-delà du dégoût qu'elles m'inspirent).

          • Ron Svenson
            Ron Svenson commenté
            Modifier le commentaire
            Lloyd pas intégralement. Mais j'avais suivi l'affaire dès qu'il s'était fait choper. La caméra en maintenance au moment de son suicide, un gosse de 6 ans n'y croirait pas...

        • Envoyé par Ron Svenson Voir le message
          Ca pourrait déclencher une énorme cascade de caca mais il ne se passera sûrement rien.
          https://www.lexpress.fr/actualite/mo...s_2129958.html
          A peine arrêtée, Ghislaine Maxwell est diagnostiquée comme étant atteinte du Covid.
          Un chien, un fusil et un sac de couchage.

          Commentaire


          • dupond moretti ministre de la justice ...il a complétement craqué le jupiter ...!

            Commentaire


            • Bonne nouvelle : Exit Castaner ( Le ministre fêtard ), Schiappa ( La meuf trop jeun's qui à fait tellement pour les femmes genre... Bon à part des tweets.. ) et Sibeth ( Madame une boulette par phrase ) ! C'est politiquement bien vu car c'était de véritable boulets ! Bon aprés Darmanin à l'intérieur alors que l'enquête pour viol à son encontre a été réouverte.. Bonne idée ça ! Dupond Moretti c'est un ministre gadget : Un bon avocat ( Qui aime bien défendre des personnes très recommandables type terroristes et truands ) ne fait pas un bon ministre de la justice. Surtout en voyant ses commentaires sur les magistrats et les juges.. Bachelot qui sort du chapeau.. Incroyable ! On aura tout vu ! Elle était mieux sur C8 juste avant TPMP.

              Bref, le renouveau, le nouveau monde, pensez printemps ! Ça fait vraiment rêver
              Dernière modification par Snow, 06 juillet 2020, 21h53.
              Fc Licorne !

              A mon 1 000 eme message, je reste sur le forum !

              Commentaire


              • Le Dabe
                Le Dabe commenté
                Modifier le commentaire
                Schiappa est toujours au gouvernement. Elle est ministre déléguée au près du ministre de l'Intérieur, chargée de la citoyenneté...

              • Snow
                Snow commenté
                Modifier le commentaire
                Oui il est vrai mais elle perd sa place centrale et son poste de secrétaire à l'égalité Homme-Femme ou elle fut au mieux inutile, au pire catastrophique.
                Je pense qu'on la verra moins, car sa nouvelle place au gouvernement pour moi c'est juste pour dire..

              • Le Dabe
                Le Dabe commenté
                Modifier le commentaire
                Oh ! Elle va bien trouver un moyen de faire ch*er le monde celle là...

            • Le retour de Bachelot et à la culture en plus. Mon Dieu... Elle qui était chez Hanouna, bonjour le niveau.
              "Et dites-vous bien que dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres."

              Un club: l'ASNL
              Deux couleurs: le rouge et le blanc.
              C'est ainsi et ce sera toujours ainsi.
              (citation personnelle)

              Commentaire

              Chargement...
              X