Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le rugby

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Toulon est (probablement) déjà éliminé suite à l'annulation du match (encore une histoire de dingue)
    TEAM #ONVATOUSMOURIR

    Commentaire


    • Ooooooo Toulouuuuuuuuse!

      Commentaire


      • Victoire "méritoire" (je dis bien méritoire et non méritée ) des toulousains privés de nombreux joueurs surtout dans les lignes arrières et au Munster où ce n'est pas facile de gagner (même si c'était sans public et que ça joue)
        Première mi-temps compliquée pour les toulousains qui comme souvent contre le Munster butaient sur la défense adverse sur leurs offensives, ça a été beaucoup mieux en deuxième mi-temps où ils ont marqué plusieurs essais, le dernier est franchement pas malheureux mais il récompense une offensive et une belle prise d'initiative du jeune Delibes.
        Match suivant à Clermont qui s'est qualifié à la dernière minute chez les Wasps et s'en tire franchement bien au vu du match.

        Edit : il manquait aussi le très précieux Elstadt en troisième ligne.
        Dernière modification par jello b, 03 avril 2021, 19h30.
        Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien.
        My name is Icosaèdre musclé, but call me Hugues !
        Tu t'es vu sans Cabu ?

        Commentaire


        • tintin7
          tintin7 commenté
          Modifier le commentaire
          Clermont s’en tire bien sur la première mi-temps mais ils étaient bien au dessus en deuxième mi-temps. Ils auraient pu être largués à la pause par les Wasps qui alignaient bien les temps de jeu. Après la pause les Wasps sont à peine venus dans les 22 français. Offensivement c’est toujours bien Clermont mais ce n’est pas assez solide pour aller au bout à mon avis. Mentalement ça reste assez friable et ils connaissent souvent des pannes de secteur pendant 20 mins qui ne pardonneront pas contre les gros bonnets.

          Je n’ai pas vu la 1ère mi-temps de Toulouse mais sur les 40 dernières minutes, la victoire était logique, méritoire, méritée ou indiscutable. On laissera à Bobo54 le soin de choisir l’adjectif qui lui plaît le plus ou qui lui déplaît le moins .
          Dernière modification par tintin7, 04 avril 2021, 00h02.

        • Bobo54
          Bobo54 commenté
          Modifier le commentaire
          Le premier adjectif qui me vient c'est déprimant.

      • Belle 2e mi-temps et bon coaching pour Toulouse. En mettre 40, fallait le faire.
        "Je suis toujours très bien classé alors que j'ai gagné deux matches en deux ans. Je ne me prends plus trop la tête avec le tennis. Je profite. Je ne sais pas si on a le droit de sortir de l'hôtel ici à Rome. Je vais rester un ou deux jours après le tournoi pour profiter, les restaurants sont ouverts, je vais passer du bon temps."
        Benoît Paire, la gauche caviar.

        Commentaire


        • Bravo aux clubs français ce week-end qui ont tous gagné leur match hors Toulon qui s'est fait (encore) fait sucrer sa place...
          De beaux matchs à voir semaine prochaine avec 2 quarts français

          Commentaire


          • Djos
            Djos commenté
            Modifier le commentaire
            Lyon a vraiment perdu ....

        • Envoyé par jello b Voir le message
          .../...

          LA FFR et l'EDF ont tout intérêt à ce que les clubs français forment des joueurs et recrutent "national" et non pas dans l'hémisphère sud comme Toulon le faisait systématiquement par exemple, il y a eu à un moment un déficit de qualité à certains postes en EDF parce que les clubs recrutaient systématiquement à l'étranger à ces postes là, si on veut éviter que ça se reproduise il y a tout intérêt à trouver des solutions satisfaisantes pour tout le monde à ces histoires de doublons.

          Si il y a une "hécatombe" d'éliminés parmi les clubs français ce week-end il ne faudra pas s'étonner ni s'en émouvoir.
          Euh... https://www.leparisien.fr/sports/rug...FCCK6VBQ5Q.php

          Commentaire


          • jello b
            jello b commenté
            Modifier le commentaire
            Les clubs français s'en sont en effet très bien sortis ce week-end malgré ça.
            Cela dit outre le fait qu'ils ne sont pas tous impactés de la même manière par les matchs internationaux et celui de la semaine précedente en l'occurrence, les doublons championnats-matchs internationaux, à minima, restent un gros problème.

          • Sylvain92000
            Sylvain92000 commenté
            Modifier le commentaire
            Un jour je prendrai le temps d'expliquer en quoi les doublons internationaux ne sont pas un problème mais au contraire une grosse opportunité pour Le Rugby français, mais pour le faire correctement il me faut un peu de temps.

          • jello b
            jello b commenté
            Modifier le commentaire
            Je pense voir plus ou moins ce que tu veux dire, à savoir que ça permet de lancer des jeunes dans le grand bain j'imagine.
            Alors ce n'est effectivement pas en cela un problème pour le rugby français en général, ça n'en est pas un sur le moyen et long terme pour les clubs mais il n'en reste pas moins que c'en est un à court terme pour les clubs qui sont les plus gros pourvoyeurs de l'EDF, le ST y a régulièrement laissé des plumes les années de CDM pour le championnat de France (cf. lors du dernier championnat) et la coupe d'Europe.

        • Sur la passerelle entre le centre de formation et le groupe pro au ST.
          Et cette fois je n'ai même pas tenté l'image Bobo54


          Les Espoirs font vivre le Stade Toulousain cette saison

          Même privé de nombreux cadres, le Stade toulousain parvient à rivaliser grâce à la compétitivité de ses jeunes joueurs, tel le centre Dimitri Delibes. Une réussite fondée sur une grande interactivité entre les générations qui pourrait être précieuse contre Clermont en quarts de finale de Coupe d'Europe dimanche (16 heures).

          https://www.lequipe.fr/Rugby/Article...saison/1240364

          C'est l'histoire d'un vivier ravivé qui ravit Toulouse. Rappelez-vous : il y a trois saisons, le club rouge et noir décidait de consolider la passerelle entre ses jeunes du centre de formation et le groupe professionnel en conviant une bonne partie des joueurs de l'équipe Espoirs aux entraînements quotidiens drivés par Ugo Mola et ses adjoints.

          « Il n'y a plus les jeunes d'un côté et les anciens de l'autre, mais un mélange harmonieux de joueurs de différentes générations qui partagent une même idée du rugby, disait alors le directeur sportif du centre de formation Michel Marfaing. Comme ils se frottent à tous les ateliers à l'entraînement, les gamins ne sont plus surpris par une combinaison ou une annonce lorsqu'ils montent en pro. Ça fait gagner du temps. »

          « Quand on manage les jeunes, on se calque sur le volume, le rythme et l'intensité des séances avec les pros. Quand les mecs montent en équipe 1, ils ne sont donc pas surpris par ce qu'on leur demande »
          Virgil Lacombe, entraîneur assistant des avants de l'équipe première et coentraîneur des Espoirs

          Et des matches. Car samedi après-midi, l'entrée fracassante à l'aile du centre Dimitri Delibes, à l'origine des deux derniers essais d'Antoine Dupont face au Munster (33-40), a largement contribué à la qualification des Toulousains pour les quarts de finale de la Coupe d'Europe. Ce joueur de 22 ans, formé à Blagnac et recruté par le Stade à l'été 2018, n'avait pourtant que deux matches de Top 14 derrière lui : une raclée au Stade Français à l'automne (48-17) et une défaite plus honorable à Lyon en février (31-23), un jour où il remplaça au pied levé l'ailier Yoann Huget dans le quinze de départ avant d'inscrire en bout de ligne les deux premiers essais de sa carrière chez les pros.

          Disputer une rencontre couperet de phase finale, qui plus est à Thomond Park, dans l'antre d'une des équipes les plus prestigieuses du plateau continental, aurait pu l'inhiber. Mais Delibes n'a rien laissé paraître, mordant au contraire dans son match avec l'audace et l'application d'un type déjà aguerri. « Notre mode de fonctionnement permet de révéler dans les moments clés des garçons comme lui, confirme le manager Ugo Mola. Dimitri, ça fait maintenant trois ans qu'il s'entraîne avec nous. Il a connu des pépins malheureux la première année (pubalgie tenace), mais il est aujourd'hui l'image de notre organisation. C'est quand même une belle satisfaction d'avoir des garçons performants dans des matches de ce calibre-là. N'oublions pas qu'au moment où il entre en jeu (65e, à la place de Médard), l'intensité est à son summum. »

          Les entraîneurs des Espoirs coachent aussi les pros

          Delibes n'est pas un cas isolé. Avant lui, notamment la saison du dernier titre de champion de France (2018-2019), des jeunes comme Lucas Tauzin (22 ans) ou Matthis Lebel (22 ans), actuel meilleur marqueur d'essais du Top 14 (12), s'étaient également fondus dans le moule de l'équipe une avec une facilité déconcertante. Cette saison, le talonneur Guillaume Cramont (20 ans) avait aussi crevé l'écran à chacune de ses apparitions durant la période hivernale des doublons. Tout sauf un hasard.


          « Cela fait aussi trois ans que les entraîneurs des Espoirs coachent également chez les pros, observe l'ancien talonneur Virgil Lacombe, lui-même aujourd'hui à la fois entraîneur assistant des avants de l'équipe première et coentraîneur des Espoirs avec le Sud-Africain AB Zondagh. Du coup, quand on manage les jeunes, on se calque sur le volume, le rythme et l'intensité des séances avec les pros. Quand les mecs montent en équipe 1, ils ne sont donc pas surpris par ce qu'on leur demande. C'est la même chose avec les lancements de jeu : tout est identique. Il y a des mouvements que l'on teste en Espoirs avant de les reproduire chez les pros et vice-versa. Aussi, si on peut parfois craindre la différence de niveau entre les catégories Espoirs et le Top 14 ou la Coupe d'Europe, on n'a absolument aucun doute sur la faculté d'intégration de nos jeunes à notre équipe pro. Comme ils se connaissent et s'entraînent ensemble, il n'y a aucun problème. »



          Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien.
          My name is Icosaèdre musclé, but call me Hugues !
          Tu t'es vu sans Cabu ?

          Commentaire


          • Grosse prestation de La Rochelle, notamment en 2e mi-temps. Les avants ont été très performants.

            Ça fera 3 clubs français en demi-finale cette année.
            "Je suis toujours très bien classé alors que j'ai gagné deux matches en deux ans. Je ne me prends plus trop la tête avec le tennis. Je profite. Je ne sais pas si on a le droit de sortir de l'hôtel ici à Rome. Je vais rester un ou deux jours après le tournoi pour profiter, les restaurants sont ouverts, je vais passer du bon temps."
            Benoît Paire, la gauche caviar.

            Commentaire


            • Bobo54
              Bobo54 commenté
              Modifier le commentaire
              Bravo à leur entraîneur !

          • Le seul club à pouvoir empêcher une victoire finale française sera donc... le Leinster ! Vainqueur du tenant du titre et champion d'Angleterre Exeter 34-22, les Boys in Blue auront su se relever de 10 premières minutes catastrophiques qui les auront vu être menés 14-0. Grosse présence en défense, efficacité clinique en attaque, et une victoire finale qui ne souffre d'aucune contestation ! COYBIB !
            Dernière modification par Bobo54, 10 avril 2021, 22h01.
            "Alors vous les verrez... les rivages blancs, et au-delà, la lointaine contrée verdoyante, sous un fugace lever de soleil..."

            Commentaire


            • Oui oui, comme celle de la semaine dernière contre Toulon.
              "Je suis toujours très bien classé alors que j'ai gagné deux matches en deux ans. Je ne me prends plus trop la tête avec le tennis. Je profite. Je ne sais pas si on a le droit de sortir de l'hôtel ici à Rome. Je vais rester un ou deux jours après le tournoi pour profiter, les restaurants sont ouverts, je vais passer du bon temps."
              Benoît Paire, la gauche caviar.

              Commentaire


              • Bobo54
                Bobo54 commenté
                Modifier le commentaire
                La semaine dernière c'était encore plus impressionnant, il n'y avait qu'une équipe sur le terrain !

            • Je ne vois pas qui pourra empêcher le Leinster de gagner cette année. Sur ce que j’ai vu ce soir c’est un ton au-dessus de tout le monde.
              Maîtrise, technique, solidité physique et mentale. Tout est optimum.

              Commentaire


              • Bobo54
                Bobo54 commenté
                Modifier le commentaire
                Avec un niveau de jeu comme ce soir, tu mets effectivement toutes les chances de ton côté pour aller au bout. Mais reproduire une telle performance n'est pas chose aisée, une équipe comme Toulouse a selon moi largement les armes pour faire dérailler le Leinster. Non pas que je souhaite que ça se produise évidemment.

            • 80 mins de purge Franco-française remportée par Bordeaux sans le moindre essai.
              40 mins de purge franco- française à Clermont et 6-6 entre Clermont et Toulouse à la pause. Sous la pluie certes et avec plus de passes.
              Bon dimanche après-midi les gens... Belle publicité pour le top 14.
              Dernière modification par tintin7, 11 avril 2021, 17h30.

              Commentaire


              • On sent que le réalisateur est frustré de ne pas avoir fait carrière dans le cinéma d'action, mais va falloir lui apprendre les bases de la réalisation sportive. C'est un festival de plans serrés qui n'apportent rien, hormis rendre le jeu illisible. Ridicule...
                "Alors vous les verrez... les rivages blancs, et au-delà, la lointaine contrée verdoyante, sous un fugace lever de soleil..."

                Commentaire


                • tintin7
                  tintin7 commenté
                  Modifier le commentaire
                  Absolument. C’est exactement ce que les commentateurs British viennent de faire remarquer. Il est au niveau du match.

                • tintin7
                  tintin7 commenté
                  Modifier le commentaire
                  Ça aurait été dommage de marquer un essai tout fait en fin de match .
                  160 mins, aucun essai mais on l’habitude avec les confrontations entre équipes françaises.
                  Je me doutais de la frottée avant de m’asseoir sur mon canapé.
                  Content que ce soit Toulouse passe car je les sens plus capables de gagner la coupe.

              • Difficile de jouer à la main aujourd'hui à Clermont avec un ballon glissant, ça a essayé des deux côtés mais ça s'est régulièrement soldé par des fautes de mains.
                Toulouse l'emporte aux pénalités de manière logique après avoir dominé la plupart du temps.
                Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien.
                My name is Icosaèdre musclé, but call me Hugues !
                Tu t'es vu sans Cabu ?

                Commentaire


                • Espérons pour deux demies en France car je ne vois aucun de nos trois représentants être capable d’aller taper le Leinster en Irlande.

                  Commentaire


                  • Bobo54
                    Bobo54 commenté
                    Modifier le commentaire
                    Mouais bof, toutes les statistiques montrent que l'avantage domicile-extérieur a été grandement réduit avec la systématisation des huis-clos depuis le début de la pandémie. Je dis pas que c'est du 50-50 au coup d'envoi, mais l'impact est bien moindre que ce qu'il peut être d'ordinaire. En huitièmes c'était 3/7 pour les équipes à domicile, et 2/4 en quarts, et en Challenge Cup 4/8 et 3/4, soit 12/23 au total, bien loin des statistiques habituelles.
                    Après si tu me laisses le choix, je préfèrerais que le Leinster joue quand même à Dublin oui.
                Chargement...
                X