Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le Dabe
    a répondu
    La NUPES avec sa lubie de vouloir mettre l'IVG dans la Constitution ( et pourquoi pas le toucher rectal tant qu'on y est hein ?) commence à me les briser menu ! L'IVG n'est pas menacée en France m*rde !
    De plus ces zozos ont dénaturés la loi Veil ! Madame Veil ne voulait pas tout ce tralala, il suffit de lire son discours à l'AN lors des débats pour la dépénalisation de l'IVG !

    La gauche n'a jamais été féministe ! Jamais ! Le droit de vote & d'éligibilité des femmes ce n'est pas la gauche c'est le Gal de Gaulle ! D'ailleurs les droits des femmes n'ont jamais autant avancé que pendant la présidence du Grand Charles !

    Le féminisme utile est toujours de droite, le féminisme crasse et misandre toujours de gauche. Hélas, c'est ce dernier qui à les faveurs des médias

    Laisser un commentaire:


  • tintin7
    a commenté la réponse de
    Merci des précisions. Je n’avais pas capté le jeu de mots à deux balles sur Autain que je connais a peine.

  • Harley Quinn
    a répondu
    tintin7

    Il fait référence a cela...
    EXCLUSIF - Après un communiqué de l'épouse du député LFI évoquant des «violences physiques et morales» depuis «plusieurs années» de la part de son mari, la parlementaire LFI souhaite que son groupe à l'Assemblée puisse l'entendre.
    Dernière modification par Harley Quinn, 23 novembre 2022, 22h41.

    Laisser un commentaire:


  • tintin7
    a répondu
    Envoyé par cocokim Voir le message
    Quel parti de bouffons la nupes la clementine hautaine souhaite entendre l'épouse du tabasseur quatremachin??? CA NE CHOQUE PERSONNE,,,????un parti politique souhaite entendre l'epouse ,la victime pour savoir si elle ne mitonne pas ??? LE melonchon a dit "l etat c'est moi" ben on y est...grave d entendre une élue de la république demander des trucs pareils un tribunal politique et aprés c est quoi la suite??...clementine il va t'arriver des pepins....bref...quelle déchéance nos politicards vraiement!!! comment peut on élire des trolls de ce genre pour nous représenter...on est mal dans ce pays trés mal!!!
    Quelle bouillie incompréhensible. Ça ne te dirait pas de respecter un peu les gens qui essaient de te comprendre quand tu postes un truc comme ça!
    Dernière modification par tintin7, 24 novembre 2022, 09h44.

    Laisser un commentaire:


  • cocokim
    a répondu
    Quel parti de bouffons la nupes la clementine hautaine souhaite entendre l'épouse du tabasseur quatremachin??? CA NE CHOQUE PERSONNE,,,????un parti politique souhaite entendre l'epouse ,la victime pour savoir si elle ne mitonne pas ??? LE melonchon a dit "l etat c'est moi" ben on y est...grave d entendre une élue de la république demander des trucs pareils un tribunal politique et aprés c est quoi la suite??...clementine il va t'arriver des pepins....bref...quelle déchéance nos politicards vraiement!!! comment peut on élire des trolls de ce genre pour nous représenter...on est mal dans ce pays trés mal!!!

    Laisser un commentaire:


  • Ron Svenson
    a commenté la réponse de
    La différence entre la Russie et les USA, c'est l'emballage du concept: les Russes envahissent des pays libres et souverains et les Américains libèrent des dictatures (Ou considérées comme telles selon leur critères).

    Le Russe n'est pas vendeur. L'Américain si.

  • Phil68000
    a commenté la réponse de
    Fondamentalement c'est vrai ... MAIS :

    - C'est jamais le droit international ou la morale qui dictent les guerres et les cessez-le-feu mais les rapports de force et les obsessions des uns et des autres.

    - Les frontières issues de la CEI, comme certaines issues de la colonisation en Afrique, c'est globalement n'importe quoi. Les élites occidentales auraient été bien plus éthiques si elles avaient poussé à de larges corrections de ces frontières, basées sur des consensus historiques et des référendums, plutôt qu'à agrandir l'OTAN. Si tout le monde adorait être Ukrainien à l'est de ce pays et en Crimée, ça serait plus simple.

    - On fait exactement pareil depuis 50 ans. Quid des Américains au Cambodge, en Irak, etc ?
    Et les gentils boomers démocratiques et écolos allemands de 1990, et leur chef sympa Kohl tellement sublime avec Mitterrand à Verdun (j'ai aimé cette image et j'y ai cru) ? Ils ont ignoré le droit international, les craintes de la minorité serbe de Bosnie et l'avis des français et ont encouragé les Croates à passer en force. Ça n'a pas contribué à calmer le jeu. Et c'était symboliquement très limite, la Croatie se voulant complètement la renaissance de l'état créé par les Nazis entre 41 et 45 et coupable de crimes contre l'humanité.

  • Le Dabe
    a répondu
    Comment avoir la paix ? C'est très simple ! Poutine retire ses troupes d'Ukraine (Crimée comprise) et paye les réparations !

    On peut accuser les USA de tel ou tel trucs mais pour le moment c'est bien la Russie qui occupe une partie de 3 pays souverains (Ukraine, Géorgie et Moldavie) et ça depuis des années.

    Laisser un commentaire:


  • meet55
    a commenté la réponse de
    Désolé que tu le prenne comme ça Ron Svenson, simplement je voulais dire que dans le manichéisme il y a deux côtés, je l'ai symbolisé en blanc et noir peut-être maladroitement et je m'en excuse, mais je t'assure c'etait sans arrières pensés.

  • Ron Svenson
    a commenté la réponse de
    Totalement d'accord avec tout ça.

    Je pense que Poutine s'est fait piéger comme un bleu dans cette histoire.

  • Ron Svenson
    a commenté la réponse de
    Je suis du côté noir meet55 ? Ok...

    Je ne sais pas trop comment je dois le prendre.

    Je ne te répondrai plus à l'avenir. Ca évitera les malentendus.

  • Phil68000
    a répondu
    Personnellement, je pense que les USA se rejouent une guerre style Vietnam, sauf que ce coup-ci, ils sont du bon côté moral, que ce ne sont pas leurs boys qui meurent et que, cette fois, ça peut réellement aboutir à la chute de la Russie en tant que grande puissance. Ca me parait illusoire mais je crois que le pari des Américains, c'est ça : ramener la Russie à son influence d'avant les Tsars Pierre et Catherine et à un état pétrolier pas plus puissant qu'une monarchie du Golfe. Ou peut-être un moyen terme, une sorte de vassal absolu des Chinois, l'équivalent pour les Chinois de la Grande Bretagne d'aujourd'hui pour les Américains.

    De ce point de vue, je ne pense pas que les intérêts US soient que ça dégénère. La situation actuelle les satisfait :

    - Ils saignent petit à petit la Russie (pas trop financièrement, mais militairement et surtout socialement, l'élastique se tend là-bas)
    - Zelensky fait son show, c'est son rôle, mais il sait ce qu'il doit aux Américains. Le jour où il déconnera trop, les USA sonneront la fin de la récré (c'est-à-dire qu'ils couperont le robinet à munitions et à photos satellite et leurs alliés européens - à part peut-être la Pologne et les Baltes - ne seront que trop contents de suivre leurs consignes.) Sans ces aides, Zelenski sait bien que l'Ukraine perdrait des régions entières en quelques mois. Il aiguillonne le plus possible pour obtenir le maximum, afin de mettre une pression maximale sur les Russes et arriver en position de force aux négociations qui de toute façon auront lieu.
    - Ca saigne aussi les économies ouest-européennes, ça exacerbe les égoïsmes et les contradictions de l'UE, ça pousse les anciens neutres - Finlande, Suède - dans les bras des Américains et ça leur apporte un surcroit imprévu de revenus des hydrocarbures : les Américains ont tout compris au film ! Et nous rien...

    Bien sûr, il y a le risque que ça tourne au concours de bites entre Zelensky et Poutine, que chacun se croit au bord de la rupture et soit tenté de faire n'importe quoi (s'autobombarder pour accuser les Russes, en ce qui concerne les Ukrainiens, ou appuyer sur le bouton en ce qui concerne les Russes) mais je ne crois pas à un embrasement total.

    Pourquoi ? .... Imaginons un conflit OTAN - Russie :

    - Quid de la Turquie ? Son appartenance à l'OTAN, c'est carrément ubuesque.
    - Quid de la France et de l'Allemagne ? L'opinion française serait largement opposée à une guerre à l'Est, on aurait des Gilets Jaunes fois cinquante au premier régiment français décimé à l'Est (et je serais le premier à manifester. C'est pas ma guerre !). Quant à l'Allemagne .... C'est bien gentil de jouer le pays de seniors super-puissants dans tous les domaines et qui ont en ont marre de faire profil bas au niveau diplomatico-militaire devant les nuls économiques pas rigoureux que sont à leurs yeux la France et l'Angleterre, ça gonfle l'égo de se la raconter "Maintenant on va mettre 100 milliards dans l'armée chaque année", mais que feront tous ces boomers, biberonnés au plein emploi, à la Bande à Baader, au Bayern de Beckenbauer et aux manifs Grüne des années 70 à Bonn, quand il s'agira d'envoyer 25 % de leurs petits-enfants de 20 à 35 ans se faire charcuter par centaines de milliers en Russie ?
    - Et les Américains ? Cette société n'a jamais été aussi divisée. Déjà, en 1917, ils ont eu un mal fou à trouver des volontaires et ont dû mettre en place la conscription. Pourtant, il y avait une campagne de presse forte pour l'entrée en guerre. Et en 39-41, le mouvement non-interventionniste était majoritaire, malgré Rotterdam, Arras et Varsovie rasées par les bombes et le nazisme triomphant.
    Bien sûr, ils auraient la tentation de faire un "super Irak 2003" en Russie, de foncer de la frontière polonaise à Moscou avec une colonne de chars lancée à 100 à l'heure. Mais ils savent que ça ne se passeraient pas comme ça. Donc bon...
    - Et ne parlons pas des pays qui ont un vécu militaire opérationnel plus que lacunaire depuis 70 ans. Des contingents OTAN allemands, espagnols, danois, tchèques, ça vaut quoi ? J'ai eu un copain militaire de carrière ayant fait pas mal d'opérations ONU et Brigade européenne dans les années 90-2000, il était plus que circonspect à l'encontre de l'efficacité militaire de tout ce qui n'était pas britannique en Europe... On me dira : un pilote espagnol rompu aux procédures OTAN, il n'y a pas de raison qu'il lâche moins précisément ses bombes qu'un type de la Royal Air Force. Certes, mais la vraie guerre, sale, au sol, qui la fait ? Des types motivés, dans le cadre d'une armée qui a gardé ses traditions de bons bourrins. Qui on envoie comme premiers contingents ONU, avant que la force d'interposition ne se mette en place dans le calme ? Qui on envoie en Afrique, combattre des djihadistes ou rapatrier des Occidentaux ? Qui on envoie comme forces spéciales (officiellement absentes) pour conseiller les locaux, éclairer les cibles, etc ? Dans tous les cas : des Marines, des Forces spéciales, des Légionnaires, des SAS. Bref, que du Rosbif, du Franchouille ou du Ricain, en gros !

    Et puis, il y a la grande simplificatrice : la bombe ! Si l'OTAN et la Russie se lançaient dans un conflit conventionnel, tout le monde se rend bien compte dans les états-majors (enfin j'espère !) que les Russes courraient le risque de se retrouver en situation d'écroulement, comme l'Allemagne de 1945, et que leur seule possibilité défensive pour éviter de disparaitre serait alors de nucléariser le conflit.

    Pourtant, que les Russes, actuellement, jouent à faire peur à tout le monde sur le thème "Lâchez-moi ou je fais un malheur atomique" à propos de l'Ukraine, je ne crois pas que ça soit sérieux.

    Le principe est désormais net : avec du conventionnel, ils sont baisés, ils sont partis pour un conflit long, genre Corée, sans vainqueur. Leur but de guerre (vassaliser ad vitam eternam l'Ukraine) ne sera jamais atteint.

    Donc s'ils espéraient tout de même renverser la situation avec des bombardements atomiques, quel est l'intérêt d'attendre ? Plus ils attendent, plus Poutine perd de crédibilité intérieure (tout le sketch sur la conscription jamais vraiment imposée totalement, les généraux limogés, etc.... ) et extérieure (les Chinois ralentis économiquement par le COVID, les Indiens, les Brésiliens, tous ces pays ont besoin d'un commerce mondial fort et de pays européens qui consomment un max. Ils ont montré leur force d'anciens méprisés du Tiers-Monde qui se vengent et volent désormais de leurs propres ailes, OK, mais maintenant, ils ont besoin comme nous de calme et de commerce. Les obsessions de Poutine ne leur servent pas à grand chose). Les Russes n'ont pas encore utilisé la bombe pour l'Ukraine donc ça veut dire pour moi (c'est un pari, peut-être) qu'ils ne veulent pas l'utiliser du tout pour l'Ukraine. Ils jouent la montre, se sont pris les pieds dans le tapis et ne savent pas comment en sortir (d'où l'importance de leur donner une porte de sortie honorable par des négociations) mais ne sont pas prêts à risquer la destruction totale ou très large d'un conflit nucléaire pour quelques arpents de côte de la Mer Noire.

    Par contre, s'ils étaient acculés par une invasion OTAN de leur pays, là, je pense qu'ils pourraient finir par paniquer et appuyer sur le bouton. C'est le principe de la dissuasion. Et je pense que les grosses têtes de Washington (qui au final décident pour nous) en sont conscients.

    Donc, selon, moi, jamais il n'y aura jamais de conflit OTAN-Russie. En espérant ne pas me tromper....
    Dernière modification par Phil68000, 21 novembre 2022, 21h57.

    Laisser un commentaire:


  • meet55
    a commenté la réponse de
    Oui mais Ron Svenson on peut aussi te retourner le côté manichéen car si Coli142 pense comme moi d'ailleur qu'il n'est pas à mettre dans le même sac que Poutine, ce qui veut dire que nous sommes plus du côté "blanc" du manichéisme, alors que toi tu affirmées le côté "noir" du manichéisme. Donc on va dire que les avis sont partagés.

  • Ron Svenson
    a commenté la réponse de
    Coli142 Trop manichéen. Y a tout un paquet de nazillons qui gravitent autour du pouvoir ukrainien depuis le Maidan. Qui en parle?

  • Coli142
    a commenté la réponse de
    Il y a un agresseur et un agressé. Donc je ne les mets pas dans le même sac.
Chargement...
X