Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualités

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle 

Nom : 		378B1021-F9EA-4145-A816-E496195BDCC5.jpeg 
Affichages :	166 
Taille :		159,4 Ko 
ID : 			200016
    23 mai 1988 ... j'y étais ...
    1er du Challenge pronostics Ligue des Champions 2018 ...

    Commentaire


    • Envoyé par Rhadamanthe Voir le message
      Je suis allé faire mes courses ce matin dans la petite supérette du coin, je n'étais pas sorti depuis samedi dernier. Et ben ça commence à m'énerver : plus d'oeufs, plus de conserves entre autres et plus de PQ. Là pour le coup je vais vraiment en manquer à force
      J'y suis allé cet a-m, pas mal de choses manquent ou en petit nombre mais j'ai à peu près trouvé ce qu'il me fallait pour les prochains jours sinon qu'il n'y a toujours pas de PQ et que je vais aussi finir par en manquer.
      Comprends pas le délire avec ça, peur d'en chier beaucoup et longtemps ?
      Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien.
      My name is Icosaèdre musclé, but call me Hugues !
      Tu t'es vu sans Cabu ?

      Commentaire


      • Le problème avec ce confinement (qui va durer + bien plus longtemps que 2 semaines...) c'est le beau temps...
        Si il faisait -10° ou qu'il flottait sans cesse, y aurait beaucoup moins de monde dehors comme par hasard...
        Certaines personnes sont des loutres, et d'autres des cailloux....
        (Sheldon Cooper BBT)

        Commentaire


        • ncy54
          J'étais peut-être nulle en maths selon toi, mais apparemment toi,tu avais du mal à comprendre les cours de français...
          Alors pour répondre à ta sortie de 30km en vélo :

          La pratique du sport cycliste communément admise n’entre pas dans les conditions prévues au décret et constitue donc une infraction susceptible de verbalisation », écrit la FFC, avant de préciser : « Ces conditions de proximité et de temps court sont antinomiques avec les notions d’entraînement du sport cycliste basées sur des notions de distance et de temps long. Toute pratique du sport cycliste, même individuelle, doit donc être momentanément proscrite.
          Interrogé par un internaute, « le Monde » explique qu’aller au travail à vélo n’est pas interdit. « C’est sa pratique comme exercice physique qui n’est plus autorisée le temps du confinement. Pour justifier ces déplacements professionnels à vélo ou par tout autre moyen, vous devez cependant être en possession de votre attestation de déplacement dérogatoire et d’un “justificatif permanent” signé par votre employeur
          Allez une petite dernière....

          Désormais, les cyclistes son encadrés, bien qu'il reste quelques incertitudes sur les modalités de ces consignes. D'après le ministre de l'Intérieur, la pratique du cyclisme est possible que si elle est "nécessaire pour le bon équilibre personnel". En clair : faire du vélo, oui, mais en solitaire et seulement si l'on ne peut pas faire d'autres activités sportives, si l'on ne peut pas s'en passer ! Surtout, les consignes sont les mêmes que pour la course à pied : pas plus de 2 km de distance.
          Dernière modification par Harley Quinn, 20 mars 2020, 17h16.
          Certaines personnes sont des loutres, et d'autres des cailloux....
          (Sheldon Cooper BBT)

          Commentaire


          • ncy54
            ncy54 commenté
            Modifier le commentaire
            J'y suis allé hier, tous les articles postés sur le cyclisme datent... d'hier ou aujourd'hui. Même si ça datait de mardi, ça n'aurait rien changé à mon opinion. Ce n'est pas interdit, ça fait partie des choses tolérées. Je serais peut-être resté encore un peu plus proche de chez moi (je ne me suis pourtant pas éloigné).
            Je l'ai dit, je suis en rééducation, je ne peux pas trop courir donc c'est bon ?
            Dernière modification par ncy54, 20 mars 2020, 20h16.

        • Cette histoire de vélo pose quand même question. Autant en ville, je peux à peu près comprendre, autant, dans mon cas, j'ai plus de mal. J'habite à 500m des champs et des bois, je fais une sortie de 25/30 km en chemins roulants et single-tracks quand elles ne sont pas trop boueuses. Je ne croise aucun bipède dénommé humain (on se demande si tous le sont encore), seulement quelques chevreuils et parfois un sanglier ou un rapace. Je refais 500m au retour soit 1 km en tout en zone "humaine", distance apparemment autorisée. Suis-je un assassin en puissance, Docteur ?
          On aime la vérité... mais on croit que ce qu'on aime est la vérité (E. Klein)

          Commentaire


          • ncy54
            ncy54 commenté
            Modifier le commentaire
            Ouais, là je suis quand même interloqué par certains messages.
            On qualifie d'égoïstes et d'irresponsables quelqu'un qui va un peu faire de sport en solitaire, loin des autres, à cause de la non protection des autres du virus, le faisant sortir 1h tous les 3 jours, quand dans un autre message on a "mon mari est allé acheter des clopes". J'ai juste envie de rire là !
            Ok on limite les sorties, faut pas abuser, on reste loin des gens, mais il y a des conditions de sorties sans risques, et là les gens critiquent ceux qui le font. Du moment que cela ne met personne en danger, mes voisins peuvent aller faire une pétanque je m'en balek s'ils restent entre eux (j'en ai vu 2 hier d'ailleurs et je n'ai pas pensé "oh les inconscients, les assassins").
            Après je ne suis pas en ville comme Nancy, donc il ne faut juste pas de rassemblement quoi, et l'exemplarité doit être plus respectée sans doute. A Nancy, j'imagine que ça le ferait pas trop de voir des joueurs de pétanque place Eric Carrière.
            Dernière modification par ncy54, 20 mars 2020, 20h32.

        • Ces histoires de vélo ou de promenades de chien révèlent surtout que nous sommes incapables de nous plier aux règles.
          Le gouvernement et les spécialistes nous supplient de rester confiné chez nous, mais on trouve toujours une excuse pour sortir ("il faut bien que je sorte le chien"), on négocie ("Je me promène seulement 1h par jours promis"), on joue sur les mots ("J'ai le droit de faire du vélo à 15km de chez moi si je suis tout seul, que je ne croise personne et que j'ai bien mon attestation sur moi")

          Qu'est-ce que vous ne comprenez pas en fait dans "RESTEZ CHEZ VOUS" ?

          Commentaire


          • bravonadir
            bravonadir commenté
            Modifier le commentaire
            ncy54 : nan mais pas de souci hein. Moi aussi, y'a une semaine je raisonnais de la même manière que toi.
            Je m'étais dit que j'irais faire de la randonnée pédestre tranquillou en montagne (jamais eu d'accident dans cette activité depuis 25 ans que je la pratique). J'ai même fait un foot dimanche dernier à la Plaine Flageul, on était 6. On défendait à 1 mètre (comme d'hab j'ai envie de dire), bref...
            Et puis j'ai eu (enfin) le déclic. L'argument de ne pas faire les chier les Urgences m'a marqué et depuis je vois des témoignages des soignants et ça semble être l'énorme galère alors qu'on est encore loin du pic.
            Rétrospectivement, je peux te dire que je me rends compte que je me suis comporté comme un gros con (notamment pour le foot).
            Après, il faut reconnaître que le message du président n'a vraiment pas été clair.
            Sans parler du fait que ce virus a été pris trop à la légère. ça on ne le sait qu'après évidemment mais j'espère qu'on fera mieux la prochaine fois.
            Dès que le britannique a contaminé sa famille dans cette belle station de ski des Contamines-Montjoie, il aurait fallu commencer à agir au niveau national (c'était sûrement déjà trop tard mais je pense qu'on aurait pu gagner un peu de temps quand même si dès ce moment-là l'Etat avait bougé)
            On a perdu beaucoup trop de temps, j'en veux à personne, simple constat.
            Sinon, c'est vraiment cata en Italie. En France, ça semble prendre le même chemin. Mais alors en Espagne, c'est...

          • ncy54
            ncy54 commenté
            Modifier le commentaire
            Harley Quinn Comme toute chose, pour ne pas dire pathologie (parce que moi je le vis bien) il a différentes (énormément) formes d'hypocondrie. Certains effectivement vont se confiner, refuser le contact avec les autres (je pale dans une situation classique, pas cette période actuelle), certains pensent tout le temps qu'ils sont malades, donc consultent très souvent le corps médical, etc.

            De mon côté, je n'ai pas dû consulter le médecin, sauf certificat médical pour le sport, depuis au moins 10 ans, parce que je ne suis que très rarement malade, et quand je le suis, je laisse mes anticorps gérer. C'est juste une très forte envie de ne pas tomber malade, qui se traduit tout simplement par un lavage de mains bien au dessus de la moyenne, une écharpe que je porte environ 80% de l'année (truc con mais je me sens vraiment plus protégé avec), voilà rien d'extrémiste lol. Quand quelqu'un était malade à la maison, je nettoyais les interrupteurs, les télécommandes, etc, mon père disait que j'étais pas bien.
            Il y a aussi les "connaissances", je suis un peu le premier avis de mes potes, et me charrient en me disant que je suis diplômé de médecine au Togo (ou autre pays d'Afrique qui varie lol), ou alors parfois je suis interloqué par le manque de savoirs de certains hospitaliers que je connais (fort heureusement très peu, mais (même si ce n'est pas la bonne période pour le dire) il y en a qui font peur pour l'avenir).
            Mais voilà, malgré cela, je sais ce qui est dangereux dans la transmission de ce virus et ce qui ne l'est pas. Je suis un hypocondriaque modéré, celui que tu connais est un fanatique, et tout fanatisme est dangereux.

            bravonadir C'est vrai que le foot n'était pas l'idée du siècle
            Ma pensée que est chacun vit cette période comme il le souhaite, à l'unique condition de ne pas être dangereux pour les autres. Après, période de confinement, il faut juste ne pas abuser et traîner dehors (surtout les citadins) toute la journée, sinon effectivement cela ne servirait à rien. Si chacun ne sort que très modérément, il y a un roulement qui se fait, le tout en restant loin des autres.
            Bien des chefs d'entreprises encore en activité (de par une absence totale de consignes de sécurité et d'adaptations), certaines décision politiques, sont largement plus à considérer comme des potentiels criminels, que celui qui décide d'aller faire du hula-hoop seul dans la rue entre 10h et 10h15.

            Sinon, je suis allé 2 fois en vacances (l'été) aux Contamines (qui a bien porté son nom pour le coup...) au début des années 2000. Vu que c'est un cul de sac ça te bloque un peu dans les déplacements, mais c'est sympa ouais (je me rappelle de la zone de loisirs tout au bout). Tout est beau en montagne t'façon.
            J'espère que, puisque tu respectes drastiquement le confinement, tu peux au moins profiter d'une plus belle vue que nous autres, surtout les citadins.
            Dernière modification par ncy54, 22 mars 2020, 03h42.

          • bravonadir
            bravonadir commenté
            Modifier le commentaire
            Ouais j'ai la super vue (pas aujourd'hui car les nuages sont là aujourd'hui). Sinon depuis mon arrivée, c'était grand soleil !

        • On demande aux gens de rester 2 semaines chez eux...

          -2 semaines où ils peuvent travailler depuis chez eux
          -2 semaines où ils peuvent passer + de temps avec leur conjoint, leurs enfants
          -2 semaines où ils peuvent en profiter pour se replonger dans la lecture, les séries TV, les films ou n'importent quels loisirs
          -2 semaines où ils peuvent en profiter pour faire quelques petits travaux chez eux

          Mais apparemment c'est déjà trop demander aux gens...
          Certaines personnes sont des loutres, et d'autres des cailloux....
          (Sheldon Cooper BBT)

          Commentaire


          • Kyoto
            Kyoto commenté
            Modifier le commentaire
            Non mais faut arrêter cinq minutes avec le caractère vital. Nous sommes dans une société de surconsommation et avons tous dans nos placards, nos frigos, nos congelos largement de quoi tenir quinze jours en sifflotant. A fortiori depuis l'annonce du confinement, où tout le monde a pris quelques dispositions (trop pour certains). La mauvaise foi serait de dire le contraire. Si je vais faire mes courses tous les trois jours, c'est d'abord pour sortir de chez moi 15 minutes (je n'ai ni chien ni jardin), pas parce que je suis menacé de famine.
            Dernière modification par Kyoto, 20 mars 2020, 19h22.

          • blork
            blork commenté
            Modifier le commentaire
            C'est bien parce que j'ai du stock que je ne vais pas faire mes courses tous les 2 jours.
            C'est aussi pour ça que je vais à la boulangerie tous les 4 jours et que je prends suffisamment de pain pour en congeler entre deux sorties.
            Et du coup au-delà de la loi c'est un peu agaçant de voir certains faire ce qu'ils veulent quand toi tu respectes les préconisations.

            Maintenant pour le moment on peut sortir faire ses courses sans contrainte autre que de remplir un papier bidon...
            Est-ce que ce sera toujours le cas dans quelques jours ou semaines ?
            Les maires et les Préfets commencent à prendre des arrêtés pour interdire certains lieux publics parce que trop nombreux sont ceux qui se disent "c'est bon y a personne dehors et c'est moins risqué que d'aller faire ses courses".
            On va se marrer quand le gouvernement va décréter le confinement total parce que certains s'autorisent des sorties conscientes et non-égoïstes...

          • h-im
            h-im commenté
            Modifier le commentaire
            -2 semaines pour récupérer tout le sommeil en retard et recharger les batteries.
            -2 semaines pour enfin attaquer un long rpg

        • Le français est ainsi fait qu'il réclame toujours des dispositions pour telle et telle chose... mais il faut que ça ne s'applique qu'aux autres.
          Et évidemment il a toujours une excuse ou des circonstances qui individuellement le dédouanerait d'agir comme il le fait.

          En fait quand on y regarde bien c'est tout notre pays qui fonctionne ainsi, toutes les lois sont écrites avec moult exceptions et autres situations particulières.
          Même notre grammaire fonctionne ainsi... Il y a la règle et une liste longue comme le bras d'exception.

          Pas de vélo : oui mais moi je roule à la campagne sans jamais croiser personne alors ce n'est pas égoïste ou inconscient.
          Bah en fait si, il y a surement plein de mecs qui aimeraient faire du vélo et qui se retiennent parce que justement si chacun allait de son "je suis tout seul" au final vous seriez des centaines sur les routes...

          Restez chez vous : oui mais moi je bosse, j'ai besoin de sortir et puis de toute façon je ne croise personne...
          Bah en fait tu n'es pas le seul à bosser et beaucoup aimeraient sortir mais au final si chacun pense de manière individuelle on se retrouve avec autant de monde dehors que s'il n'y avait pas de confinement.
          Si quand tu te balades tu es tout seul c'est juste que les autres respectent la règle eux.


          Pour l'accès aux commerces c'est pareil, on doit respecter des distances sanitaires, on limite le nombre de gens à l'intérieur des commerces, etc.
          Le corolaire c'est d'avoir un minimum de civisme et de se bouger un peu le derche pour que les suivants puissent eux aussi faire leurs quelques courses rapidement et rentrer chez eux.

          Et bien ce matin quand je suis allé chercher mon pain dans la boulangerie à côté de chez moi où il est demandé de n'entrer que 1 par 1 pour éviter les contacts rapprochés, on a eu droit à un beau spécimen qui ne doit pas se sentir égoïste du tout mais qui doit avoir aussi toutes les bonnes raisons du monde.
          Donc quand je suis arrivé il y avait 1 personne dedans et 2 dehors.
          Quasi au moment où j'arrivais la personne à l'intérieur sortait.
          La personne qui attendait son tour est donc entrée et ressortie quasi immédiatement avec sa baguette au moment où quelqu'un d'autre arrivait pour attendre derrière moi.

          Celle qui était encore avec moi est donc entrée... et a squatté pendant plus de 5 minutes à l'intérieur à taper de la gueule avec les vendeuses... certainement des choses hautement importantes à se raconter... et quand elle est ressortie avec sa baguette, parce que non elle n'a pas passé 5 minutes à dévaliser la boutique elle a juste pris une baguette, on était 7 à attendre dehors...
          Être ou ne pas être, telle est la question, sinusoïdale, de l'anachorète... hypocondriaque...

          Commentaire


          • Pour l'histoire de sortir faire du vélo en campagne (ou courir) je rejoins complétement Rhada sur le terme "exemplarité" (outre le fait que comme certains le mettent en avant en cas d'accident il faudra aller vous chercher, c'est peu probable ? sans doute, impossible ? je ne pense pas)
            Vous ne risquez pas de croiser grand monde certes mais comme ça vient d'être dit si tout le monde se met à le faire bah vous allez en croiser du monde et on ne sera plus du tout dans le confinement nécessaire pour limiter les risques, si plein de gens se sentent autorisés à leur petite exception qu'ils jugent au final pas bien méchante on va finir par se retrouver avec des conditions de confinement bien plus strictes que certains soignants et autres appellent déjà de leur vœux et déjà que là c'est chiant si on respecte sachant que je suis persuadé que ça durera plus de deux semaines (certains parlent de six)....
            Alors oui Kyoto je suis d'accord avec toi : aller faire ses courses au supermarché présente plus de risques qu'un individu isolé à vélo sur une route de campagne (comme déjà dit jusqu'au moment où d'autres individus le rejoindront pour les mêmes raisons) mais comme le dit
            blork aller faire ses courses est vital (à condition évidement de ne pas passer son temps au supermarché et d'amasser des stocks comme certains le font visiblement) alors qu'on peut se passer de faire de l'exercice dehors pendant quelques semaines.
            Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien.
            My name is Icosaèdre musclé, but call me Hugues !
            Tu t'es vu sans Cabu ?

            Commentaire


            • jello b
              jello b commenté
              Modifier le commentaire
              Il n'y a pas besoin que tout le monde s'y mette, il "suffit" qu'un nombre significatif se mettent à faire du vélo en campagne, ne serait-ce que ceux qui ont l'habitude de le faire le week-end en temps normal.
              Il n'y a qu'à voir aussi ceux qui se découvrent joggers pour l'occasion etc.
              Encore une fois c'est une question d'exemplarité et si ça continue comme ça on ira vers un confinement plus drastique et plus long....
              Ça n'amuse personne de respecter les mesures de confinement, c'est "juste" le prix à payer pour éviter un bilan beaucoup plus grave et respecter le personnel médical sur le pont actuellement.
              Dernière modification par jello b, 20 mars 2020, 20h15.

          • Couvre feu à Nice le soir à partir de 20h
            ( mise en place ce vendredi )
            23 mai 1988 ... j'y étais ...
            1er du Challenge pronostics Ligue des Champions 2018 ...

            Commentaire


            • Courir 40mn dans un rayon de 1;5km de mon domicile" le soir a 19 h ouais je merire la lapidation...dimanche ds les bureaux de vote des masques ,du gel hydro a gogo,des regroupements de personne , alors que nos infirmiers ,nos creches ,nos toubibs et tout le personnel medical en manquent cruellement ...mais bon pour un ou deux gugus qui courent seuls ..pfuiiii

              Les masques ,gants,gel auraient pu servir ailleurs ...mais non fallait voter coute que coute ..alors les lecons de certains ...

              Commentaire


              • Lorsque j'étais enfant à Nancy, ma grand mère était tétanisée à chaque évocation du mot 'grippe'. En prévention, je me retrouvais à dormir avec des Damart et autres chaussettes en laine (pour transpirer et donc, d'après elle, évacuer un éventuel virus) ... Qques années plus tard, elle m'a expliqué pourquoi en me racontant que son frère jumeau était mort de la 'grippe espagnole' de 1918.
                Depuis le début de l'épisode Corona j'étais surpris que personne n'évoque cet antécédent de 'grippe espagnole', certes différent, certes à une autre époque, mais avec quand même qques similitudes (notamment une très forte 'contagiosité').
                Aujourd'hui, pour la 1ere fois, j'ai entendu des scientifiques l'évoquer...
                Pour ceux qui ont un peu temps, je vous invite à aller lire la page Wikipédia sur le sujet (grippe 1918 ou spanish flue) mais pour résumer c'est 1/3 de la population mondiale infectée (600M sur 1.8Mld à l'époque), entre 20 et 100M de morts avec un consensus autour de 50M, dont 2.5M en Europe et sans doute environ 300.000 en France (rappel : Coronavirus 450 morts à la date d'aujourd'hui en France).
                Encore une fois l'époque est bien différente, la médecine a fait beaucoup de progrès, mais les conditions de la contamination de masse ont aussi bien progressé : pas d'hypermarché en 1918, peu d'échanges internationaux en dehors des armées, etc...
                Et pourtant 50M de morts partout sur la planète en environ 2 ans... soit près de 3X le nombre de mort de la 1ere guerre mondiale !

                Commentaire


                • Je rêverai d’être confiné mais boulot oblige....
                  Petite dédicace à JR :

                  Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner.
                  Napoléon Bonaparte.

                  Commentaire


                • Vachement instructif de vous lire ce soir, après 24 h de break. Surtout dans le contexte des annonces politico-économiques des dernières 48 h.

                  - Vous illustrez bien la fameuse "décomposition de la société française" en multiples chapelles, sous-chapelles et au final, individualismes. Pour le vélo, tout le monde a raison, et tort.... Exemplarité nécessaire, OK, mais 20 bornes en cambrousse sont moins dangereuses que mes courses du jour (mais pas de drive dispo pour moi avant 8 jours, du coup, j'ai pris la dose pour ne pas circuler pour rien, surtout que je suis peut-être contaminant. Mais alors j'ai contribué à la frénésie d'achat.... je précise tout de même que j'ai mis des gants - les masques, y'a plus nulle part - et que j'ai mixé légume, viande, etc.... J'ai pas fait un chariot entier de PQ et de spaghettis ! )

                  - Politiquement, on croyait lundi soir à la grande oeuvre collective et solidaire, chômage partiel, prime de 1000 €, etc.... Et comme d'hab, mon cul c'est du poulet (notamment la prime et le BTP). Les ouvriers du BTP se font chier à bosser en plein risque, pour retrouver le soir un appart étriqué avec dedans 3 gremlins fous furieux et une maman au bord du suicide, quand les bobos parigots friqués font des blogs littéraires pour raconter en 5 feuillets leur quasi-évanouissement existentiel devant la floraison des glycines de leur résidence secondaire rétaise....Tout ça avant d'aller bloquer les urgences de la Rochelle dans 15 jours !



                  Bref, ENCORE UNE FOIS PUTAIN DE DIEU CA FAIT MAL !!!, notre élite politique révèle sa pathétique médiocrité.



                  Alors, c'est clair : le vélo, fini !

                  C'est la seule solution (explications mathématiques foireuses à la fin du post).

                  En fait, tout doit être fini. L'armée dans les rues, qui livre les denrées alimentaires minimales sur stock, et plus de production (à part agricole). Seuls les prétoriens et les blouses blanches au taf, le reste, entre 4 murs !

                  Oui, comme une guerre.

                  Mais mener une guerre avec une population nécessite 2 choses : l'adhésion des foules (même très désunies politiquement et socialement) à un plus petit dénominateur commun patriotique et social, et des dirigeants à même d'incarner ce minimum. Donc des mecs avec un peu de couilles et de vision.

                  Il y a une semaine, je me disais : "Tiens, Macron, il semble faire pas trop mal".

                  Et patatras ! Après la connerie des municipales, maintenant c'est "La guerre, et personne ne perdra d'argent quoi qu'il en coûte" et au final : untel doit bosser mais pas un autre, personne sait pourquoi. Les obsèques en catimini mais 200 mecs sur une chaîne de montage, ça gêne personne. Faites du télétravail mais si vous faites pas, pas grave, liberté d'entreprendre avant tout.... etc...

                  Il faut l'armée dans les rues, mais pour que les gens l'acceptent il faut que tout le monde soit logé à la même enseigne (y compris en banlieue !) et bénéficie de la solidarité. Et aussi, dire dès aujourd'hui : les Bolloré et consorts vont perdre une grande partie de leur fortune dans l'histoire pour que vous supportiez les inévitables hausses d'impôts. Au passage, c'est exactement ce qui s'est passé en 1918 et 1945 (les états occidentaux étant vraiment trop endettés. De 1945 à 1980, le taux maxi sur le revenu aux USA était de 80 %, en gros)

                  Il faudrait, plus généralement, un Clemenceau, Un Mendès, un De Gaulle, un Leclerc.

                  Leclerc, maurrassien pur jus. Royaliste. Qui a préféré s'allier à des communistes plutôt que suivre sa famille politique dans le pétainisme. Au nom du plus petit dénominateur commun cité avant : ne pas risquer de se mettre dans les pas de la négation même de la civilisation. Rester chez les "raisonnables".

                  De Gaulle, pareil : en bon militaire conservateur, il était pour l'Algérie Française, en 54. Arrivé au pouvoir, il avait compris que, finalement, cela serait plus un boulet démographico-ethnique qu'un symbole de puissance. Et il a changé de point de vue et imposé une politique à ses propres troupes, très rétives. Car il avait une vision, un certain courage politique et une aura, y compris chez ses adversaires.

                  On aurait pu espérer de Macron un sursaut autre que ses mouvements de menton pour la télé. Une réelle prise de conscience.

                  Qu'il dise : "Bon, sur le libre-échangisme et le désengagement de l'état, on a un peu trop poussé le bouchon depuis 20 ans. Sur l"hôpital, on a carrément déconné et au final ça coûtera plus cher à notre pays que ce qu'on pensait économiser avec les coupes budgétaires. Mais on a compris et là, c'est bon, on assume et on ouvre le robinet". Tu parles !

                  Il aurait pu ouvrir la discussion sur l'avenir, sur un côté "Il y aura un après, différent et à construire", un truc rassembleur qui aurait fait que plus personne n'aurait songé à faire du vélo ou à surveiller qui fait du vélo mais aurait pensé le futur, réfléchi à l'après. Là encore, occasion manquée.



                  En ce moment, les gens ont besoin d'être rassurés et contraints, façon père de famille de 1912.

                  Bon, déjà, avec ses 40 ans à peine secs, ses 56 kg tout mouillé et Maman dans son lit de pas-fini, psychologiquement, il partait déjà avec un handicap pour endosser ce costume, Macron.

                  Mais là, en plus il fait les choses à moitié... Il nous parle comme à des commerciaux au briefing du lundi matin....

                  ................................



                  Les maths promis pour ceux qui suivent encore :

                  Ben il semblerait que désormais, ça soit simple. L'Italie, c'est 100 morts par jour, puis 200, puis 350 puis 600. Toujours pas de pic pour l'instant. Et ils sont confinés depuis un moment. Si on regarde l'Espagne et la France, ça semble faire pareil. Donc on peut compter comme on veut, si la courbe change pas, c'est la merde.

                  - soit en partant du principe de 600 morts par jour.... pendant combien de temps ? Sur 2 mois, ça fait déjà 36 000 morts...

                  - soit on part sur une suite. Du genre Morts Jour J+1 = 2 x morts Jour J-1. Le côté exponentiel de la contagion. En 3 semaines et en partant de zéro, ça fait 2 millions de morts.... Exagéré semble-t-il (beaucoup)

                  - soit on part sur une comparaison : l'Italie a 4000 morts, n'est pas au pic..... tablons sur un total de 10 000, soient 166 par million d'habitants (83 fois le niveau chinois !) . Sur 700 millions d'Européens (parce que la totale maîtrise des Allemands, c'est comme d'hab avec eux : à condition qu'on ne rentre pas chez eux. Quand on arrêtera de confiner ailleurs et qu'ils voudront se remettre au business as usual car leur modèle économique a besoin d'exporter, pas de raison que ça n'explose pas aussi chez eux alors.), ça fait 116 000 morts. Ca va encore pour tout un continent.

                  - soit on raisonne ainsi (à mon avis, c'est le mieux. D'ailleurs, les grosses têtes anglaise en sont arrivées à ces chiffres si Boris Johnson continue son délire d'immunisation) : puisque le virus est nouveau, personne n'a d'anticorps, donc il s'installe dans tous les organismes. La plupart du temps on ne le voit même pas. Mais si on a 1% de cas graves sur les 67 000 000 de Français alors infectés, ça fait 670 000 personnes à intuber. Il y a en gros capacité à intuber 5000 personnes en même temps dans notre pays, et en général on maintient dans ces lits de réa 3 à 4 semaines. Donc, si les 670 000 infectés le sont sur les 2 prochains mois, il y aura 10 000 patients intubés et, globalement, 660 000 décès (généralement en s'étouffant dans ses propres sécrétions bronchiques sous les yeux de sa famille confinée et démunie. Ambiance !).



                  D'où l'idée pas con d'étaler le plus possible les infections (670 000 cas graves traités sur 12 mois, ça n'est déjà plus que 55 800 par mois. C'est encore trop. Si on arrive à limiter la propagation du virus à 40 % de la société, sur 12 mois, on arrive à 22 300. En mettant les bouchées doubles sur des lits de réa supplémentaires, ça devient presque jouable. Disons 70 000 à 200 000 morts pour la France. 3 à 10 canicules...)

                  ...................................



                  Tous ces chiffres pour montrer qu'il faut la jouer désormais à la chinoise, même si c'est ultra-relou. Le médecin-chef de Wuhan l'a dit hier : on ne confine pas comme eux. La preuve italienne : en un mois, un pays de 60 millions d'habitants génère plus de décès qu'une nation de 1400 millions d'habitants en 3 mois. Et tout ça sans parler de souche virale éventuellement différente en Italie...

                  D'autant plus que les conséquences financières sont déjà là.

                  Si on pouvait dire : bon, on va pas désorganiser la société pour 50 000 morts dont 3/4 de plus de 70 ans qui coûtent cher aux caisses de retraite, cyniquement, à la limite ....

                  Mais non : c'est déjà le bordel, la récession sera là... autant ne pas l'accentuer avec des frais d'hospitalisation encore plus dingues, un trou démographique et une crise morale. Surtout dans un pays dont la croissance dépend essentiellement de la consommation intérieure des ménages.



                  Commentaire


                • Bref, soit on confine light, on se montre dignes de la médiocrité de nos dirigeants (qui, alors, auraient beau jeu de penser que nous avons les politiques lamentables que nous méritons, n'étant pas nous-mêmes irréprochables) ou bien :

                  - dites-vous que nous valons tous mieux que cette bande de sinistres pantins politicards et que la société française est encore assez grande pour se prendre en main toute seule

                  - que Phil68000 voudrait pas trop jouer les gros malins mais il me semble qu'un de mes messages d'il y a une ou deux semaines se demandait si on n'était pas au bord d'un truc un peu inhabituel

                  - que autour de moi (dans le 68, on est bien à l'épicentre en ce moment), ça pue du cul de plus en plus. Pas de décès ni intubé que je connaisse directement (mais des gens que je connais qui connaissent des morts récents), mais tous les jours plus de gens, plus jeunes, plus rapprochés (sur une école d'une vingtaine de maîtresses/AESH, on a commencé avec une personne en quarantaine par précaution. Puis un malade, puis 2.... On est à 6 avec gros signes, plus moi qui, je pense, l'ai chopé light au début - sans aucune certitude. Est-ce que je contamine ? Est- ce que je prends des risques ? aucune idée, pas de test. Belle connerie ça encore... - plus une collègue dont le mari est infecté et une autre dont c'est le fils... et ça évolue tous les 2 jours. En fait, à Colmar, le concept, c'est de plus en plus : qui va réussir à passer au travers ? )

                  Après, je conçois que le confinement total, sans balcon avec mômes, c'est l'horreur... pas facile....

                  Bon courage tout le monde et ne venez pas avant un bout en Alsace (qui, temporairement, n'est plus le plus beau pays du monde !)

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X