Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Cyclisme

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Pouah... une heure de course à fond sans qu'une échappée ne puisse se former, les voilà dans le très difficile col de la Hourcère, les FDJ (dont Pinot) attaquent, mais rien ne sort, par contre derrière ça pète de partout, ça promet une suite d'étape palpitante avec des effectifs réduits !
    "Alors vous les verrez... les rivages blancs, et au-delà, la lointaine contrée verdoyante, sous un fugace lever de soleil..."

    Commentaire


    • Gros rythme des Jumbo, il n'y a plus que Pogacar, Landa, Bernal et Roglic, qui semble toujours aussi facile, mais ne bouge pas...
      Martin et Bardet un chouia derrière.

      Et Hirschi résiste encore !
      "Alors vous les verrez... les rivages blancs, et au-delà, la lointaine contrée verdoyante, sous un fugace lever de soleil..."

      Commentaire


      • Quel final, les favoris sont revenus sur Hirschi, qui s'est réservé pour le sprint, mais c'est Pogacar qui l'emporte devant Roglic. Roglic prend le jaune, mais perd au final une seconde sur son jeune compatriote (superbe opération après avoir fait rouler ses gars toute la journée...). Côté français, Martin et Bardet ont perdu 11 secondes (plus les bonifs) au final et sont toujours dans le coup, même s'ils sont à l'évidence un cran en-dessous.
        "Alors vous les verrez... les rivages blancs, et au-delà, la lointaine contrée verdoyante, sous un fugace lever de soleil..."

        Commentaire


        • stamesien
          stamesien commenté
          Modifier le commentaire
          bien injuste pour Hirschi mais c'est ainsi....

        • Phil68000
          Phil68000 commenté
          Modifier le commentaire
          Quelles descentes il a fait, ce Hirschi ! C'est dur de finir 3ème à une demie roue d'écart après avoir fait 90 km et 3 cols en tête.

      • J'ai l'impression qu'Alaphilippe a fait passer un message du genre : "vu comme je suis distancé laissez moi me bagarrer pour des victoires d'étapes et/ou pour le maillot à pois" parce que même s'il est en dessous j'ai du mal à penser qu'il ait pu perdre autant de temps en donnant son maximum aujourd'hui.
        Sinon j'ai toujours l'impression que Roglic est dans l'attentisme et ça pourrait bien lui couter le Tour au final si sa forme décline et que celle d'autres s'améliore, on a vu aujourd'hui Bernal déjà mieux qu'hier par exemple.
        Et en effet Martin et Bardet sont en dessous mais pour l'instant ils se battent bien et restent placés.
        Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien.
        My name is Icosaèdre musclé, but call me Hugues !
        Tu t'es vu sans Cabu ?

        Commentaire


        • Bardet peut regretter les 11s car il bascule quasi avec les meilleurs, il lui a manqué rien pour faire la descente avec eux

          Commentaire


          • Quintana décevant aujourd'hui vu ce qu'il a montré hier

            Commentaire


            • Il reste deux semaines dont une dantesque. Ça va être intéressant de regarder l'évolution des états de forme dans les jours qui viennent. Le Tour c'est trois semaines et un CLM final qui fera des grosses différences par rapport aux quelques bonifs grapillées dans les Pyrénées. Ineos est trop bien caché pour le moment, ça ne va pas durer. Certains temporisent chez Jumbo et pourraient le regretter.
              Qu'est-ce qui est rouge et blanc, qui monte et qui descend ? C'est mon avatar quand il est bien secoué ! :P

              Commentaire


              • LE COVID, L'ÉPÉE DE DAMOCLÈS QUI POURRAIT CHAMBOULER LE TOUR DE FRANCE
                https://www.eurosport.fr/cyclisme/to...52/story.shtml

                Après neuf premières étapes sans encombre sur le plan sanitaire, quelque 652 personnes, en lien direct avec le Tour de France, vont être testées dans les prochaines heures, pour des résultats divulgués au plus tard mardi matin. La direction de la Grande Boucle retient son souffle alors que la France voit son nombre de cas positifs grimper en flèche.
                "Alors vous les verrez... les rivages blancs, et au-delà, la lointaine contrée verdoyante, sous un fugace lever de soleil..."

                Commentaire


                • Djos
                  Djos commenté
                  Modifier le commentaire
                  La seule chance pour qu'un francais gagne le Tour ?

                  Imaginez Roglic et Pogachar positifs .....

                • Phil68000
                  Phil68000 commenté
                  Modifier le commentaire
                  Après la première semaine la plus montagneuse de l'histoire du Tour ou presque, c'est pourtant le jour de repos qui risque de chambouler le plus le classement général. Bienvenue dans le monde d'après !!

              • Pinot a terminé a plus de 9 mn hier
                a lire sans modération

                Commentaire


                • michka
                  michka commenté
                  Modifier le commentaire
                  Phil68000 J'ai déjà roulé à 37.3 km/h sur 57 km sur un parcours pas complètement plat et je suis un cycliste du dimanche. Ça sert à rien de comparer avec le commun des mortels: les mecs ont la musculature et la corpulence idéale à la base, ils s'affamment à longueur d'année, ils font 20 000 km de vélo par an, ils vont s'entraîner en hiver sur des volcans en Amérique du Sud. En course ils se lèvent à 4 heures du mat pour se gaver de pâtes et se recouchent pour digérer. Accessoirement ils roulent en gros peloton (et je peux te dire que ça joue énormément).

                • Ron Svenson
                  Ron Svenson commenté
                  Modifier le commentaire
                  Phil68000 et michka J'ai très bien connu quelqu'un qui a manqué de signer pro pour une formation étrangère très connue (Et qui a gagné quelques tours de France mais qui n'existe plus je pense...) et qui a donc participé à des stages d'avant-saison avec ce que décrit Michka. Bon, ben, le contrat il n'a jamais voulu le signer...

                • Phil68000
                  Phil68000 commenté
                  Modifier le commentaire
                  michka : ta modestie t'honore, mais soit tu es relativement sportif, soit je suis une sous-sous-merde physique !!

                  Mais je développe : actuellement, je suis naze (et j'ai 51 ans). Mais ce que je vais dire a toujours été valable, y compris à 16 ans, où je faisais 15 kg de moins (pour 1m70.... je dis pas d'où je pars !!!) et entrainement hebdomadaire + match en handball (niveau régional potable pour l'équipe mais moi j'étais nul, n'empêche que la partie sans ballon, je la faisais comme les autres) + marche quotidienne pas ridicule pour aller au bahut. Pas ridicule car, l'année suivante j'ai eu le permis et la bagnole de ma mère pour aller en fac, j'ai pris 8 kg en un an !

                  Donc, j'ai toujours eu de la force dans les cuisses et rien dans le coeur. Résultat, quand je me compare avec des gars corpulent de mon âge (mais à 17 ans c'était pareil) : sur un vélo, je leur mets une mine sur plat, mais dès que ça passe à 2 % sur un pont, je monte à 170. De ma vie, je n'ai jamais réussi à faire plus de 5 km à 5 % sans mettre pied à terre. Sur le plat, je suis toujours devant.

                  Là où ça devient plus étonnant et où, surtout, ça rejoint la problématique Pinot (c'est bien que j'y revienne, à un moment....), c'est quand je randonne en montagne.

                  Logiquement, je devrais péter en montée. Or, dans les Vosges, Crêtes exceptées, c'est jamais plat.

                  Pourtant, j'assure bien et je suis souvent devant. Au-delà de l'habitude, je mène devant des gars qui marchent beaucoup aussi, et qui, en VTT, montent tranquille, en "moulin à café comme Armstrong", tandis que je meurs d'asphyxie quel que soit le développement.

                  Je n'ai qu'une explication : mon dos et mes cuisses. Je pousse fort sur mes jambes et le bas du dos en montée, ça me donne, en marche, une puissance suffisante pour maintenir mon coeur dans des limites raisonnables. D'ailleurs, sujet aux lumbagos, mon meilleur remède anti-mal de dos, c'est la marche.

                  Donc Pinot, avec 20 ou 30 % de moins de puissance venant des lombaires, il sollicite le cardiaque. Sur le Turini, ça va. Dans les Pyrénées, c'était trop.

                  Sur VCN (Velo club du Net), certains forumeurs (non contredits) affirment que l'on a commencé dans les Pyrénées à faire du 8% et plus et que là, le dos est nécessaire et que c'est là que Pinot a coincé.

                  Après, on peut se dire, en plus, que certains tarés super tête de cons genre Hinault, qui détestent la défaite, se seraient peut-être fait encore plus mal pour rester à 3-4 mn des leaders et se dire qu'ils allaient revenir en troisième semaine. Mais en dehors de ce genre de mental très particulier (qui fait les champions hors norme homériques mais aussi.... les psychopathes), la réaction de Pinot me semble normale et non "faiblarde".

                  Et puis, Hinault, justement, il abandonne en 1980 sur tendinite. Je n'ai aucune idée de la douleur et de la gêne, mais la chute et l'hématome de Pinot, ça me semble tenir la comparaison en terme de difficulté pour jouer le général.

              • Sinon, à 9h (premiers résultats) puis à 13h30 (confirmations des tests complémentaires pour les positifs) deux ou trois coups de tonnerre ne sont pas exclus. Les coureurs atteints de COVID devront rentrer chez eux. D'après ITV, certains seraient touchés. ASO a interdit les fuites et on ne sait pas si le haut du classement général est impacté. Ca peut être une sacrée déflagration.

                Commentaire


                • De toute façon, c'est de l'esbrouffe ces tests ! Regardez M'Bappé, il était négatif avant la Suède et il est positif 2 jours après ! On se fout de qui franchement....

                  Commentaire


                  • stamesien
                    stamesien commenté
                    Modifier le commentaire
                    on sait qu on peut etre clean un jour et contaminé 2 jours après
                    certains tests il est vrai peuvent etre des faux négatifs

                • Tous les coureurs et membres des staffs des vingt-deux équipes du Tour de France ont subi un test de détection du Covid-19. Aucun coureur ne s'est révélé positif.
                  Quot homines tot sententiæ

                  Commentaire


                  • Harley Quinn
                    Harley Quinn commenté
                    Modifier le commentaire
                    Mais le directeur du Tour est positif par contre... Ironie

                  • Phil68000
                    Phil68000 commenté
                    Modifier le commentaire
                    Tant mieux, ça évite de fausser la course. Maintenant, quand on voit les délires du foot genre Mandanda, je me demande comment c'est possible.

                • Envoyé par fourteeners Voir le message
                  De toute façon, c'est de l'esbrouffe ces tests ! Regardez M'Bappé, il était négatif avant la Suède et il est positif 2 jours après ! On se fout de qui franchement....
                  Il paraît même qu'avant d'être positif, il était négatif, et qu'après, quand il ne sera plus positif, il sera négatif, comme ça, par magie, entre 2 tests !
                  Il y a anguille sous roche !

                  Commentaire


                  • Victoire de SAM BENNETT L'IRLANDAIS !

                    Maillot vert récupéré, et Grand Chelem de victoires d'étapes sur les trois Grands Tours pour lui !
                    "Alors vous les verrez... les rivages blancs, et au-delà, la lointaine contrée verdoyante, sous un fugace lever de soleil..."

                    Commentaire


                    • Rouge et Blanc
                      Rouge et Blanc commenté
                      Modifier le commentaire
                      Vive l'Irlande libre, la Saint Patrick et la bière qui coule à flot.

                  • Le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein ? Difficile de répondre pour un Normand. Il est plus qu'à moitié vide.Guillaume Martin a chuté pour la première fois depuis le départ du Tour, hier à Rochefort, à 66 kilomètres de l'arrivée, quelques heures seulement après avoir appris qu'un membre du staff de l'équipe Cofidis avait été testé positif au Covid-19. Comment faire abstraction de cette situation interne, sachant qu'un deuxième cas sous sept jours entraînerait l'exclusion de l'équipe entière ?

                    Martin a peut etre deja perdu le Tour car si un menbre de l'Equipe est positif , il se peut bien qu'il l'a refille le virus a un colleque qui sera positif d'ici peu .....

                    Commentaire

                    Chargement...
                    X