Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • blork
    a commenté la réponse de
    La polio ça a pris un petit moment à être éradiqué aussi.
    Début de la vaccination en 1958, obligation vaccinale en 1964, dernier cas autochtone 1989.

    Et il y avait les mêmes antivax dans les années 60 qu'aujourd'hui pour la covid.

  • Phil68000
    a commenté la réponse de
    Blork, tu pousses. Limite sophisme. 80 % de ce qu'on entend sur les banlieues est positif, depuis 30 ans. "Omar Sy, Djamel, tel ou tel boxeur, ils ont la créativité et le dynamisme des cités, oh comme c'est beau !", ou bien "Sans les immigrés, il n'y aurait pas ceci, cela (autoroutes, trophées dans les locaux de la FFF.... c'est d'ailleurs vrai !)" c'est quand même ce qu'on entend à longueur de temps depuis 1985 par les 99 % de médias, vedettes, etc, qui ne sont pas RN. Et la drogue, les crimes ? C'est une minorité. C'est la faute au chômage. Etc... T'as déjà entendu UN seul journaliste dire "C'est parce que c'est des Arabes" ? Normal qu'ils ne le disent pas, d'ailleurs, ce serait juridiquement condamnable. Il n'empêche que le reporter qui explique les causes de la délinquance en cité, avec sociologue en complément, on ne le traite pas d'islamo-gauchiste. Le 3 mn qui montre des gamins pas blancs avec tous la banane (ouh la !!!) devant telle ou telle animation initiée par la mairie dans une école de Sarcelles ou de Bobigny, on ne dit pas que c'est du Al Jazeera.

    Pour 6 mois de délires C news, combien d'années de bisounours sur toutes les autres chaines ? Aux Césars ? A Cannes ? Chez les Guignols de Canal ? Dans les spectacles d'humoristes ?

  • blork
    a commenté la réponse de
    Euh... comme je le prends un peu pour moi je vais répondre.

    J'ai toujours considéré les mathématiques comme important (notamment par exemple quand il s'agit de résultats électoraux où les gagnants se vantent d'avoir emporté la majorité... de ceux qui ont voté...), dont les statistiques et encore plus les phénomènes de biais que peuvent induire les chiffres selon la manière dont on les utilise (et j'ai découvert récemment qu'un de ces phénomène s'appelait le paradoxe de Simpson)


    Quant à l'efficacité des vaccins, je n'ai jamais cru que la pandémie prendrait fin avec la vaccination surtout que cette vaccination même si elle dépasse les 80% reste encore trop faible, par contre on a clairement la preuve de son efficacité pour réduire les "dégâts".

    Si on prend les chiffres de vendredi qui circulent sur tous les réseaux sociaux et dans tous les médias et sur lesquels tout le monde s'écharpe :
    Sur 114 décès, 54% de vaccinés soit 62 morts vs 52 pour les non-vaccinés.
    Des taux de 1,2 mort pour 1 million de vaccinés vs 3,5 pour 1 million de non-vaccinés.
    (On pourrait aussi sortir les moins de 12 ans des statistiques puisqu'il n'y a aucune obligation vaccinale pour cette tranche d'âge mais on ne va pas compliquer les choses...)

    Donc en imaginant qu'on conserve les mêmes chiffres (ce qui est faux pour de multiples raisons qui auraient des conséquences dans un sens et dans l'autre) en considérant qu'aucun Français ne serait vacciné on pourrait imaginer qu'on aurait compté 235 décès vendredi et non 114.
    A l'inverse (et toujours de manière très simplifiée) si 100% de la population était vaccinée, on pourrait se dire qu'on aurait enregistré 80 morts au lieu de 114 vendredi.
    Ces chiffres sont faux c'est une certitude mais il y a bien un effet de la vaccination sur le nombre de décès.

    Bref je n'ai aucune frustration, par contre je suis sidéré du niveau intellectuel des débats en France.
    Je n'avais déjà par une image flamboyante avant cette pandémie mais là...

  • Phil68000
    a commenté la réponse de
    Les seuls maths qu'il faudrait faire, ça serait ce calculer si le risque covid (si on laisse pisser, plus de masques, etc...) est acceptable désormais, pour les moins de 70 ans (comparé aux accidents de la route, par exemple) ou reste délirant et continue donc à justifier les restrictions diverses. Quand on voit les querelles de chiffres et de concepts mathématiques, rien que sur ce post, c'est pas gagné d'avoir une réflexion dépassionnée sur ce sujet (c'est peut-être normal d'ailleurs, la santé et les petites tracasseries quotidiennes, ça touche tout le monde, et pas tout le monde de la même façon).

    Autre souci : la perte de confiance des "pas-sachants" dans les "sachants" (qu'on a déjà entraperçue dans les théories complotistes, les Gilets Jaunes, etc...). Difficile pour le sachant de retrouver une crédibilité quand il annonce que les vaccinés sont plus nombreux à être malades que les pas vaccinés... quand même, honnêtement.... Moi, en classe, quand je veux montrer un truc en maths, je prends une situation bien nette. OK, tout nombre multiplié par zéro donne zéro. Evidemment, 1 x 0 = 0, 8 x 0 = 0, etc.... Mais pour bien asséner dans la tête des mômes, j'y vais à fond : 1 million fois zéro ça fait zéro !!! Oh, la belle bleue !

    Je ne sais pas si vous voyez l'idée.... Vu le niveau de compréhension des concepts mathématiques de base de la population dans son ensemble, les chiffres relatifs, je veux bien..... Avant, y'avait la polio, on a vacciné, plus personne n'a la polio, point. Les gens comprennent ça. On peut aussi comprendre que ça soit compliqué d'aller plus loin. Et comme les "experts" se battent eux-mêmes entre eux sur les plateaux de BFM, bon....

  • michka
    a commenté la réponse de
    C'est mignon comment les mathématiques et le fait de devoir relativiser les statistiques redeviennent subitement importantes quand les valeurs brutes ne "sonnent" pas comme il faudrait. On se pose moins la question quand on annonce des taux d'incidence de 400 pour 100 000 habitants.

    La paille et la poutre, quoi.

    Les vaccins ne sont pas inefficaces mais ils sont loin d'arriver à la cheville de celui contre la rougeole. En fait c'est plutôt notre système immunitaire qui est en cause puisque notre corps arrête de produire des anticorps à plus ou moins long terme. Je ne sais pas qui pensait que la vaccination de masse allait mettre un terme à la pandémie de covid, mais je peux comprendre leur frustration quand leurs propres méthodes se retournent contre eux.
Chargement...
X